en vélo MOVE autour des Alpes

(réalisé) (partager)
Un petit tour d'Europe pour se retrouver en famille et prendre le temps de découvrir au fil d'un tour de roue le monde qui nous entoure.
C'est donc à 4 avec 6 roues que nous irons au gré de nos envies et de nos rencontres faire le tour du massif alpin.
S'y rendre de manière douce : C'est possible en train
Précisions : compliqué depuis Toulouse.. on a opté pour le covoiturage familial ;)
tandem / vélo de randonnée
Quand : 13/04/16
Durée : 121 jours
Distance totale : 3870.5km
(dont 3399km réalisés)
Carnet créé par MOVE le 24 mars 2016
modifié le 18 août 2016
12638 lecteur(s)
(37 personnes aiment ce carnet)
Vue d'ensemble

Le compte-rendu : Besançon écluse N° 52 4 août (mise à jour : 07 août 2016)

Besançon écluse n°52
15 km
Direction la citadelle après avoir dit au revoir à Gilles Dominique et Gaby. Il est 11h5… le petit train était à 11h…. ça commence bien !
A l’entrée du tunnel fluvial un bateau passe, nous le suivons dans sa traversée du tunnel, de quoi nous faire patienter jusqu’à l’arrivée du petit train à 12h. Il fait chaud… nous commençons donc la visite de la ville quand arrivé place du 8 septembre, le chauffeur nous dit : la courroie a lâché... on en profite pour manger…. On repart à 13h30.. quand il commence… à pleuvoir….
La citadelle : vu que le temps est à l’orage il nous est conseillé de visiter les remparts : vue imprenable sur la citée de Besançon, ses forts et le Doubs. Il est vrai que les enfants étaient surtout intéressés par les tigres, babouins, mouflons ou chamois en bas des remparts… et oui la citadelle abrite un zoo…
Nous passons entre les gouttes en visitant insectarium, aquarium et noctarium ; quant à la citadelle, elle est assez impressionnante par ses dimensions. Si Vauban s’est fait piqué les plans par les Habsbourg qui l’ont construite, Louis XIV et Vauban la leur ont repris et en ont modifié les points faibles…. Un travail de titan achevé en 8 ans...
 
Pluie toujours battante, nous redescendons en t-shirt par le petit train pour regagner nos montures trempées… confiants nous partons rejoindre un camping à 25 km de là… que nous n’atteindrons jamais ! Heureusement que les VNF ont restauré une écurie pour en faire un abri… vu que c’est où nous avons dormi tout confort avec douche WC et eau chaude !
A proximité deux bardeaux : un français et des suisses allemands grâce à qui nous avons décodé les conseils de cuissons de nos lentilles achetées en Allemagne….
Ethan et Maylis sont tout excités de dormir sous le tarp… dur dur de s’endormir !
Section précédente Section suivante
Commentaires