en vélo MOVE autour des Alpes (partager) Vue d'ensemble

Un petit tour d'Europe pour se retrouver en famille et prendre le temps de découvrir au fil d'un tour de roue le monde qui nous entoure.
C'est donc à 4 avec 6 roues que nous irons au gré de nos envies et de nos rencontres faire le tour du massif alpin.
S'y rendre de manière douce : C'est possible en train Précisions : compliqué depuis Toulouse.. on a opté pour le covoiturage familial ;)
tandem / vélo de randonnée
(réalisé) Quand : 13/04/16 Durée : 121.0 jours
Carnet créé par MOVE le 24 mars 2016 modifié le 18 août 2016
12634 lecteur(s)
(37 personnes aiment ce carnet)

Le compte-rendu : Hartberg Wiener Neustadt 9 juin (mise à jour : 13 juin 2016)

47 km
Vu l’étape du jour… + de 1000 m de dénivelé nous prendrons le train ! le ciel est couvert el l’air pesant… après un détour par la gare pour voir à quoi ressemble un train autrichien nous allons faire un saut au centre-ville… Pas de démontage à faire… J

 

Nous décidons de passer le col et de reprendre le vélo à Aspang… de l’autre côté du col le temps est encore plus couvert… l’orage gronde et nous sortons de la gare sous la pluie…. Ni une ni deux nous partons en espérant que la pluie s’arrête et finalement c’est chez Peugeot que nous nous abritons laissant passer le plus gros des gouttes ! Heureusement, le fond de l’air est chaud … le paysage est champêtre, certaines montagnes ont encore de la neige et la rivière que nous suivons ne cesse de grossir au fur et à mesure de notre avancée !

Nous rejoignons le camping identifié en fin d’après-midi… impossible d’en trouver l’entrée… il n’existe plus depuis 10 ans… c’est Ariana et « Hugues » (qq chose comme ça ) qui nous accueillent…  et nous invitent à rester là… une fois la tente montée, Hugues invite Olivier à boire une bière et Ariana nous amène gâteaux et fraises… finalement tout le monde se retrouve dans leur « chez eux »… : une caravane avec une extension en bois comme dans la petite maison dans la prairie. La douche extérieure ressemble beaucoup à certaines douches du GR20, la chaleur en plus ! Une vraie cabane au fond des bois ou plutôt au milieu des champs et à côté de la route… pour les toilettes c’est 100 m plus haut chez le proprio : « un vieux monsieur gripsou qui dort » ; la clé donnée et la nuit tombée on se transforme en cambrioleur pour faire la vaisselle….

Bref… après le thé au miel et les gâteaux pour les enfants, les fraises du jardin et la bière nous repartons avec les tomates et les oignons frais du jardin, du pain et du fromage…. Le menu du soir polenta saucisse s’est enrichi d’un coup !! J’oubliais de préciser qu’Hugues parle mal l’anglais et Ariana n’en parle pas un mot…. Mais on se débrouille ! On se demande s’ils voient souvent du monde parce que vu l’accueil grandiose reçu, on en est resté espanté !!
Section précédente Section suivante
Commentaires
posté le 13 juin 2016
machenue
Très beau le train surtout quand il prend les vélos sans les démonter ici la SNCF ne les prendrait pas car ils sont toujours en grève
Encore un mec qui dort ! bisous
Invité (utilisateur non inscrit)