en vélo MOVE autour des Alpes

(réalisé) (partager)
Un petit tour d'Europe pour se retrouver en famille et prendre le temps de découvrir au fil d'un tour de roue le monde qui nous entoure.
C'est donc à 4 avec 6 roues que nous irons au gré de nos envies et de nos rencontres faire le tour du massif alpin.
S'y rendre de manière douce : C'est possible en train
Précisions : compliqué depuis Toulouse.. on a opté pour le covoiturage familial ;)
tandem / vélo de randonnée
Quand : 13/04/16
Durée : 121 jours
Distance totale : 3870.5km
(dont 3399km réalisés)
Carnet créé par MOVE le 24 mars 2016
modifié le 18 août 2016
12638 lecteur(s)
(37 personnes aiment ce carnet)
Vue d'ensemble

Le compte-rendu : Wien Klosterneuburg 27 juin (mise à jour : 02 juil. 2016)

30 km
Réveil sous la pluie…. Au moment de l’éclaircie toutes les tentes se sont ouvertes… malgré l’accalmie impossible de faire sécher la tente… pour la 1èrer fois depuis longtemps nous allons la plier mouiller….
Nous partons rapidement pour le centre-ville afin de voir le carillon de l’hoher markt sonner à 12h… 11h50 il nous reste encore quelques km à parcourir… nous perdons olivier et nous nous perdons aussi jusqu’à ce qu’un carillon sonne et que nous voyons une foule s’amasser…
Les figurines racontant l’histoire de Vienne  (Marc Aurel, Marie Thérèse…) passent les unes après les autres avec leur musique associée ; c’est très joli à voir et à écouter malgré la bruine qui commence à tomber…
Pas d’olivier à l’horizon et pas de téléphone… heureusement une cabine sur la place… qui fonctionne avec des pièces J… high-tech la cabine elle permet d’accéder à internet d’envoyer des mails de consulter le journal et accessoirement de téléphoner….
30 min plus tard olivier arrive… et nous repartons vers le Prater, grand centre de fête foraine pour faire la grande roue. On profite de l’éclaircie pour découvrir Vienne d’en haut même si les enfants sont plus intéressés par la vue plongeante sur les attractions du parc !
Au moment de partir un cycliste nous interpelle, il s’appelle Humos, il est bosniaque. Il fait du vélo et souhaiterait encourager sa femme et ses filles à en faire… Son dernier voyage était d’ailleurs en Bosnie. De fils en aiguille il nous a précisé que c’était un réfugié bosniaque, tout comme sa femme. Il est arrivé à Vienne en 1995 à l’âge de 8 ans après le génocide de Srebrenica où son père a été torturé et tué. Son corps n’a jamais été retrouvé en entier, des recherches sont encore en cours. Il part en juillet inhumer ce qui a été retrouvé dernièrement... Beaucoup de bosniaques ont trouvé refuge en Autriche et chaque année un hommage est rendu aux victimes en juillet.
Difficile de trouver les mots après ses paroles d’autant que le cadre de la fête foraine est en complet décalage avec la discussion….
 
On aurait bien continué à converser, il avait plein de questions mais il était déjà en retard pour son boulot !
Nous voilà ainsi repartis de notre côté le long du Danau vers Klosterneuburg, dont le camping nous avait été conseillé par Pauline.
 
En effet grand standing comparé à Vienne ! Les enfants font du trampoline, ont accès au parc de jeux… seul bémol… les moustiques mais c’est sans comparaison avec la nuit précédente… Au menu  goulasch, semoule saucisse de Frankfurt… et en fond sonore le match Angleterre Islande…. Tout le monde supporte l’Islande… gagnante ! J
Section précédente Section suivante
Commentaires
posté le 03 juil. 2016

mascarade
Hirondelle
(12 messages)
Inscription : 02/07/16

Message privé
superbe fête foraine !!donc ils n'ont pas le vertige ...faudra le dire à tatie lulu
que d'eau partout vous allez finir sous marins