Des Alpes à l'Atlantique avec deux ânes

(réalisé) share(partager)
Nous sommes Carole et Dom, 
Notre voyage devait s'étaler sur quatre mois entre mi avril et mi août. Nous ne partirons finalement qu'en mai, Covid oblige avec son lot de consignes. En partant à cette date, nous resterons dans le rayon des 100 km pendant 12 étapes, en attendant début juin et les nouvelles possibilités de se déplacer. A cette date nous continuerons sur l'itinéraire initial, sinon nous en tracerons un nouveau dans le périmètre imposé. L'essentiel sera de se mettre en marche.
Nous partons en autonomie accompagnés de deux ânes bâtés (Vanille et Pépito). Nous souhaitons rejoindre l'île d'Oléron au départ de notre village haut savoyard de Serraval, dans le massif des Aravis.


Nous poursuivons plusieurs objectifs : Prendre le temps, revenir à l'essentiel, rencontrer les acteurs d'autres territoires, ne pas regarder la montre...
Nous compléterons notre carnet le plus souvent possible pour vous faire partager notre aventure.

En regardant la carte et notre itinéraire, peut-être allez-vous reconnaitre votre village. Si vous voulez partager un bout de notre voyage, nous proposer un coin de prairie pour planter une tente et faire brouter les ânes, laissez nous un message.
âne / âne randonnée/trek
Quand : 22/05/20
Durée : 90 jours
Distance globale : 1094km
Dénivelées : +9164m / -9947m
Alti min/max : 3m/1085m
Carnet créé par Domecaro le 21 sept. 2019
modifié le 19 sept.
S'y rendre de manière douce : C'est possible en train bus stop
4952 lecteur(s) - 85
Vue d'ensemble

Le topo : Section 67 (mise à jour : 04 août)

Description :

Lundi 3 août

Merci à Joël et Véronique, Loic et toute sa famille pour cet accueil très vivant. Le foin de Joël a beaucoup plu aux ânes. Nous avons été invité dans une belle ambiance familiale dans laquelle on rit beaucoup et on parle fort.

Depuis longtemps, nous n'avions pas senti la pluie. Et bien aujourd'hui, elle nous accompagne toute la matinée. Heureusement, nous repartons sur des pistes au milieu des champs de tournesol et des maïs. Les parcelles ont été moissonnées.

Le château de Nieul les Saintes et son pont levis apparaissent dans la grisaille. 

Un peu plus loin, nous rencontrons Joris. Il est parti de Royan avant-hier et se dirige vers la Méditerranée en suivant le GR4. Il voyage au profit de l'association "petit prince". Cette asso réalise les rêves et les projets d'enfants gravement malades. Bel échange de souvenirs, d'adresses, de tomates...Bonne route à toi Joris. Vous pouvez soutenir son action en vous rendant sur le site https://www.alvarum.com/jorisfernouxjorisfernoux

Nous nous arrêtons à Corme Royal. La mairie nous met un endroit à disposition pour la nuit.

Le compte-rendu : Section 67 (mise à jour : 04 août)

Chut... le voilà
Chut... le voilà
Le pont levis du château de Nieul lès Saintes
Le pont levis du château de Nieul lès Saintes
Ce n'est pas le fantôme du coin, seulement Carole avec son poncho
Ce n'est pas le fantôme du coin, seulement Carole avec son poncho
"On a dû bâcher c'matin. Ce n'est pas l'herbe du chemin qui va se plaindre d'une petite pluie
"On a dû bâcher c'matin. Ce n'est pas l'herbe du chemin qui va se plaindre d'une petite pluie
Chouette rencontre avec Joris qui parcours le GR4 à vélo, de Royan à la Méditerranée, pour défendre les couleurs de l'association Petit Prince
Chouette rencontre avec Joris qui parcours le GR4 à vélo, de Royan à la Méditerranée, pour défendre les couleurs de l'association Petit Prince
Section 67
Rencontre colorée sur le bord du chemin
Rencontre colorée sur le bord du chemin
Le soleil est revenu !!
Le soleil est revenu !!
Commentaires

Actuellement

Carnets d'Aventures N°60