Des Alpes à l'Atlantique avec deux ânes

(en cours) share(partager)
Nous sommes Carole et Dom, 
Notre voyage devait s'étaler sur quatre mois entre mi avril et mi août. Nous ne partirons finalement qu'en mai, Covid oblige avec son lot de consignes. En partant à cette date, nous resterons dans le rayon des 100 km pendant 12 étapes, en attendant début juin et les nouvelles possibilités de se déplacer. A cette date nous continuerons sur l'itinéraire initial, sinon nous en tracerons un nouveau dans le périmètre imposé. L'essentiel sera de se mettre en marche.
Nous partons en autonomie accompagnés de deux ânes bâtés (Vanille et Pépito). Nous souhaitons rejoindre l'île d'Oléron au départ de notre village haut savoyard de Serraval, dans le massif des Aravis.


Nous poursuivons plusieurs objectifs : Prendre le temps, revenir à l'essentiel, rencontrer les acteurs d'autres territoires, ne pas regarder la montre...
Nous compléterons notre carnet le plus souvent possible pour vous faire partager notre aventure.

En regardant la carte et notre itinéraire, peut-être allez-vous reconnaitre votre village. Si vous voulez partager un bout de notre voyage, nous proposer un coin de prairie pour planter une tente et faire brouter les ânes, laissez nous un message.
âne / randonnée/trek âne
Quand : 22/05/20
Durée : 90 jours
Carnet créé par Domecaro le 21 sept.
modifié le il y a 20 heures
S'y rendre de manière douce : C'est possible en train bus stop
2164 lecteur(s) - 44
Vue d'ensemble

Le topo : Section 35 (mise à jour : il y a 20 heures)

Description :

Mardi 30 juin.

Aujourd'hui journée exceptionnelle.  De la piste, de la piste, de la piste. Nous naviguons dans des forêts et des plantations de Douglas.

Pépito et Vanille sont en pleine forme et nous imposent une cadence soutenue. C est un immense plaisir de les voir si enthousiastes.  Nous allons tenter de les réveiller plus souvent la nuit pour les calmer un peu.

Vers midi, nous rencontrons "un gars de par là" un peu bourru, devant une grande scierie. Il a l'air taquin. Nous lui expliquons notre voyage et il nous propose immédiatement d'utiliser ses bois privés afin de rester sur des chemins toute la journée. Il faisait semblant de ne pas être généreux. Encore une rencontre sympathique. Bon par contre, il ne devait pas savoir qu'un énorme hêtre bloquait totalement le chemin. Oups, mon Indiana Jones a enfin pu sortir sa scie pliante qu'il trimbale depuis  600km.

Au repas, j'ai même eu droit à un streap tease, Dom était couvert de tiques (14). Vous comprenez pourquoi je le laisse toujours marcher devant.

Ce soir, nous dormons au camping. Nous sommes seuls. Il est fermé.

Le compte-rendu : Section 35 (mise à jour : il y a 20 heures)

Le soleil arrive doucement. Ce matin, pain perdu, idéal pour ceux qui vont passer la journée à chercher à ne pas se perdre.
Le soleil arrive doucement. Ce matin, pain perdu, idéal pour ceux qui vont passer la journée à chercher à ne pas se perdre.
Quelqu'un se cache dans cette photo, c'est la cousine de Pirouette, la mascotte de la classe de notre amie Sylvie...
Quelqu'un se cache dans cette photo, c'est la cousine de Pirouette, la mascotte de la classe de notre amie Sylvie...
Le chêne "de Sully" à Saint Rémy
Le chêne "de Sully" à Saint Rémy
Section 35
Commentaires
share posté le il y a 2 jours mis à jour le il y a 2 jours

les dups
1 messages
oups on a manqué un gros bout ! On savait pas que vous étiez partis quand même. On a rattrapé le retard : Quel voyage ! et quelle belle énergie : merci de nous faire voyager et de porter sur les chemins la voie du coeur . Gros bisous . Sylviane hervé
share posté le il y a 2 jours

jojo74
2 messages
Mon message s'est envolé avant la fin (ou bien vous en recevrez 2)!.. je recommence. On rigole de vos commentaires. Nous pensons aussi à tous ces braves gens rencontrés sur ce chemin et qui viendront vous faire un petit coucou à Serraval ! Nous connaissons un petit peu cette région et les tiques aussi apprécient Dame Nature surtout lorsque des mollets savoyards parfumés au reblochon trainent dans le coin. Tu as raison Carole : laisse Indiana prendre les risques. Nous vous suivons à la trace et sur la carte Michelin ... C'est chouette ! On apprécie les photos jolies ou humoristiques. A cet instant : orage sur Thônes ! Vous êtes au sec ? Bravo - portez-vous bien. Jo et Josef.
share posté le il y a 2 jours

Carbillet
7 messages
Je ne sais pas comment tu fais pour attirer les tiques Dom, ta peau de bébé doit être à croquer! Je viens d'arriver sur le plateau des mille-ânes moi aussi, pourvu qu'on échappe aux orages. Bonne route et bisous.

Actuellement

Carnets d'Aventures N°60