Des Alpes à l'Atlantique avec deux ânes

(en cours) share(partager)
Nous sommes Carole et Dom, 
Notre voyage devait s'étaler sur quatre mois entre mi avril et mi août. Nous ne partirons finalement qu'en mai, Covid oblige avec son lot de consignes. En partant à cette date, nous resterons dans le rayon des 100 km pendant 12 étapes, en attendant début juin et les nouvelles possibilités de se déplacer. A cette date nous continuerons sur l'itinéraire initial, sinon nous en tracerons un nouveau dans le périmètre imposé. L'essentiel sera de se mettre en marche.
Nous partons en autonomie accompagnés de deux ânes bâtés (Vanille et Pépito). Nous souhaitons rejoindre l'île d'Oléron au départ de notre village haut savoyard de Serraval, dans le massif des Aravis.


Nous poursuivons plusieurs objectifs : Prendre le temps, revenir à l'essentiel, rencontrer les acteurs d'autres territoires, ne pas regarder la montre...
Nous compléterons notre carnet le plus souvent possible pour vous faire partager notre aventure.

En regardant la carte et notre itinéraire, peut-être allez-vous reconnaitre votre village. Si vous voulez partager un bout de notre voyage, nous proposer un coin de prairie pour planter une tente et faire brouter les ânes, laissez nous un message.
âne / âne randonnée/trek
Quand : 22/05/20
Durée : 90 jours
Carnet créé par Domecaro le 21 sept. 2019
modifié le il y a 3 jours
S'y rendre de manière douce : C'est possible en train bus stop
4331 lecteur(s) - 81
Vue d'ensemble

Le topo : Section 47 (mise à jour : 12 juil.)

Description :

Dimanche 12 juillet 

Hier soir, super bivouac dans un pré dans le petit hameau de Masmont. Ce matin, vanille nous inquiète un peu. En se levant, nous remarquons qu'elle boîte légèrement de l'antérieur gauche. Elle était couchée dessus sa patte. Peut-être des fourmillements. Aucun signe ensuite à la marche. Nous la surveillons de très près.

Nous reprenons le chemin de bonne heure. Depuis quelques semaines les ânes marchent seuls et une grande confiance s'est installée. Ce matin, nous commettons une erreur. Nous passons sur un passage à niveau. En général ils ne le remarquent même pas. Cette fois ci, Pépito marque un temps d'arrêt, vanille se met à faire demi-tour au plein milieu. Nous les récupérons pour les faire passer à la longe. 10 secondes après notre passage, la sirène retentit, les barrières se ferment et le train passe à vive allure. Excès de confiance à ne pas reproduire. Cela nous met un peu la pression. 

Nous continuons sur le GR afin de pique-niquer sous de grands arbres à l'ombre au bord de la Vienne. Le camping est tout près. Nous espérons qu'il y aura assez d'herbe pour les loulous. 

Le compte-rendu : Section 47 (mise à jour : 12 juil.)

Pépito s'entraine pour la plage. Bain de soleil sur le terrain de volley
Pépito s'entraine pour la plage. Bain de soleil sur le terrain de volley
Section 47
Entraînement intensif avec l'eau. C'est une performance.
Entraînement intensif avec l'eau. C'est une performance.
Commentaires
share posté le 12 juil.

jojo74
9 messages
Bonsoir à vous 4 ! Justement nous pensions vous demander comment vont les 12
" papates" de l'équipe ? Vous nous contez une histoire de passage à niveau assez terrifiante. Quelque chose a déplu aux ânes. Nous espérons que vous n'avez pas trop chaud et qu'il n'y a pas trop de touristes sur votre chemin. Merci encore : on se régale avec vos photos, vos commentaires et explications. Nous vous souhaitons un bon 14 juillet (sans pétards) !!! Nous vous suivons... Qui a dit que les français n'étaient pas accueillants ? Vous rencontrez des gens formidables. Plein de bonnes pensées à vous. A bientôt ! Jo et Jo.
share posté le 13 juil.

Carbillet
17 messages
Bravo à Pépito et Vanille, vous êtes presque prêt pour traverser à la nage jusqu'à l'île d'Oléron. Il semble que le terrain devient plus roulant, mais attention Cognac se profile à l'horizon....... il se boit aussi facilement que le biscantin!
Après les tics ce sera l'épreuve des méduses, vives, murènes, congres et requins COURAGE.
A bientôt.
share posté le 13 juil.

Liliane et Michel
15 messages
Bonjour Carole et Dom ,
Pepito à du sentir les vibrations du train qui s'approchait pour s être arrêté d un seul coup et a fait faire demi tour à Vanille... cela fait frémir juste à vous lire alors le
vivre ! Quelle horreur !
J espère qu aujourd'hui la journée à été plus cool et que tout le monde s est remis de ses émotions.
Encore merci de nous faire partager un moment de votre vie chaque jour, et tous ces merveilleux paysages que vous traversez, je vous admire, vous vivez votre rêve et nous rêvons avec vous.
Grosses bises à vous deux et plein de câlins à vos fidèles amis.

Actuellement

Carnets d'Aventures N°60