Des Alpes à l'Atlantique avec deux ânes

(réalisé) share(partager)
Nous sommes Carole et Dom, 
Notre voyage devait s'étaler sur quatre mois entre mi avril et mi août. Nous ne partirons finalement qu'en mai, Covid oblige avec son lot de consignes. En partant à cette date, nous resterons dans le rayon des 100 km pendant 12 étapes, en attendant début juin et les nouvelles possibilités de se déplacer. A cette date nous continuerons sur l'itinéraire initial, sinon nous en tracerons un nouveau dans le périmètre imposé. L'essentiel sera de se mettre en marche.
Nous partons en autonomie accompagnés de deux ânes bâtés (Vanille et Pépito). Nous souhaitons rejoindre l'île d'Oléron au départ de notre village haut savoyard de Serraval, dans le massif des Aravis.


Nous poursuivons plusieurs objectifs : Prendre le temps, revenir à l'essentiel, rencontrer les acteurs d'autres territoires, ne pas regarder la montre...
Nous compléterons notre carnet le plus souvent possible pour vous faire partager notre aventure.

En regardant la carte et notre itinéraire, peut-être allez-vous reconnaitre votre village. Si vous voulez partager un bout de notre voyage, nous proposer un coin de prairie pour planter une tente et faire brouter les ânes, laissez nous un message.
âne / âne randonnée/trek
Quand : 22/05/20
Durée : 90 jours
Distance globale : 1094km
Dénivelées : +9164m / -9947m
Alti min/max : 3m/1085m
Carnet créé par Domecaro le 21 sept. 2019
modifié le 19 sept.
S'y rendre de manière douce : C'est possible en train bus stop
5300 lecteur(s) - 88
Vue d'ensemble

Le topo : Section 34 (mise à jour : 29 juin)

Description :

Lundi 29 juin 

Après avoir encore passé une nuit au sec dans la cabane de Bernard, nous filons en direction d'un tout petit hameau Gouze. Une seule maison ouverte et devinez quoi. Encore une  cabane de chasse.

L'étape est vraiment splendide. Nous passons  une bonne partie de la journée entre landes et forêt. La diversité des plantes dans les prés crée  des couleurs incroyables avec le ciel bleu qui s'est enfin ouvert à nous. Les couleurs sont presque irréelles.

Nous faisons un peu de hors sentiers afin d'éviter une boucle. Les ânes se sont parfaitement comportés. 

Nous passons à Courteix où nous visitons une belle église du 13 ème siècle appartenant à l'ordre des templiers. La remontée sur Gouze nous éloigne un peu plus de la civilisation. Jusqu'à notre arrivée à la cabane, nous avons croisé 2 personnes. 

A défaut de laverie à l'horizon, l'horizon est magnifique. On découvre la chaîne des Puys dont nous nous éloignons peu à peu

Le compte-rendu : Section 34 (mise à jour : 29 juin)

Vanille partagerait bien une bière. Pot de colle
Vanille partagerait bien une bière. Pot de colle
Nous avons cru que le GPS deconnait
Nous avons cru que le GPS deconnait
Section 34
Section 34
Mur mur...
Mur mur...
Vue de la sieste
Vue de la sieste
L'église de Courteix
L'église de Courteix
Notre bivouac de ce soir pour une nuit à la belle étoile devant la cabane des chasseurs
Notre bivouac de ce soir pour une nuit à la belle étoile devant la cabane des chasseurs
Moment de récupération et étirements pour Pépito
Moment de récupération et étirements pour Pépito
Commentaires
share posté le 30 juin

cocofarnay
2 messages
bonjour,
je suis avec beaucoup de plaisir votre périple. Merci pour votre blog avec de belles photos. au plaisir de vous retrouver à farnay en 2021.

Actuellement

Carnets d'Aventures N°61