Des Alpes à l'Atlantique avec deux ânes

(réalisé) share(partager)
Nous sommes Carole et Dom, 
Notre voyage devait s'étaler sur quatre mois entre mi avril et mi août. Nous ne partirons finalement qu'en mai, Covid oblige avec son lot de consignes. En partant à cette date, nous resterons dans le rayon des 100 km pendant 12 étapes, en attendant début juin et les nouvelles possibilités de se déplacer. A cette date nous continuerons sur l'itinéraire initial, sinon nous en tracerons un nouveau dans le périmètre imposé. L'essentiel sera de se mettre en marche.
Nous partons en autonomie accompagnés de deux ânes bâtés (Vanille et Pépito). Nous souhaitons rejoindre l'île d'Oléron au départ de notre village haut savoyard de Serraval, dans le massif des Aravis.


Nous poursuivons plusieurs objectifs : Prendre le temps, revenir à l'essentiel, rencontrer les acteurs d'autres territoires, ne pas regarder la montre...
Nous compléterons notre carnet le plus souvent possible pour vous faire partager notre aventure.

En regardant la carte et notre itinéraire, peut-être allez-vous reconnaitre votre village. Si vous voulez partager un bout de notre voyage, nous proposer un coin de prairie pour planter une tente et faire brouter les ânes, laissez nous un message.
âne / randonnée/trek âne
Quand : 22/05/20
Durée : 90 jours
Distance globale : 1094km
Dénivelées : +9164m / -9947m
Alti min/max : 3m/1085m
Carnet créé par Domecaro le 21 sept. 2019
modifié le 19 sept.
S'y rendre de manière douce : C'est possible en train bus stop
5169 lecteur(s) - 86
Vue d'ensemble

Le topo : Section 61 (mise à jour : 30 juil.)

Description :

Lundi 27 juillet 

Aujourd'hui, 15 km au bord de la Charente vont nous mener près de la belle ville de Cognac. Les ânes marchent tranquillement. 

Nous traversons Jarnac difficilement parce que plusieurs personnes nous interpellent suite à l'article du journal. On se retrouve à boire un verre  avec les habitants d'un quartier. Tout le monde vient caresser les loulous. Nous sommes également surpris à notre arrivée à Jarnac par la présence de nombreux châteaux côte à côte comme dans un lotissement.  Surprenant. Le Cognac n'est pas loin.

La chaleur devient vite étouffante. Vers midi, on a atteint les 32 degrés. Pépito et Vanille vont trouver refuge sous une peupleraie. Petite baignade dans la Charente pour se rafraîchir et très bonne nuit sur les berges.

Le compte-rendu : Section 61 (mise à jour : 30 juil.)

On a grandi !
On a grandi !
On sent que le Cognac crée de la Richesse dans tous les environs
On sent que le Cognac crée de la Richesse dans tous les environs
Section 61
Nous utilisons le chemin de halage sur les bords de Charente.
Nous utilisons le chemin de halage sur les bords de Charente.
Section 61
Un petit plouf pour se rafraîchir, attention au courant
Un petit plouf pour se rafraîchir, attention au courant
Commentaires
share posté le 28 juil.

CASIMIR
4 messages
Et ce n'est pas fini. Vous amis de la Rêverie aussi ont eu un bel article. Cet été charente livre fait la part belle aux anes !

Actuellement

Carnets d'Aventures N°61