Des Alpes à l'Atlantique avec deux ânes

(réalisé) share(partager)
Nous sommes Carole et Dom, 
Notre voyage devait s'étaler sur quatre mois entre mi avril et mi août. Nous ne partirons finalement qu'en mai, Covid oblige avec son lot de consignes. En partant à cette date, nous resterons dans le rayon des 100 km pendant 12 étapes, en attendant début juin et les nouvelles possibilités de se déplacer. A cette date nous continuerons sur l'itinéraire initial, sinon nous en tracerons un nouveau dans le périmètre imposé. L'essentiel sera de se mettre en marche.
Nous partons en autonomie accompagnés de deux ânes bâtés (Vanille et Pépito). Nous souhaitons rejoindre l'île d'Oléron au départ de notre village haut savoyard de Serraval, dans le massif des Aravis.


Nous poursuivons plusieurs objectifs : Prendre le temps, revenir à l'essentiel, rencontrer les acteurs d'autres territoires, ne pas regarder la montre...
Nous compléterons notre carnet le plus souvent possible pour vous faire partager notre aventure.

En regardant la carte et notre itinéraire, peut-être allez-vous reconnaitre votre village. Si vous voulez partager un bout de notre voyage, nous proposer un coin de prairie pour planter une tente et faire brouter les ânes, laissez nous un message.
âne / âne randonnée/trek
Quand : 22/05/20
Durée : 90 jours
Distance globale : 1094km
Dénivelées : +9164m / -9947m
Alti min/max : 3m/1085m
Carnet créé par Domecaro le 21 sept. 2019
modifié le il y a 3 jours
S'y rendre de manière douce : C'est possible en train bus stop
4918 lecteur(s) - 84
Vue d'ensemble

Le topo : Section 31 (mise à jour : 26 juin)

Description :

Jeudi 25 juin

Nous repartons après notre petite pause au camping. 

Vanille et pepito rendent une petite visite à leurs copains mais de toute évidence la saison touristique n'a pas commencé. Ils en profitent pour essayer l'installation. Une trentaine d'ânes sont loués pour faire des petits tours dans la forêt  près du lac d'Aydat. 

Nous partons sur une succession de pistes qui va nous emmener jusqu'au coeur du Parc Naturel des volcans d'Auvergne. Le puy de Dôme que l'on pouvait apercevoir il y a une semaine depuis les monts du Forez est bientôt dans notre dos. Le paysage est sublime. 

Nous nous arrêterons à Orcival. "L'auberge espagnole" est juste là.  Pierre, Isabelle, Fred et Angelo nous réservent un bel accueil. Pierre est un ancien maréchal ferrand. Il vérifie les pieds des ânes de son œil expert. Pierrre nous propose une chambre. Nous replions donc la tente et heureusement puisque à trois heures un orage d'une rare violence éclate.  Encore une belle soirée à se marrer . Merci. 

Le compte-rendu : Section 31 (mise à jour : 26 juin)

Début de journée dans une belle quiétude forestière
Début de journée dans une belle quiétude forestière
Des tours de forêt ou détours en France ? Ils n'ont pas souhaité rester.
Des tours de forêt ou détours en France ? Ils n'ont pas souhaité rester.
Nous avons dépassé le Puy de Dôme, il y a moins d'une semaine, il nous apparaissait loin à l'horizon
Nous avons dépassé le Puy de Dôme, il y a moins d'une semaine, il nous apparaissait loin à l'horizon
Nous sommes passés sans bruit pour ne pas risquer de réveiller ces vieux volcans. Chuuut !
Nous sommes passés sans bruit pour ne pas risquer de réveiller ces vieux volcans. Chuuut !
Section 31
Une partie de la chaine des Puys vers le nord
Une partie de la chaine des Puys vers le nord
Regarder passer les ânes, ça change franchement de regarder passer les trains
Regarder passer les ânes, ça change franchement de regarder passer les trains
Commentaires

Actuellement

Carnets d'Aventures N°60