Des Alpes à l'Atlantique avec deux ânes

(réalisé) share(partager)
Nous sommes Carole et Dom, 
Notre voyage devait s'étaler sur quatre mois entre mi avril et mi août. Nous ne partirons finalement qu'en mai, Covid oblige avec son lot de consignes. En partant à cette date, nous resterons dans le rayon des 100 km pendant 12 étapes, en attendant début juin et les nouvelles possibilités de se déplacer. A cette date nous continuerons sur l'itinéraire initial, sinon nous en tracerons un nouveau dans le périmètre imposé. L'essentiel sera de se mettre en marche.
Nous partons en autonomie accompagnés de deux ânes bâtés (Vanille et Pépito). Nous souhaitons rejoindre l'île d'Oléron au départ de notre village haut savoyard de Serraval, dans le massif des Aravis.


Nous poursuivons plusieurs objectifs : Prendre le temps, revenir à l'essentiel, rencontrer les acteurs d'autres territoires, ne pas regarder la montre...
Nous compléterons notre carnet le plus souvent possible pour vous faire partager notre aventure.

En regardant la carte et notre itinéraire, peut-être allez-vous reconnaitre votre village. Si vous voulez partager un bout de notre voyage, nous proposer un coin de prairie pour planter une tente et faire brouter les ânes, laissez nous un message.
âne / âne randonnée/trek
Quand : 22/05/20
Durée : 90 jours
Distance globale : 1094km
Dénivelées : +9164m / -9947m
Alti min/max : 3m/1085m
Carnet créé par Domecaro le 21 sept. 2019
modifié le 19 sept.
S'y rendre de manière douce : C'est possible en train bus stop
5169 lecteur(s) - 86
Vue d'ensemble

Le topo : Section 40 (mise à jour : 06 juil.)

Description :

Dimanche 5 juillet

Départ de la ferme de Vassivière pour faire quelques courses. Les vacances ont commencé et le parking est rempli de camping-car. Bien vite, nous nous retrouvons à répondre à une foule de questions qui nous font partir une heure plus tard...

Après quelques jours avec peu de dénivelé, la matinée pique un peu les jambes. Nous suivons un sentier local "landes,forêts et cascades". Manque de chance, nous ne verrons pas les Cascades. Tant-pis.

Depuis plusieurs jours, mes parents me questionnent  plus précisément sur notre itinéraire. Le téléphone sonne vers midi. Quelle belle surprise, ils se trouvent seulement à quelques kilomètres de notre position. Nous improvisons un pique-nique pour 4 sur un bord de chemin. Nous ne nous étions pas vus depuis 6 mois avec le  confinement.  Un voisin passe en moto, s'arrête discuter et ramène 2 bières locales. Mes parents goûtent avec plaisir à  cette bienveillance qui nous est devenue quotidienne.

Nous poursuivons notre parcours en se donnant rendez vous au terme de l'étape. Ce soir, nous nous installons chez Marie dans un ancien gîte équestre.

Le compte-rendu : Section 40 (mise à jour : 06 juil.)

Une belle surprise de la journée, la visite de Riton et Dédée, les parents de Carole que nous n'avons pas vu depuis 6 mois
Une belle surprise de la journée, la visite de Riton et Dédée, les parents de Carole que nous n'avons pas vu depuis 6 mois
Encore de très beaux passages en forêt durant cette étape.
Encore de très beaux passages en forêt durant cette étape.
Section 40
Il y avait quelque chose qui rappelait les Alpes dans ce dernier hameau avant de quitter la Creuse pour la Haute Vienne.
Il y avait quelque chose qui rappelait les Alpes dans ce dernier hameau avant de quitter la Creuse pour la Haute Vienne.
Commentaires
share posté le 06 juil.

Liliane et Michel
17 messages
Coucou,
Comme vous avancez, vous avez des bottes de sept lieues c est pas possible ! Plus que trois départements à traverser... C est génial !
Encore merci pour les belles photos qui nous font voyager.
Bonne journée, bisous à tous les quatre
share posté le 06 juil. mis à jour le 06 juil.

BobXLR
1 messages
Merci pour ce commentaire sympathique ! Rdv 2021 à la Clusaz ! Les voisins ;)

Actuellement

Carnets d'Aventures N°61