Des Alpes à l'Atlantique avec deux ânes

(réalisé) share(partager)
Nous sommes Carole et Dom, 
Notre voyage devait s'étaler sur quatre mois entre mi avril et mi août. Nous ne partirons finalement qu'en mai, Covid oblige avec son lot de consignes. En partant à cette date, nous resterons dans le rayon des 100 km pendant 12 étapes, en attendant début juin et les nouvelles possibilités de se déplacer. A cette date nous continuerons sur l'itinéraire initial, sinon nous en tracerons un nouveau dans le périmètre imposé. L'essentiel sera de se mettre en marche.
Nous partons en autonomie accompagnés de deux ânes bâtés (Vanille et Pépito). Nous souhaitons rejoindre l'île d'Oléron au départ de notre village haut savoyard de Serraval, dans le massif des Aravis.


Nous poursuivons plusieurs objectifs : Prendre le temps, revenir à l'essentiel, rencontrer les acteurs d'autres territoires, ne pas regarder la montre...
Nous compléterons notre carnet le plus souvent possible pour vous faire partager notre aventure.

En regardant la carte et notre itinéraire, peut-être allez-vous reconnaitre votre village. Si vous voulez partager un bout de notre voyage, nous proposer un coin de prairie pour planter une tente et faire brouter les ânes, laissez nous un message.
âne / âne randonnée/trek
Quand : 22/05/20
Durée : 90 jours
Distance globale : 1094km
Dénivelées : +9164m / -9947m
Alti min/max : 3m/1085m
Carnet créé par Domecaro le 21 sept. 2019
modifié le 19 sept.
S'y rendre de manière douce : C'est possible en train bus stop
5168 lecteur(s) - 86
Vue d'ensemble

Le topo : Section 43 (mise à jour : 11 juil.)

Description :

Mercredi 8 juillet

Nous quittons le camping pour le village médiéval de Saint Léonard  de Noblat qui est la ville de naissance de Raymond Poulidor. C'est aussi une étape sur le chemin de Compostelle. Nous sommes surpris par ce beau village de pierres. Il s'organise autour de sa très belle église. C'est un endroit plutôt animé. Je pars faire quelques courses, et comme d'habitude un attroupement se produit autour des ânes. J'ai toujours l'impression que Dom va partir en randonnée avec un groupe.

Nous suivons un moment de chemin de la coquille. Donc aucun problème. Nous décidons même de rallonger un peu le parcours afin de pouvoir suivre davantage de chemins. Vers midi, le jeu de pistes recommence. Des chemins qui ont disparu de la surface de la terre, des sentiers qui se perdent comme par hasard au porte d'une propriété privée.... A chaque fois, nous trouvons des solutions. Nous mesurons à quel point ce maillage de sentiers est important. Il est comme un réseau sanguin facilitant les déplacements. Chaque fois que l'un d'eux disparaît dans la broussaille ou dans une propriété privée, c'est un morceau de territoire qui se nécrose facilitant ainsi les pontages des voies de circulation à grande vitesse. Dommage

Nous ne nous décourageons  pas. Nous passons l'après-midi dans des chemins ombragés. En traçant le parcours, nous avions chercher à créer du lien avec d'autres associations d'ânes. Ce soir, nous ferons donc escale à l'asinerie de Saint Paul ânes 

Le compte-rendu : Section 43 (mise à jour : 11 juil.)

Saint Léonard de Noblat à quelques kilomètres de Limoges
Saint Léonard de Noblat à quelques kilomètres de Limoges
Il y a bien longtemps que ces murs médiévaux n'avaient pas entendu les clics clacs des sabots des ânes
Il y a bien longtemps que ces murs médiévaux n'avaient pas entendu les clics clacs des sabots des ânes
Lumière sucrée
Lumière sucrée
Des beaux chemins comme nous les aimons
Des beaux chemins comme nous les aimons
Nuages blancs sur moquette verte
Nuages blancs sur moquette verte
Arrivée à l'asinerie de Saint Paul, on en voit de toutes les couleurs
Arrivée à l'asinerie de Saint Paul, on en voit de toutes les couleurs
Commentaires
share posté le 08 juil.

jojo74
9 messages
Bonsoir Dom et Carole, Ça va vite quand même !!! nous marquons la carte Michelin pour mieux vous suivre. St Léonard ? ça ne se visite pas à vélo ? Petite pensée pour un grand champion... Quelle belle photo de famille avec les parents de Carole.
Nous vous souhaitons bonne continuation en espérant que vous trouverez le bon chemin facilement ! "Par la croix de st André - chemin de traverse vous trouverez ", Bon, nous ne sommes pas aussi poète que Jean mais nous continuons à vous encourager le long de ce merveilleux parcours. Ça commence à sentir l'air du grand large. Mille pensées amicales à vous 2, caresses aux 4 pattes et pas trop de chaleur pour demain. Jo et Jo.

Actuellement

Carnets d'Aventures N°61