Des Alpes à l'Atlantique avec deux ânes

(en cours) share(partager)
Nous sommes Carole et Dom, 
Notre voyage devait s'étaler sur quatre mois entre mi avril et mi août. Nous ne partirons finalement qu'en mai, Covid oblige avec son lot de consignes. En partant à cette date, nous resterons dans le rayon des 100 km pendant 12 étapes, en attendant début juin et les nouvelles possibilités de se déplacer. A cette date nous continuerons sur l'itinéraire initial, sinon nous en tracerons un nouveau dans le périmètre imposé. L'essentiel sera de se mettre en marche.
Nous partons en autonomie accompagnés de deux ânes bâtés (Vanille et Pépito). Nous souhaitons rejoindre l'île d'Oléron au départ de notre village haut savoyard de Serraval, dans le massif des Aravis.


Nous poursuivons plusieurs objectifs : Prendre le temps, revenir à l'essentiel, rencontrer les acteurs d'autres territoires, ne pas regarder la montre...
Nous compléterons notre carnet le plus souvent possible pour vous faire partager notre aventure.

En regardant la carte et notre itinéraire, peut-être allez-vous reconnaitre votre village. Si vous voulez partager un bout de notre voyage, nous proposer un coin de prairie pour planter une tente et faire brouter les ânes, laissez nous un message.
âne / randonnée/trek âne
Quand : 22/05/20
Durée : 90 jours
Carnet créé par Domecaro le 21 sept. 2019
modifié le il y a 3 jours
S'y rendre de manière douce : C'est possible en train bus stop
4333 lecteur(s) - 81
Vue d'ensemble

Le topo : Section 53 (mise à jour : 19 juil.)

Description :

Samedi 18 juillet

La Charente nous ouvre ses portes. Ce soir, nous dormons dans les gorges du Chambon. Pépito et Vanille vont se partager les emplacements 2,3,4,5 du très beau camping. Nous seuls avons le droit à la piscine. Bon ils devront être calmes pour les nombreuses caresses de ce soir et nous devons travailler notre anglais rapidement. Le camping est rempli de hollandais.

Il y a 2 jours, nous dormions dans la yourte et nous prenions encore une fois conscience de l'importance de l'eau. Ce soir, l'eau déborde sous les éclaboussures et les cris des enfants.

Le GR4 est fantastique. Les chemins ombragés se succèdent, les étangs apparaissent. Les ânes marchent d'un bon pas. Ils répondent de plus en plus à la voix. Ils patientent gentiment pendant que.nous faisons.une petite halte à l'auberge. Petit plaisir culinaire. Aujourd'hui, belle étape de 18 km.

Le compte-rendu : Section 53 (mise à jour : 19 juil.)

Section 53
Section 53
Les ânes attirent et Carole parle de voyage avec le public hollandais du camping
Les ânes attirent et Carole parle de voyage avec le public hollandais du camping
Gros repos pour Vanille
Gros repos pour Vanille
Gros repos pour Vanille
Gros repos pour Vanille
Le donjon de Piegut Pluviers
Le donjon de Piegut Pluviers
Bussières Badils
Bussières Badils
Commentaires
share posté le 19 juil.

Lolorando
2 messages
Coucou Carole, Dom et vos deux compagnons ! Merci encore pour vos récits, même s'ils donnent trop envie de repartir ! Courage à vous (4 !) et continuez à nous faire rêver !

Actuellement

Carnets d'Aventures N°60