Des Alpes à l'Atlantique avec deux ânes

(en cours) share(partager)
Nous sommes Carole et Dom, 
Notre voyage devait s'étaler sur quatre mois entre mi avril et mi août. Nous ne partirons finalement qu'en mai, Covid oblige avec son lot de consignes. En partant à cette date, nous resterons dans le rayon des 100 km pendant 12 étapes, en attendant début juin et les nouvelles possibilités de se déplacer. A cette date nous continuerons sur l'itinéraire initial, sinon nous en tracerons un nouveau dans le périmètre imposé. L'essentiel sera de se mettre en marche.
Nous partons en autonomie accompagnés de deux ânes bâtés (Vanille et Pépito). Nous souhaitons rejoindre l'île d'Oléron au départ de notre village haut savoyard de Serraval, dans le massif des Aravis.


Nous poursuivons plusieurs objectifs : Prendre le temps, revenir à l'essentiel, rencontrer les acteurs d'autres territoires, ne pas regarder la montre...
Nous compléterons notre carnet le plus souvent possible pour vous faire partager notre aventure.

En regardant la carte et notre itinéraire, peut-être allez-vous reconnaitre votre village. Si vous voulez partager un bout de notre voyage, nous proposer un coin de prairie pour planter une tente et faire brouter les ânes, laissez nous un message.
âne / randonnée/trek âne
Quand : 22/05/20
Durée : 90 jours
Carnet créé par Domecaro le 21 sept. 2019
modifié le il y a 3 jours
S'y rendre de manière douce : C'est possible en train bus stop
4331 lecteur(s) - 81
Vue d'ensemble

Le topo : Section 50 (mise à jour : 15 juil.)

Description :

Mercredi 15 juillet

800 km au compteur. Départ de la ferme ce matin sous la pluie fine. Notre étape descend vers le sud pour contourner Angoulême. 
Compostelle va bientôt laisser sa place au GR4

Vanille est un peu raide au démarrage mais sa marche devient plus facile au cours de la journée. Ils ratissent les bords de route. Ils passent un gué avec 25 cm d'eau très brillamment. Ils sont généreux et courageux. Nous ne ménageons  jamais nos félicitations et nos encouragements.

Nous longeons un beau château. Et contre toute attente, nous arrivons à terminer l'étape  dans un temps fort respectable. Il fallait combler les 4 km d'hier.

Ce soir, bivouac bien peinard au bord d'une petite mare. Nous sommes attendus chez Julian et Mandy, nos voisins anglais pour la soirée.

Le compte-rendu : Section 50 (mise à jour : 15 juil.)

Au revoir dans la grisaille chez Âne et carotte.
Au revoir dans la grisaille chez Âne et carotte.
L'unique commerce du village est fermé le mercredi. Le ravitaillement s'annonçait difficile. Sylvain nous offre un beau pain à 16 heures.
L'unique commerce du village est fermé le mercredi. Le ravitaillement s'annonçait difficile. Sylvain nous offre un beau pain à 16 heures.
Quand on veut voyager, il faut savoir se mouiller.
Quand on veut voyager, il faut savoir se mouiller.
Château de Brie sur la route Richard Cœur de Lion.
Château de Brie sur la route Richard Cœur de Lion.
Après la caravane, la roulotte. Les box, les cabanes. Nous étions partants pour une nuit au château.
Après la caravane, la roulotte. Les box, les cabanes. Nous étions partants pour une nuit au château.
Petite séance de papouilles quotidiennes.
Petite séance de papouilles quotidiennes.
Petit endroit paisible.
Petit endroit paisible.
Commentaires
share posté le 18 juil.

les dups
4 messages
Bon les amis on vous rejoint on prend la voiture et on traverse la France demain on dort au bord de la Mare la grande près de Quiberon. Bon c'est sûr on a moins de mérite.

Actuellement

Carnets d'Aventures N°60