Des Alpes à l'Atlantique avec deux ânes

(en cours) share(partager)
Nous sommes Carole et Dom, 
Notre voyage devait s'étaler sur quatre mois entre mi avril et mi août. Nous ne partirons finalement qu'en mai, Covid oblige avec son lot de consignes. En partant à cette date, nous resterons dans le rayon des 100 km pendant 12 étapes, en attendant début juin et les nouvelles possibilités de se déplacer. A cette date nous continuerons sur l'itinéraire initial, sinon nous en tracerons un nouveau dans le périmètre imposé. L'essentiel sera de se mettre en marche.
Nous partons en autonomie accompagnés de deux ânes bâtés (Vanille et Pépito). Nous souhaitons rejoindre l'île d'Oléron au départ de notre village haut savoyard de Serraval, dans le massif des Aravis.


Nous poursuivons plusieurs objectifs : Prendre le temps, revenir à l'essentiel, rencontrer les acteurs d'autres territoires, ne pas regarder la montre...
Nous compléterons notre carnet le plus souvent possible pour vous faire partager notre aventure.

En regardant la carte et notre itinéraire, peut-être allez-vous reconnaitre votre village. Si vous voulez partager un bout de notre voyage, nous proposer un coin de prairie pour planter une tente et faire brouter les ânes, laissez nous un message.
âne / randonnée/trek âne
Quand : 22/05/20
Durée : 90 jours
Carnet créé par Domecaro le 21 sept. 2019
modifié le 08 août
S'y rendre de manière douce : C'est possible en train bus stop
4336 lecteur(s) - 81
Vue d'ensemble

Le topo : Section 52 (mise à jour : 18 juil.)

Description :

Vendredi 17 juillet

Nous avons profité du confort de la yourte et de la sérénité des lieux avant de se rendre à  "la grange" rencontrer d'autres acteurs du projet. Ici, on fait tout tout de A et Z . On rénove les murs et les toitures. On fabrique les meubles de la future épicerie. Chacun met ses compétences au service de la structure. Sans le confinement, nous aurions pu leur donner un coup de main pendant quelques jours. 

La remise en jambes est difficile et nous nous dirigeons vers le Périgord vert dans la ville de Piégut Pluviers. Aujourd'hui, nous sommes frappés par la présence de nombreux petits étangs privés. Ils sont assez bien entretenus. Une petite cabane et des canoës sont souvent au bord de l'eau.

Nous sentons que l'eau est très mportante car chaque maison a généralement son puits dans la cour.

La chaleur est assez intense et nous voulons nous installer vers 16 h 30 afin que Vanille repose sa tendinite. Elle est très raide le matin au départ et le reste de la journée, sa marche est beaucoup plus fluide. Hier, Lucie, la jeune fille de la roulotte jaune nous offre un tube d'anti inflammatoire. La générosité est partout.

Ce soir, nous dormons dans un grand parc non fauché. Jérome, son propriétaire vient nous faire une très belle place pour la tente avec le tracteur. Il nous invite à prendre une douche et nous repartons avec des fraises, des haricots, du pâté et des carottes du jardin pour les ânes.

Le compte-rendu : Section 52 (mise à jour : 18 juil.)

Voilà, au fond des bois, la belle yourte mise à notre disposition
Voilà, au fond des bois, la belle yourte mise à notre disposition
Des kilomètres
Des kilomètres
Section 52
Commentaires
share posté le 17 juil.

jojo74
9 messages
Générosité et partage : Non ce ne sont pas de vains mots ! Et puis la beauté des lieux différents que vous traversez. Les invitations à découvrir une campagne si belle...habitée par des gens calmes et sereins. Tout cela nous plait beaucoup. Merci de nous le faire partager.
Inutile de vous redire de prendre soin de vous : vous êtes sur la "bonne planète".
Alors soignez bien Vanille et Pépito. Bonne soirée et bonne continuation sans trop de chaleur...
jojo74
share posté le 18 juil.

Liliane et Michel
15 messages
Coucou Carole et Dom,
Comment ne pas recevoir tout au long de votre parcours de la générosité, de la gentillesse et de bonnes intentions de la part des personnes que vous croisez alors que c est ce qui émane de vous et que l on ressent lorsque l on se rencontre pour la première fois, vos sourires et votre gentillesse ouvrent toutes les portes et vous le méritez au centuple ! Ce que vous recevez vous l offrez largement.
Prenez bien soin de vous et de Vanille et Pepito, en espérant que les soucis de Vanille seront vite un vieux souvenir.
Bon courage pour la suite de votre route et grosses bises à vous quatre.

Actuellement

Carnets d'Aventures N°60