Des Alpes à l'Atlantique avec deux ânes

(en cours) share(partager)
Nous sommes Carole et Dom, 
Notre voyage devait s'étaler sur quatre mois entre mi avril et mi août. Nous ne partirons finalement qu'en mai, Covid oblige avec son lot de consignes. En partant à cette date, nous resterons dans le rayon des 100 km pendant 12 étapes, en attendant début juin et les nouvelles possibilités de se déplacer. A cette date nous continuerons sur l'itinéraire initial, sinon nous en tracerons un nouveau dans le périmètre imposé. L'essentiel sera de se mettre en marche.
Nous partons en autonomie accompagnés de deux ânes bâtés (Vanille et Pépito). Nous souhaitons rejoindre l'île d'Oléron au départ de notre village haut savoyard de Serraval, dans le massif des Aravis.


Nous poursuivons plusieurs objectifs : Prendre le temps, revenir à l'essentiel, rencontrer les acteurs d'autres territoires, ne pas regarder la montre...
Nous compléterons notre carnet le plus souvent possible pour vous faire partager notre aventure.

En regardant la carte et notre itinéraire, peut-être allez-vous reconnaitre votre village. Si vous voulez partager un bout de notre voyage, nous proposer un coin de prairie pour planter une tente et faire brouter les ânes, laissez nous un message.
âne / âne randonnée/trek
Quand : 22/05/20
Durée : 90 jours
Carnet créé par Domecaro le 21 sept. 2019
modifié le il y a 1 heure 18mn
S'y rendre de manière douce : C'est possible en train bus stop
4105 lecteur(s) - 76
Vue d'ensemble

Le topo : Section 59 (mise à jour : 25 juil.)

Description :

Samedi 25 juillet

Au départ de Sireuil, nous prenons directement le chemin de halage qui longe la Charente. Le chemin est large, bordé de champs de maïs à perte de vue. Notre rythme est plutôt lent . Nous observons les poissons, les maïs rongés par les ragondins. 

Quelques kilomètres plus loin des vététistes nous interpellent. "Ah ce sont les stars de la Charente". Hier, Dom a répondu à des questions d'une journaliste. Et hop un article dans la "charente libre" ce matin. On passe beaucoup de temps à discuter mais nous n'avençons pas beaucoup.

Le village de Saint Simeux qui surplombe la Charente a énormément de charme. 

En fin de matinée, le paysage change radicalement. Des vignes, des vignes, des vignes. Nous nous rapprochons de Cognac. Après le repas, nous modifions un peu notre itinéraire pour gagner quelques kilomètres. Nous arrivons au camping à  16 heures 30. Les ânes sont au parc et ils peuvent se reposer.

Le compte-rendu : Section 59 (mise à jour : 25 juil.)

Réveil au bivouac de Sireuil
Réveil au bivouac de Sireuil
Reflets
Reflets
La piste semble avoir été faite juste pour notre passage
La piste semble avoir été faite juste pour notre passage
Rencontre du matin avec des vététistes bien sympathiques
Rencontre du matin avec des vététistes bien sympathiques
Section 59
Saint Simeux et le pas sur la Charente
Saint Simeux et le pas sur la Charente
Les filles sont à fond
Les filles sont à fond
Et bien encore un pour se marrer
Et bien encore un pour se marrer
Commentaires
share posté le 26 juil.

jojo74
8 messages
Un petit bonsoir pour 4 stars ! Merci pour les magnifiques photos des ânes lors du passage du gué. Avec les reflets dans l'eau c'est tout à fait magique. Nous vous espérons en forme ... pas trop chaud et pas trop humide. Nous pensons beaucoup à vous qui nous faites voyager dans notre beau pays. Bonne continuation et à bientôt.
J.J.

Actuellement

Carnets d'Aventures N°60