SupervagabondS en Suomi

(réalisé) share(partager)
LE FILM DE CE VOYAGE EST VISIBLE ICI: 
Facebook : SupervagabondS en Scandinavie

3 mois et demi de canoë en Finlande en autonomie complète avec un drone et une petite incursion en Russie qui nous a valu d’êtres soustraits de notre liberté par les gardes-cotes Finlandais...

Cependant nous avons rencontré tellement de gens bienveillants, gentils et curieux à notre égard que nous considérons ce voyage comme un cadeau de la vie. 

Nous avons aussi croisé un lynx;
Sans images du félin, nous n'aurions rien dit !

De mi Mai à fin Juillet nous avons parcouru plus de 1200 km de canoë et apprécié une centaine de kilomètres de portages à travers des parcs nationaux, de lacs immenses en rivières minuscules aux marais envoûtants. 

Jusqu'à la rencontre d'une famille Finlandaise qui bouleversera le cours de notre voyage, sa finalité et aussi un peu de notre vie. 

Le mois d’Août s'est déroulé autour d'une cabane/sauna au bord d'un lac, qui nous a été prêtée sans limite de durée et à laquelle nous pouvons revenir comme bon nous semble !

L'étranger est notre frère; L'homme qui vient de bien loin est notre parent.
- Proverbe Finlandais -




3 and a half months of canoeing in Finland in complete autonomy with a drone and a small incursion in Russia which has earned us from being removed from our freedom by Finnish rangers ...

However, we have met so many caring, kind and inquisitive people that we view this trip as a gift of life.

We also crossed a lynx;
Without images of the feline, we wouldn't have said anything !

From mid-May to the end of July we traveled more than 1200 km of canoe and enjoyed a hundred kilometers of portages through national parks, from huge lakes to tiny rivers to mesmerizing marshes.

Until the meeting of a Finnish family that will upset the course of our journey, its purpose and also a little of our life.

The month of August took place around a cabin / sauna at the edge of a lake, which has been lent to us for no time and to which we can return as we wish !

The stranger is our brother; The man who has come a long way is our parent.
- Finnish proverb -

canoë
Quand : 5/15/17
Durée : 105 jours
Distance totale : 3823.7km
(dont réalisés 1214.5km)
Dénivelées : +1497m / -1593m
(dont réalisés d+:564m / d-:487m)
Alti min/max : 76m/278m
Carnet créé par SupervagabondS le 28 Sep
modifié le 22 Apr
5100 lecteur(s) - 167
Coup de coeur !
Vue d'ensemble

Le topo : Nav 8 - 03 Juin (mise à jour : 12 Jan)

Distance section : 21.8km Dénivelées section : +0m / -6m
Section Alti min/max : 85m/85m
carte

Télécharger traces et points de cette section au format GPX , KML
Télécharger traces et points pour l'ensemble du carnet (toutes les sections) GPX , KML

Le compte-rendu : Nav 8 - 03 Juin (mise à jour : 12 Jan)

Nous sentons que le voyage est entamé et que plus rien ne nous fera faire marche arrière.

Notre adaptation profite de cette nature dans laquelle il fait si bon vivre.


We feel that the trip is started and that nothing will make us backtrack. Our adaptation takes advantage of this nature in which it is so good to live.

La météo est vraiment appréciable depuis notre départ de Padasjoki, il pleut doucement la nuit, et nos journées sont en majorité bien ensoleillées,
La météo est vraiment appréciable depuis notre départ de Padasjoki, il pleut doucement la nuit, et nos journées sont en majorité bien ensoleillées,
The weather is really good since we left Padasjoki, it rains slowly at night, and our days are mostly sunny,


il n'y a que les températures qui correspondent bien à la fin d'un mois de mai.
il n'y a que les températures qui correspondent bien à la fin d'un mois de mai.
there are only the temperatures that correspond well to the end of a month of May.


Les vents nous sont généralement propices et jamais inquiétants. Ici un pont routier.
Les vents nous sont généralement propices et jamais inquiétants. Ici un pont routier.
The winds are generally favorable and never disturbing. Here a road bridge.


Là une voie ferrée. Des ponts, des ponts, tellement qu'on ne les comptait plus.
Là une voie ferrée. Des ponts, des ponts, tellement qu'on ne les comptait plus.
There a railway. Bridges, bridges, so much that we did not count them anymore.


Le pollen du printemps recouvre des zones entières et dérive au gré des vents, il y en a toujours en suspension dans l'eau que nous buvons à longueur de temps.
Le pollen du printemps recouvre des zones entières et dérive au gré des vents, il y en a toujours en suspension dans l'eau que nous buvons à longueur de temps.
Spring pollen covers entire areas and drifts with the winds, there is always suspended in the water we drink all the time.


Nous avons du mal à dénicher des bivouacs : il y à des petites maisons vraiment partout et chacune d'entres elles possèdent un sauna qui est toujours au bord de l'eau.
Nous avons du mal à dénicher des bivouacs : il y à des petites maisons vraiment partout et chacune d'entres elles possèdent un sauna qui est toujours au bord de l'eau.
We have trouble finding bivouacs: there are small houses really everywhere and each of them have a sauna that is always at the water's edge.


Nous avons répertoriés des camps inscrits sur nos cartes, éditées en 2017, mais il s’avère que ce sont des terrains privés,
Nous avons répertoriés des camps inscrits sur nos cartes, éditées en 2017, mais il s’avère que ce sont des terrains privés,
We have listed camps written on our maps, published in 2017, but it turns out that they are private lands,


Alors après une journée de 15 h en canoë et à la recherche d'un bivouac depuis plus de 4 h...
Alors après une journée de 15 h en canoë et à la recherche d'un bivouac depuis plus de 4 h...
So after a day of canoeing and looking for a bivouac for more than 4 hours ...


Notre psychologie prends un tournant et l'on s'impose gentillement en allant à la rencontre des gens qui pourraient, ou pas, nous autoriser à rester le temps d'une nuit ou deux sur leur terrain.
Notre psychologie prends un tournant et l'on s'impose gentillement en allant à la rencontre des gens qui pourraient, ou pas, nous autoriser à rester le temps d'une nuit ou deux sur leur terrain.
Our psychology takes a turn and we impose ourselves by going to meet people who could, or not, allow us to stay for a night or two on their land.


Une fois de plus, ça ne pose pas de souci. Et bien que l'on s'en doutait, on ne peut s’empêcher de vouloir trouver un bivouac que nous considérons, comme "le notre."
Une fois de plus, ça ne pose pas de souci. Et bien que l'on s'en doutait, on ne peut s’empêcher de vouloir trouver un bivouac que nous considérons, comme "le notre."
Once again, this is not a problem. And although we suspected, we can not help but want to find a bivouac that we consider, like "ours."


Ici, nous sommes chez des gens et cette évidence ne nous quitte jamais alors nous restons discrets.
Ici, nous sommes chez des gens et cette évidence ne nous quitte jamais alors nous restons discrets.
Here, we are with people and this evidence never leaves us so we remain discreet.


La route est sur la rive d'en face et le moindre moteur qui passe envoi son rugissement sur la notre.
La route est sur la rive d'en face et le moindre moteur qui passe envoi son rugissement sur la notre.
The road is on the opposite bank and the least engine passing sending its roar on our.


Lac miroir pour une journée paisible.
Lac miroir pour une journée paisible.
Mirror lake for a peaceful day.


On ne se baigne pas vraiment, c'est plutôt pour se laver, l'eau est encore bien fraîche sans être glaciale.
On ne se baigne pas vraiment, c'est plutôt pour se laver, l'eau est encore bien fraîche sans être glaciale.
We do not really bathe, it is rather to wash, the water is still cool without being icy.


Apprendre à faire des ricochets.    .    .   .  .  . . ....
Apprendre à faire des ricochets. . . . . . . ....
Learn to ricochet. . . . . . . ....


C'est comme-ci la tente, tentait de mettre le point sur le "i"
C'est comme-ci la tente, tentait de mettre le point sur le "i"
It's seem to that the tent want to put the point on the "i"


L'envers du décor !
L'envers du décor !
Behind the scenes !
Commentaires
share posté le 19 Jan

Juan Pilou
Martinet
(23 messages)
Inscription : 11/29/16

Message privé
Toujours de très belles photos et le fait de pouvoir prendre de la hauteur n'y est pas sans doute pas étranger. Je suis aussi étonné par le nombre d'habitations jouxtant les berges. Je m'attendais à des bivouacs de rêve partout et m'aperçois que soit les îles sont impraticables, soit il y a des maisons...
share posté le 19 Jan mis à jour le 19 Jan

SupervagabondS
Martinet
(44 messages)
Inscription : 1/6/16

Message privé
Bonne observation ! Nous n'avons jamais vu autant de maisons au bord de l'eau et ce n'est pas pour le décor : Les gens y sont présents tous les weekends et pendant les vacances estivales. Sur les bivouacs de rêves, il y a déjà souvent une maison en place...! En restant dans les parcs nationaux les bivouacs tout conforts sont assurés.
Deviens ce que tu es, c'est à dire ce que tu n 'es pas encore.

Now in shop

Carnets d'Aventures N°52