Banyuls-Hendaye par les crêtes : 37 jours sur la HRP (partager) Vue d'ensemble

Banyuls plage, un 25 août.

Et puis des vignobles, des cailloux, des brebis, des sources à sec, un abreuvoir pour la douche, et une ampoule à chaque talon, juste pour bien commencer. Partie pour 37 jours dans les montagnes, sur la Haute Route Pyrénéenne. Pour rallier l’océan, le couchant, l’ouest. Surfer sur les crêtes et y retrouver les copains… HRP. Hautes Retrouvailles entre Potes, aussi.


J'ai beaucoup utilisé les blogs et forums en plus des topos disponibles en librairie, lors de mes préparatifs. J'essaye de rendre la pareille avec ce récit...
J'ai tenté d'évaluer les distances et dénivelés réalisés sur un tracé un peu précis de mon itinéraire sur internet en le confrontant aux topos disponibles (je n'avais pas de gps avec moi). C'est parfois un peu approximatif, surtout coté espagnol... dans ce cas les distances sont suivies d'un point d'interrogation.
Quant aux temps de marche indiqués, c'est pour donner une idée, en gros ils incluent les petites pauses fruits secs-barres-contemplation, pas le pique-nique.
N'hésitez pas à me laisser un message si vous avez besoin d'infos complémentaires!
S'y rendre de manière douce : C'est possible en train stop
randonnée/trek
(réalisé) Quand : 25/08/16 Durée : 37.0 jours
Carnet créé par karukera le 17 oct. modifié le 20 oct.
3011 lecteur(s)
(23 personnes aiment ce carnet)

Coup de coeur Expemag !

Le topo : J9 Pla de Querforc-Siscaro (mise à jour : 20 oct.)

Description :

22,1km
+ 900 / -950m
7h
 

Pla de Querforc – col de Puymorens : 1h30
à Pas de la Case : + 2h00
à Siscaro : + 3h30

Télécharger traces et points de cette section au format GPX , KML
Télécharger traces et points pour l'ensemble du carnet (toutes les sections) GPX , KML

Le compte-rendu : J9 Pla de Querforc-Siscaro (mise à jour : 20 oct.)


On doit être au Pas de la Case vers midi pour y retrouver Edouard, on devrait être plutôt large. Et toujours sous un soleil radieux...

Au col de Puymorens, Fabrice dépose dans le coffre de sa voiture le contenu de son sac (qu’il remplira de bouteilles et autres cartouches moins montagnardes au retour…), puis on s’offre un peu de freestyle au dessus des mines, histoire de ne pas être trop à l’heure pour la pizza-bière et le passage de relais. C’est long, à flanc jusqu’au Pas… je crois n’avoir jamais été aussi contente d’apercevoir enfin les hideux bâtiments bariolés de cette station… !

Copyright Fabrice, naturaliste toujours
Copyright Fabrice, naturaliste toujours
Le Pas de La Case enfin!!!
Le Pas de La Case enfin!!!
Edouard, bière, pizza avec un oeuf, salade de crudités... Heu-reu-se!
Edouard, bière, pizza avec un oeuf, salade de crudités... Heu-reu-se!
Passage de relais!
Passage de relais!

Le chemin du jour se poursuit donc avec Edouard cette fois, sur les crêtes au dessus du Pas, puis descente sur les lacs, et esplanade humide que surplombe la cabane de Siscaro. Deux « chambres », l’une déjà occupée par un HRPiste avec qui on partage notre apéro paté au foie gras - ChateauNeuf du Pape, face au soleil couchant. Il a l'air plutôt content de ce petit extra :) Un sanglier vient se rafraichir de l’autre coté du plateau pendant qu’on enchaîne avec le confit-patates sarladaises… du haut, haut niveau de ravito!
Descente sur la cabana Siscaro
Descente sur la cabana Siscaro
Et bon appétit encore!
Et bon appétit encore!
Section précédente Section suivante
Commentaires