Banyuls-Hendaye par les crêtes : 37 jours sur la HRP Vue d'ensemble

(réalisé) (partager)
Banyuls plage, un 25 août.

Et puis des vignobles, des cailloux, des brebis, des sources à sec, un abreuvoir pour la douche, et une ampoule à chaque talon, juste pour bien commencer. Partie pour 37 jours dans les montagnes, sur la Haute Route Pyrénéenne. Pour rallier l’océan, le couchant, l’ouest. Surfer sur les crêtes et y retrouver les copains… HRP. Hautes Retrouvailles entre Potes, aussi.


J'ai beaucoup utilisé les blogs et forums en plus des topos disponibles en librairie, lors de mes préparatifs. J'essaye de rendre la pareille avec ce récit...
J'ai tenté d'évaluer les distances et dénivelés réalisés sur un tracé un peu précis de mon itinéraire sur internet en le confrontant aux topos disponibles (je n'avais pas de gps avec moi). C'est parfois un peu approximatif, surtout coté espagnol... dans ce cas les distances sont suivies d'un point d'interrogation.
Quant aux temps de marche indiqués, c'est pour donner une idée, en gros ils incluent les petites pauses fruits secs-barres-contemplation, pas le pique-nique.
N'hésitez pas à me laisser un message si vous avez besoin d'infos complémentaires!
S'y rendre de manière douce : C'est possible en train stop
randonnée/trek
Quand : 25/08/16
Durée : 37 jours
Distance totale : 675.1km
(dont 669.8km réalisés)
Carnet créé par karukera le 17 oct. 2016
modifié le 20 oct. 2016
3059 lecteur(s)
(23 personnes aiment ce carnet)

Coup de coeur !

Le topo : J29 Ayous-Arlet (mise à jour : 20 oct. 2016)

Distance section : 23.3km

Description :

24,9 km
+ 1408 / - 1311m
7h15

Ayous – col du Somport, via Astun : 2h30
à refuge d’Arlet : + 4h45

Télécharger traces et points de cette section au format GPX , KML
Télécharger traces et points pour l'ensemble du carnet (toutes les sections) GPX , KML

Le compte-rendu : J29 Ayous-Arlet (mise à jour : 20 oct. 2016)


Ce sol d’herbe rase sur la rive était vraiment le top pour dormir !

Réveil donc reposés avec l’aube : le soleil se lève, teintant les nuages de rose, détachant le Midi d'Ossau dans le lac puis, finalement, apparaissant pile entre les 2 sommets du pic… on ne s’en lasse pas ! Les accompagnateurs de la classe découverte d’une école de Paris 18eme non plus (ils ont réussi à obtenir l’autorisation de l’Education Nationale de passer une nuit en refuge après 10 ans de demandes !)… Les enfants de la classe découverte en question sont néanmoins un peu plus désinvoltes…

"Regardez les enfants comme c'est beau le soleil derrière la montagne!!"
"Hein?? On s'en fout!..."

Ah… la jeunesse… !

On arrive vite au col du Somport, et on ne peut y rater l’auberge Aysa, posée isolée en bord de route et lieu de rdv avec Lise qui doit arriver de Toulouse. Il est à peine 11h30, et je salive déjà de l’entrecôte-frites-salade repérée sur la carte… !

14h30, après un chouette repas à 3, le serveur nous annonce 6h pour rejoindre le refuge d’Arlet… faudrait peut etre se mettre en route ! Pendant que Lise emmène Fabrice à la route principale pour lui faciliter le stop (pas beaucoup de passage en effet, au col du Somport !), je descends rapidement sentier + route pour la retrouver au Sansanet. Et c’est en papotant gaiement qu’on rallie pour la baignade de 19h30 le lac et le refuge d’Arlet, où deux HRPistes en tronçons ouest-est finissent leur dîner. Horaires un peu plus académiques…

Des chips arrivant à péremption (ça périme, des chips ??) ont été gentiment laissées par les gardiennes du refuge (fermé depuis une semaine). Elles accompagnent à merveille le ti punch de l’apéro, dégusté assises dehors sur et sous des couvertures, sous le ciel étoilé à peine occulté par quelques nuées de brume mouvantes. Etoiles filantes et voie lactée… Le rougail-saucisse et la tarte aux pommes maison ne déméritent pas… trop la classe mes ravitailleurs !!


On croise un chemin de Saint Jacques
On croise un chemin de Saint Jacques
En chemin vers le refuge d'Arlet
En chemin vers le refuge d'Arlet
Section précédente Section suivante
Commentaires