Banyuls-Hendaye par les crêtes : 37 jours sur la HRP

(réalisé) (partager)
Banyuls plage, un 25 août.

Et puis des vignobles, des cailloux, des brebis, des sources à sec, un abreuvoir pour la douche, et une ampoule à chaque talon, juste pour bien commencer. Partie pour 37 jours dans les montagnes, sur la Haute Route Pyrénéenne. Pour rallier l’océan, le couchant, l’ouest. Surfer sur les crêtes et y retrouver les copains… HRP. Hautes Retrouvailles entre Potes, aussi.


J'ai beaucoup utilisé les blogs et forums en plus des topos disponibles en librairie, lors de mes préparatifs. J'essaye de rendre la pareille avec ce récit...
J'ai tenté d'évaluer les distances et dénivelés réalisés sur un tracé un peu précis de mon itinéraire sur internet en le confrontant aux topos disponibles (je n'avais pas de gps avec moi). C'est parfois un peu approximatif, surtout coté espagnol... dans ce cas les distances sont suivies d'un point d'interrogation.
Quant aux temps de marche indiqués, c'est pour donner une idée, en gros ils incluent les petites pauses fruits secs-barres-contemplation, pas le pique-nique.
N'hésitez pas à me laisser un message si vous avez besoin d'infos complémentaires!
S'y rendre de manière douce : C'est possible en train stop
randonnée/trek
Quand : 25/08/16
Durée : 37 jours
Distance totale : 675.1km
(dont 669.8km réalisés)
Carnet créé par karukera le 17 oct. 2016
modifié le 20 oct. 2016
3064 lecteur(s)
(24 personnes aiment ce carnet)

Coup de coeur !

Vue d'ensemble

Le topo : J25 Cabane d'Estaubé-Cabane d'Ossoue (mise à jour : 19 oct. 2016)

Distance section : 22.4km

Description :

24,4 km
+ 1347 / - 1266m
7h45

Cabane d’Estaubé – Hourquette d’Alans : 2h
à Gavarnie, via cabane d’Alans : + 2h30
à Barrage d’Ossoue et cabane : + 3h15

Télécharger traces et points de cette section au format GPX , KML
Télécharger traces et points pour l'ensemble du carnet (toutes les sections) GPX , KML

Le compte-rendu : J25 Cabane d'Estaubé-Cabane d'Ossoue (mise à jour : 19 oct. 2016)

Sublime début de journée depuis Estaubé : ciel bleu et sommets du cirque scintillant de blanc au soleil levant alors que la lune disparaît derrière les parois du cirque.

Les bergers passent, les troupeaux sont définitivement en phase descendante, on leur rend leurs oreillers en discutant estives et météo… Entre temps les nuages sont un peu revenus.
Copyright Guillaume!
Copyright Guillaume!
Et la marmotte...
Et la marmotte...
Après la hourquette, on passe par la cabane d’Alans, pour prolonger les vues sur Gavarnie, ses sommets, et le Vignemale coiffé de nuages. Du coup on se perd un peu sur les sentes à vaches, on retrouve le sentier vers Gavarnie, puis la famille d’Edouard venus en force pour le soutien psychologique et énergétique : gros pique-nique, joie d’un œuf dur-mayo, de pain frais et de rab de jambon !
Le cirque
Le cirque
Et puis tout le monde repart, emmenant avec eux les randonneurs de ce WE de l’extrème. Un peu tristoune sous un ciel pas mieux, je pars vers Ossoue, le plus loin sera la mieux puisque l’arrêt suivant c’est le Wallon et que ce n’est pas à coté coté. 


Que c’est long, tout à flanc sur les sentes boueuses labourées par les troupeaux ! On dirait qu’on va pouvoir dérouler à plat mais en fait pas vraiment… j’atteins enfin le barrage d’Ossoue et sa cabane.

La tente peut enfin sécher, et moi m’écrouler dans un coin.
Le ciel est toujours bien bas…
Brebis tondues taguées glauques...
Brebis tondues taguées glauques...
Cabane d'Ossoue: quatre murs-un toit-un sol béton. E-pu-ré! Mais au moins c’est propre. Celles de Sausse-Dessus et Lourdes étaient un peu mieux et un peu plus équipées, mais pas assez loin pour moi…
Cabane d'Ossoue: quatre murs-un toit-un sol béton. E-pu-ré! Mais au moins c’est propre. Celles de Sausse-Dessus et Lourdes étaient un peu mieux et un peu plus équipées, mais pas assez loin pour moi…
Section précédente Section suivante
Commentaires