Banyuls-Hendaye par les crêtes : 37 jours sur la HRP

(réalisé) (partager)
Banyuls plage, un 25 août.

Et puis des vignobles, des cailloux, des brebis, des sources à sec, un abreuvoir pour la douche, et une ampoule à chaque talon, juste pour bien commencer. Partie pour 37 jours dans les montagnes, sur la Haute Route Pyrénéenne. Pour rallier l’océan, le couchant, l’ouest. Surfer sur les crêtes et y retrouver les copains… HRP. Hautes Retrouvailles entre Potes, aussi.


J'ai beaucoup utilisé les blogs et forums en plus des topos disponibles en librairie, lors de mes préparatifs. J'essaye de rendre la pareille avec ce récit...
J'ai tenté d'évaluer les distances et dénivelés réalisés sur un tracé un peu précis de mon itinéraire sur internet en le confrontant aux topos disponibles (je n'avais pas de gps avec moi). C'est parfois un peu approximatif, surtout coté espagnol... dans ce cas les distances sont suivies d'un point d'interrogation.
Quant aux temps de marche indiqués, c'est pour donner une idée, en gros ils incluent les petites pauses fruits secs-barres-contemplation, pas le pique-nique.
N'hésitez pas à me laisser un message si vous avez besoin d'infos complémentaires!
S'y rendre de manière douce : C'est possible en train stop
randonnée/trek
Quand : 25/08/16
Durée : 37 jours
Distance totale : 675.1km
(dont 669.8km réalisés)
Carnet créé par karukera le 17 oct. 2016
modifié le 20 oct. 2016
3064 lecteur(s)
(24 personnes aiment ce carnet)

Coup de coeur !

Vue d'ensemble

Le topo : J11 Serrera-Etang Fourcat (mise à jour : 20 oct. 2016)

Distance section : 14.5km

Description :

15,4km
+ 1205 / - 1028m
8h

Serrera – Borda de Sorteny – Refuge Besali : 30 min + 1h30
à estany primer (Tristaina) : + 3h30 (avec pauses)
à refuge étang Fourcat : + 2h30

Télécharger traces et points de cette section au format GPX , KML
Télécharger traces et points pour l'ensemble du carnet (toutes les sections) GPX , KML

Le compte-rendu : J11 Serrera-Etang Fourcat (mise à jour : 20 oct. 2016)


On descend paisiblement jusqu’au parking via un charmant petit jardin botanique et un sentier balisé écureuil. Si c'est pas tout mignon!
Le choix de l’itinéraire s’est porté par un passage à flanc en surplomb de vallée, permettant d’éviter El Serrat et le chemin en bord de route. C’est un chouia plus long, mais globalement bien tracé et balisé, avec vue, on passe par la mignonne cabane/refuge Besali (qui peut faire une étape le cas échéant), avant de rejoindre le pied de la station d’Ordino Arcalis.
Fontaine de la cabane de Besali
Fontaine de la cabane de Besali

« Je veux çaaaaa… ». Celui qui parle c’est Edouard, et « ça » c’est le télésiège estival qui amène les touristes au sommet. En pratique, on ne passe pas par le sommet en question, mais les andorrans adorent le concept et le parking est bondé. Et c'est sûr que ça a l'air plus facile...

Nous on se décale vers les étangs à la force des mollets, sur un chemin ceci dit également plutôt très fréquenté. Le soleil joue à cache-cache et la baignade n’est plus vraiment d’actualité… On se traine un peu avant de repartir, nous y voyant en 1h30 à tout casser, mais c’était sans compter le contournement du pic de Tristaina avec ses éboulis, ses blocs et son couloir à remonter, et les circonvolutions de l’étang Fourcat… Y'avait plus court, mais à ce moment là on ne le savait pas.

On apprendra au refuge qu’on aurait pu monter sur le sentier du pic de Tristaina, le quitter pour viser le col à sa gauche (sente des andorrans), et de là plonger sur l’étang et donc le refuge (sentier des gardiens francais), cheminement éminemment plus direct me semble t’il !

Bref, pour une fois une journée plus longue que prévue sur le papier ! La bière et les cacahouètes, les 5 minutes chrono de douche chaude, et le bœuf bourguignon-coquillettes de Jean-Claude le gardien sont les bienvenus.

Estany primer
Estany primer
Port de l'Albeille, à cheval sur la frontière
Port de l'Albeille, à cheval sur la frontière
Refuge de l'étang Fourcat. Faut encore remonter??!
Refuge de l'étang Fourcat. Faut encore remonter??!
Section précédente Section suivante
Commentaires