Banyuls-Hendaye par les crêtes : 37 jours sur la HRP (partager) Vue d'ensemble

Banyuls plage, un 25 août.

Et puis des vignobles, des cailloux, des brebis, des sources à sec, un abreuvoir pour la douche, et une ampoule à chaque talon, juste pour bien commencer. Partie pour 37 jours dans les montagnes, sur la Haute Route Pyrénéenne. Pour rallier l’océan, le couchant, l’ouest. Surfer sur les crêtes et y retrouver les copains… HRP. Hautes Retrouvailles entre Potes, aussi.


J'ai beaucoup utilisé les blogs et forums en plus des topos disponibles en librairie, lors de mes préparatifs. J'essaye de rendre la pareille avec ce récit...
J'ai tenté d'évaluer les distances et dénivelés réalisés sur un tracé un peu précis de mon itinéraire sur internet en le confrontant aux topos disponibles (je n'avais pas de gps avec moi). C'est parfois un peu approximatif, surtout coté espagnol... dans ce cas les distances sont suivies d'un point d'interrogation.
Quant aux temps de marche indiqués, c'est pour donner une idée, en gros ils incluent les petites pauses fruits secs-barres-contemplation, pas le pique-nique.
N'hésitez pas à me laisser un message si vous avez besoin d'infos complémentaires!
S'y rendre de manière douce : C'est possible en train stop
randonnée/trek
(réalisé) Quand : 25/08/16 Durée : 37.0 jours
Carnet créé par karukera le 17 oct. modifié le 20 oct.
3017 lecteur(s)
(23 personnes aiment ce carnet)

Coup de coeur Expemag !

Le topo : J10 Siscaro-La Serrera (mise à jour : 20 oct.)

Description :

16km ?
+ 1258 / - 1195m
7h15
 

Siscaro – Incles village – Coms de Jam : 30 min + 4h
à cabane La Serrera : + 2h45

Télécharger traces et points de cette section au format GPX , KML
Télécharger traces et points pour l'ensemble du carnet (toutes les sections) GPX , KML

Le compte-rendu : J10 Siscaro-La Serrera (mise à jour : 20 oct.)


Y’a du monde sur le parking d’Incles, en ce samedi matin !
La vallée est sinon charmante, avec ses maisons bien retapées le  long de la route et le soleil qui émerge pour illuminer le décor.

Mais c’est là que ça se complique, alors qu’on cherche notre chemin en catalan. Avec la carte au 1/50000, impossible d’identifier les chemins qui de toute façon ne sont pas tous tracés. On suit le panneau pour la cabana sorda puisque c'est ce qu'on vise (jusque là ça semble facile...), mais on estime que ça part trop en nord-est. Alors on coupe dans la pente en abandonnant les points jaunes, pour se retrouver de façon tout à fait involontaire pas du tout où l’on voudrait : en surplomb de l’estany del Querol.

C’est rattrapable, un berger à moto nous indique le chemin des chevaux pour passer dans la vallée suivante. Mais on y restera un peu trop longtemps un peu trop haut, nous compliquant la vie en pestant sur cette carte pourrie avant de finalement retrouver une sente à points jaunes menant à Coms de Jam.
Incles
Incles
Ca a l'air facile et bien indiqué, hein, pourtant?!
Ca a l'air facile et bien indiqué, hein, pourtant?!
En surplomb de l'Estany del Querol...
En surplomb de l'Estany del Querol...

Encore un peu de cheminement à flanc, puis ça grimpe pour les étangs, puis pour le col (dels Meners ou de la Mina ?) : 2738m d’altitude et on savoure la vue, top d’un coté comme de l’autre du col.

En contrebas, la cabane de La Serrera est un refuge idéal pour la nuit, au bord de la rivière avec vue imprenable sur un voluptueux coucher de soleil changeant avec les nuages…

Section précédente Section suivante
Commentaires