Banyuls-Hendaye par les crêtes : 37 jours sur la HRP

(réalisé) (partager)
Banyuls plage, un 25 août.

Et puis des vignobles, des cailloux, des brebis, des sources à sec, un abreuvoir pour la douche, et une ampoule à chaque talon, juste pour bien commencer. Partie pour 37 jours dans les montagnes, sur la Haute Route Pyrénéenne. Pour rallier l’océan, le couchant, l’ouest. Surfer sur les crêtes et y retrouver les copains… HRP. Hautes Retrouvailles entre Potes, aussi.


J'ai beaucoup utilisé les blogs et forums en plus des topos disponibles en librairie, lors de mes préparatifs. J'essaye de rendre la pareille avec ce récit...
J'ai tenté d'évaluer les distances et dénivelés réalisés sur un tracé un peu précis de mon itinéraire sur internet en le confrontant aux topos disponibles (je n'avais pas de gps avec moi). C'est parfois un peu approximatif, surtout coté espagnol... dans ce cas les distances sont suivies d'un point d'interrogation.
Quant aux temps de marche indiqués, c'est pour donner une idée, en gros ils incluent les petites pauses fruits secs-barres-contemplation, pas le pique-nique.
N'hésitez pas à me laisser un message si vous avez besoin d'infos complémentaires!
S'y rendre de manière douce : C'est possible en train stop
randonnée/trek
Quand : 25/08/16
Durée : 37 jours
Distance totale : 675.1km
(dont 669.8km réalisés)
Carnet créé par karukera le 17 oct. 2016
modifié le 20 oct. 2016
3063 lecteur(s)
(23 personnes aiment ce carnet)

Coup de coeur !

Vue d'ensemble

Le topo : J12 Etang Fourcat-Orri de Mespelat (mise à jour : 20 oct. 2016)

Distance section : 15.7km

Description :

16,3 km
+ 1031 / - 1640m
7h45

Etang Fourcat – col à 2645m – Bifurcation avec sentier pour Soulcem : 1h30 + 1h30
à Mounicou : 1h45
à Orri de Mespelat : + 3h

Télécharger traces et points de cette section au format GPX , KML
Télécharger traces et points pour l'ensemble du carnet (toutes les sections) GPX , KML

Le compte-rendu : J12 Etang Fourcat-Orri de Mespelat (mise à jour : 20 oct. 2016)


On prend le sentier via les étang du Picot et les orris de Tignalbu.
Belle montée dos au soleil dans la lumière du matin, vallon suspendu, 2ème collet, quelques câbles pour assurer la descente, lacs d’un bleu limpide et isards, et le fond de vallée qui nous attend… C’est un peu long, mais avec un décor toujours changeant au fil de la descente et des points de vue à couper le souffle.

En bas, la charmante « dame de Mounicou » nous accueille le plus simplement du monde, et nous offre une orange chacun pour compléter le pique-nique. Pour les vitamines !
Au café du gîte de Mounicou, pause fraicheur
Au café du gîte de Mounicou, pause fraicheur

C’est à Marc qu’Edouard repart en stop vers Toulouse. De mon coté, je continue vers la suite, me permettant de couper la longue montée vers le port de l’Artigue en deux.

Suant sous le soleil de basse altitude, je prends les sentes de la carte pour ne pas avoir à descendre au parking de l’Artigue, mais rejoindre le GRT un tout petit peu plus haut. Jolies bâtisses et granges plus ou moins retapées au passage. Quelques mûres, aussi, et je passe dans l’ombre pour la grimpette de fin de journée dans le vallon jusqu’aux orris, tournant le dos à l’Estats et au Montcalm, seule dans la montagne, sourire aux lèvres.

Pas beaucoup de spot à bivouac par ici d’ailleurs, hormis ces orris et les proches environs…

Entre carte, alti, et indications fournies par un copain, je trouve sans difficultés les orris, la cabane sera parfaite pour la nuit, et la douche au tuyau est en contrebas à la cabane du berger.
La salle de bain
La salle de bain
La chambre à coucher
La chambre à coucher

Et, dans le calme absolu de cette fin de journée, je repense aux sentiers parcourus à 2, comme c’était bien aussi, de s'extasier ensemble, de se soutenir en transpirant, et de partager les fins de journée. C'était bien aussi, mais là je repars à mon rythme et à mon envie, avec, cerise sur le gâteau, des conditions météo toujours parfaites pour reprendre sereinement le chemin en solitaire.

Parce que, accessoirement, en solitaire pour 7 jours... ça va être une grande première!
Section précédente Section suivante
Commentaires