Banyuls-Hendaye par les crêtes : 37 jours sur la HRP (partager) Vue d'ensemble

Banyuls plage, un 25 août.

Et puis des vignobles, des cailloux, des brebis, des sources à sec, un abreuvoir pour la douche, et une ampoule à chaque talon, juste pour bien commencer. Partie pour 37 jours dans les montagnes, sur la Haute Route Pyrénéenne. Pour rallier l’océan, le couchant, l’ouest. Surfer sur les crêtes et y retrouver les copains… HRP. Hautes Retrouvailles entre Potes, aussi.


J'ai beaucoup utilisé les blogs et forums en plus des topos disponibles en librairie, lors de mes préparatifs. J'essaye de rendre la pareille avec ce récit...
J'ai tenté d'évaluer les distances et dénivelés réalisés sur un tracé un peu précis de mon itinéraire sur internet en le confrontant aux topos disponibles (je n'avais pas de gps avec moi). C'est parfois un peu approximatif, surtout coté espagnol... dans ce cas les distances sont suivies d'un point d'interrogation.
Quant aux temps de marche indiqués, c'est pour donner une idée, en gros ils incluent les petites pauses fruits secs-barres-contemplation, pas le pique-nique.
N'hésitez pas à me laisser un message si vous avez besoin d'infos complémentaires!
S'y rendre de manière douce : C'est possible en train stop
randonnée/trek
(réalisé) Quand : 25/08/16 Durée : 37.0 jours
Carnet créé par karukera le 17 oct. modifié le 20 oct.
3014 lecteur(s)
(23 personnes aiment ce carnet)

Coup de coeur Expemag !

Le topo : J26 Ossoue-Wallon (mise à jour : 19 oct.)

Description :

19,4 km
+ 1489 / - 1487m
8h

Ossoue – Baysselance : 3h (à la cool)
à Oulettes de Gaube : + 1h30
à col d’Aratille : + 1h30
à refuge Wallon : + 2h

Télécharger traces et points de cette section au format GPX , KML
Télécharger traces et points pour l'ensemble du carnet (toutes les sections) GPX , KML

Le compte-rendu : J26 Ossoue-Wallon (mise à jour : 19 oct.)

Au réveil, magie…les nuages ont enfin déserté, et le soleil levant illumine les crêtes blanchies… ah ca remet du baume au cœur !!

Je pars avec le sourire, papote avec un allemand qui émerge de sa tente un peu plus loin, puis un autre qui descend de Baysselance, on se réjouit en cœur du ciel et du soleil, et de l’absence de pluie annoncée à partir de maintenant, la montée passe toute seule, grottes de Bellevue et la vue sur la brèche et les 3000, Baysselance, on marche dans la neige, col, trois norvégiens dans l’autre sens, à part eux personne, Oulettes de Gaube, remontée vers le col des Mulets… Au torrent je fais la pause. Et la lessive parce que ça va enfin pouvoir sécher !!

Col d’Aratille et sublime point de vue sur le Vignemale étincellant, et puis dernière descente, j’en ai plein les pattes. C’est beau, entre lacs et torrents, et les sommets qui jouent avec les nuages.

Plus bas, ambiance mystique dans le brouillard, et puis le refuge, où Fabrice m’attend sur la terrasse, arrivé un peu plus tôt depuis Toulouse en voiture-covoit-stop-marche.
Bière pour l’occasion, tente posée au bord du ruisseau, et dîner au refuge, histoire de sociabiliser un peu et de vider les plats de gratin et bœuf bourguignon… un régal auquel on a (j'ai?!) fait particulièrement honneur!!!
Section précédente Section suivante
Commentaires