Banyuls-Hendaye par les crêtes : 37 jours sur la HRP (partager) Vue d'ensemble

Banyuls plage, un 25 août.

Et puis des vignobles, des cailloux, des brebis, des sources à sec, un abreuvoir pour la douche, et une ampoule à chaque talon, juste pour bien commencer. Partie pour 37 jours dans les montagnes, sur la Haute Route Pyrénéenne. Pour rallier l’océan, le couchant, l’ouest. Surfer sur les crêtes et y retrouver les copains… HRP. Hautes Retrouvailles entre Potes, aussi.


J'ai beaucoup utilisé les blogs et forums en plus des topos disponibles en librairie, lors de mes préparatifs. J'essaye de rendre la pareille avec ce récit...
J'ai tenté d'évaluer les distances et dénivelés réalisés sur un tracé un peu précis de mon itinéraire sur internet en le confrontant aux topos disponibles (je n'avais pas de gps avec moi). C'est parfois un peu approximatif, surtout coté espagnol... dans ce cas les distances sont suivies d'un point d'interrogation.
Quant aux temps de marche indiqués, c'est pour donner une idée, en gros ils incluent les petites pauses fruits secs-barres-contemplation, pas le pique-nique.
N'hésitez pas à me laisser un message si vous avez besoin d'infos complémentaires!
S'y rendre de manière douce : C'est possible en train stop
randonnée/trek
(réalisé) Quand : 25/08/16 Durée : 37.0 jours
Carnet créé par karukera le 17 oct. modifié le 20 oct.
3014 lecteur(s)
(23 personnes aiment ce carnet)

Coup de coeur Expemag !

Le topo : J4 Montbolo-Estanyol (mise à jour : 20 oct.)

Description :

15,4km
+ 1306 / - 430m
5h30

Montbolo - Mines de Batère : 2h
à tour de Batère : + 1h
à Puig de l’Estelle : + 1h30
à Estanyol : +1h

Télécharger traces et points de cette section au format GPX , KML
Télécharger traces et points pour l'ensemble du carnet (toutes les sections) GPX , KML

Le compte-rendu : J4 Montbolo-Estanyol (mise à jour : 20 oct.)


Réveil dans la brume: ça ce n’est pas ce que j’avais prévu pour le lever de soleil. Mais comme 300m plus haut je passe au dessus de la brume en question pour ensuite surplomber les nuages toute la journée…

Aux mines, un siège en cuir me permet même de savourer la vue tout confort.



Tour de Batère. Bruit des ailes des vautours fendant l’air…


Puis en crête avec les chevaux, le puig de l’Estelle, une vue imprenable sur le Canigou pour le pique-nique, redescente, le col de la Cirère, et l'Estanyol. Il est tôt mais Laura et Léo doivent me rejoindre ici (punaises de lit annoncées au Pinatell…), donc je m’arrête là.

Ca s’est couvert, tonnerre au loin. Toilette à la fontaine et lessive. Ratissage de framboises et fraises des bois. Collecte de bois plus ou moins sec. Lancement du feu pour faire sécher les fringues. Musique… 20h et les voila ! Trempés, de pluie et de sueur, ils débarquent tout sourire et armés des ingrédients d’un dîner grand luxe au coin du feu. Ca fait plaisir !

Section précédente Section suivante
Commentaires