La Loire à la rame

(réalisé) share(partager)
Trop compliqué d'organiser quelque chose à l'étranger cette année, alors direction la Loire. Ca doit être chouette aussi ! Descente de ses 700 derniers km, à l'aviron depuis Roanne, en solo. Puis retour à Lorient par la côte si le rameur et son embarcation sont toujours d'attaque.
aviron
Quand : 09/06/21
Durée : 33 jours
Carnet créé par Renan le 24 mai
modifié le 14 juil.
1682 lecteur(s) - 21
Vue d'ensemble

Le topo : Jour 22 (mise à jour : 13 juil.)

Ma position

Télécharger traces et points de cette section au format GPX , KML
Télécharger traces et points pour l'ensemble du carnet (toutes les sections) GPX , KML

Le compte-rendu : Jour 22 (mise à jour : 13 juil.)

Nuit passée à Sucé-sur-Erdre amarré au ponton du club de kayak.
Nuit passée à Sucé-sur-Erdre amarré au ponton du club de kayak.
En m'arrêtant au centre, je me fais mettre le grappin dessus par une personne qui travaille pour une revue fluviale. Interpellé par ma fidèle compagne, il souhaite m'interviewer ! 

Avec ses amis il me précèdera sur l'Erdre en vedette pour m'attendre à la première écluse du canal. Il souhaite des photos sur le vif. Rigolo.
Je passerai voir le fils de ce journaliste qui tient un chantier nautique à... Hennebont.
Depuis le pont de Sucé.
Depuis le pont de Sucé.
Cette dernière section de l'Erdre, bien que fort belle, a été un peu longuette, je n'en voyais pas le bout : elle est immense de largeur et sans courant on n'avance pas beaucoup. Être loin des berges pour rester dans le chenal et ne pas voir défiler le bord n'est pas très motivant quand on n'avance pas vite...
Quoi qu'il en soit, je finis par arriver à la a première écluse sur le canal de Nantes à Brest.
Petite émotion quand même.
Olivier le journaliste m'y attend.
Immensité de l'Erdre...
La plaine de Mazerolles.
Immensité de l'Erdre...
La plaine de Mazerolles.
Devant la première écluse du canal !
Devant la première écluse du canal !
Et premiers coups de rame sur celui-ci.
Et premiers coups de rame sur celui-ci.
Quel calme ce canal.
L'environnement est complètement différent de ce que j'ai connu jusqu'ici.

Je passerai 6 écluses dans l'après-midi pour finir 800 m avant celle de La Remaudais.
C'est fini pour aujourd'hui, reprise des éclusages demain à 9h15. Il faudra faire avec les horaires.
Là c'est plein, il faudra que j'attende mon tour.
Barge utilisée pour nettoyer le canal des plantes envahissantes qui gênent la navigation ( élodée du Canada notamment ).
Là c'est plein, il faudra que j'attende mon tour.
Barge utilisée pour nettoyer le canal des plantes envahissantes qui gênent la navigation ( élodée du Canada notamment ).
Ca manivelle dur chez les éclusiers !
Ca manivelle dur chez les éclusiers !
Quand l'éclusier commence à remplir, ça bouillonne ! Je me tiens grâce aux deux bouts tenus en haut sur le quai. Il faut les garder tendu pendant que l'eau monte.
Quand l'éclusier commence à remplir, ça bouillonne ! Je me tiens grâce aux deux bouts tenus en haut sur le quai. Il faut les garder tendu pendant que l'eau monte.
La régalade du sportif : soupe instantanée et ses trois vieux pains.
Une merveille.
La régalade du sportif : soupe instantanée et ses trois vieux pains.
Une merveille.
Commentaires
share posté le 01 juil.

Virginy
3 messages
Bah dit donc ça ne fait pas trop envie tout ça !!!!
Merveilleusement pas frais ton boulguiboulga !
Impressionnant les photos d'écluses, pas trop claustro ????

Actuellement

Carnets d'Aventures N°65