La Loire à la rame

(réalisé) share(partager)
Trop compliqué d'organiser quelque chose à l'étranger cette année, alors direction la Loire. Ca doit être chouette aussi ! Descente de ses 700 derniers km, à l'aviron depuis Roanne, en solo. Puis retour à Lorient par la côte si le rameur et son embarcation sont toujours d'attaque.
aviron
Quand : 09/06/21
Durée : 33 jours
Carnet créé par Renan le 24 mai
modifié le 14 juil.
1682 lecteur(s) - 21
Vue d'ensemble

Le topo : Jour 24 (mise à jour : 13 juil.)

Ma position

Télécharger traces et points de cette section au format GPX , KML
Télécharger traces et points pour l'ensemble du carnet (toutes les sections) GPX , KML

Le compte-rendu : Jour 24 (mise à jour : 13 juil.)

Conciliabule au bord du canal hier soir.
Floma, une riveraine qui a tout juste emménagé dans la journée et s'est juré de faire un tour au bord du canal tous les soirs, deux jeunes à vélo partis de Nantes pour un festival de musique bretonne à Langonnet et Mr l'éclusier venu à leur secours (crevaison, l'un a des rustines mais pas de colle, l'autre une pompe avec le mauvais embout). La bonne rigolade avec ces deux intrépides voyageurs très organisés. Ils ont trouvé là un éclusier en or massif.

Éclusier qui d'ailleurs m'avait refilé un tuyau de première main lors de mon éclusage. J'étais tout content de prendre la Vilaine à la prochaine écluse et ce jusqu'à Redon. J'allais retrouver un peu de courant !
"Oui, mais du courant contre." m'informe alors ce messieur.
Ho non, pitié ! Pas de courant passe encore, mais du courant contre... Il m'apprend alors qu'au niveau de l'écluse il sera possible d'éviter la Vilaine en empruntant un petit canal parallèle jusqu'à Redon. Sans courant bien sûr. Yes ! Merci de cette super info. Du coup ce ne seront pas 23 km sans écluse pour moi demain mais 29 car si je n'emprunte pas la Vilaine, l'écluse sera au bout du petit canal, pas à l'entrée.

Objectifif de la journée : passer la dernière écluse avant Redon, avant 18h30 bien sûr. 
Au petit matin.
Dormi donc juste après l'écluse.
Au petit matin.
Dormi donc juste après l'écluse.
Rapidement, et ce sur 16 km, le canal est 2 à 3 fois plus large. C'est beaucoup plus facile de ramer car il y a le long des berges beaucoup de plantes qui s'accrochent aux pelles : quand le canal est étroit il faut essayer de rester au centre.
Rapidement, et ce sur 16 km, le canal est 2 à 3 fois plus large. C'est beaucoup plus facile de ramer car il y a le long des berges beaucoup de plantes qui s'accrochent aux pelles : quand le canal est étroit il faut essayer de rester au centre.
Superbes saules pleureurs en bordure de propriété.
Superbes saules pleureurs en bordure de propriété.
Pause à Guenrouet à 9h.
Je déniche un robinet sur un ponton et commence à me débarbouiller lorsqu'un plaisancier m'interpelle en me désignant les sanitaires tout proche. Ha, bien ! Nous discutons un peu et il m'offre l'ancienne édition du guide des canaux de Bretagne. Les cartes, les kilomètres et tout et tout. Super ! Ce monsieur me fait rigoler car il me demande d'où je viens.
"Vous avez pris l'Erdre et la plaine de Mazerolles ? C'est horrible, on a l'impression de faire du sur place !"
C'est l'endroit qui m'a un peu déprimé avant d'atteindre la première écluse du canal. Je ne suis donc pas le seul en détresse dans pareil endroit. Et encore, lui a un moteur.
Nous nous reverrons peut-être après Redon me dit-il.
Pause à Guenrouet. Les jouets sont rangés ensemble.
Pause à Guenrouet. Les jouets sont rangés ensemble.
Grimpette jusqu'au centre ensuite pour un petit-déjeuner.
Encore un bourg avec une église démesurée. Superbe rosace.
Grimpette jusqu'au centre ensuite pour un petit-déjeuner.
Encore un bourg avec une église démesurée. Superbe rosace.
plus loin, en chemin.
plus loin, en chemin.
Celle-ci à fait mal au moral : une pure ligne droite sur 3 km. Ne cherchez pas, vous ne verrez pas le bout.
Jamais virage n'a été autant attendu.
Celle-ci à fait mal au moral : une pure ligne droite sur 3 km. Ne cherchez pas, vous ne verrez pas le bout.
Jamais virage n'a été autant attendu.
Si on se rapproche des berges, on frôle parfois des nénuphars.
J'adore.
Si on se rapproche des berges, on frôle parfois des nénuphars.
J'adore.
Le fameux endroit où je dois prendre le canal à droite et non la vilaine Vilaine à contre courant à gauche.
Le fameux endroit où je dois prendre le canal à droite et non la vilaine Vilaine à contre courant à gauche.
Pas assez de jus pour rejoindre Redon : pause pâté baguette dans le canal.
Je suis suivi. Vite, je planque le pâté !
Pas assez de jus pour rejoindre Redon : pause pâté baguette dans le canal.
Je suis suivi. Vite, je planque le pâté !
Programme de la journée :
7 km, pause (petit-dèj), 11 km, pause, 8 km, pause (pâté baguette), 5 km et amarrage en aval de la dernière écluse de Redon, en sortie du port, pour être tranquille pour repartir demain. Ceci à 16h30.
Mission donc remplie haut la main !
Il faut savoir se féliciter quand c'est mérité. Mais nous en avons déjà parlé.
Il faut savoir se féliciter quand c'est mérité. Mais nous en avons déjà parlé.
Amarré où j'ai pu...
Les quais sont trop hauts pour ma compagne et son portant.
Amarré où j'ai pu...
Les quais sont trop hauts pour ma compagne et son portant.
Grosse envie de prendre une douche. Je marche vers le port et trouve le bloc sanitaire. Mince, il faut un code. Un robinet en extérieur mais bon. Allez, je décide d'y aller au culot. Je descends sur le premier ponton et vais voir un marin d'eau douce à son bord. Cet anglais de navigateur descend à terre et va m'ouvrir la porte. Thank you so much Mister ! Je lui apprends que je rame depuis plus de 3 semaines. Humour anglais oblige, il me dit que oui, une douche me fera du bien ! :)
Fleuri !
Fleuri !
Jolis graphs sur de vieux entrepôts. Et je ne mets pas tout !
Jolis graphs sur de vieux entrepôts. Et je ne mets pas tout !
Jour 24
Jour 24
Jour 24
C'est sûr, un de ces quatre je vais me faire embarquer par la police municipale pour vagabondage.
C'est sûr, un de ces quatre je vais me faire embarquer par la police municipale pour vagabondage.
Commentaires
share posté le 02 juil.

maeli
12 messages
Quand la police viendra, tu peux les lettres au défi, de faire ton périple et là ils compradrons...
Pour faire une redite....
BRAVO REN !!!

👍👍👍🏆🏆🏆
share posté le 03 juil.

Eric Maraicher
6 messages
Sur la loire en coquille de noix, et finir dans un panier à salade: le voyage du maraicher quoi ! 😊
share posté le 13 juil.

Renan
25 messages
Excellent Eric, excellent !
Ils débordent vraiment d'humour ces maraîchers !

Actuellement

Carnets d'Aventures N°65