La Loire à la rame

(réalisé) share(partager)
Trop compliqué d'organiser quelque chose à l'étranger cette année, alors direction la Loire. Ca doit être chouette aussi ! Descente de ses 700 derniers km, à l'aviron depuis Roanne, en solo. Puis retour à Lorient par la côte si le rameur et son embarcation sont toujours d'attaque.
aviron
Quand : 09/06/21
Durée : 33 jours
Carnet créé par Renan le 24 mai
modifié le 14 juil.
1691 lecteur(s) - 21
Vue d'ensemble

Le compte-rendu : Jour 30 (mise à jour : 13 juil.)

Et bien, début de journée des plus sympathiques : Sami vient me secouer avec un verre de café. Ça c'est chouette alors !
Je lui pose la question, au cas où, mais oui, il peut me prêter un aimant ! Car en effet, j'ai fait tomber gamelle et cuillère dans l'eau hier soir. J'ai bien réussi à récupérer la première à l'aide des deux demi pagaies - si, si c'est possible - mais pas la dernière. Je m'étais fait une raison. Et finalement !

Pêche miraculeuse pour cuillère miraculée ! :-)
Pêche miraculeuse pour cuillère miraculée ! :)
Le temps de rejoindre la première de la journée et c'est reparti dès 9h20 pour de l'écluse en veux-tu en voilà.
Les fleurs qui poussent entre les pierres font un peu d'apnée le temps de l'éclusage.
Les fleurs qui poussent entre les pierres font un peu d'apnée le temps de l'éclusage.
Ce ne seront dorénavant que des écluses qui se vident, donc plus de dangers dus aux remous. Par contre, le niveau d'eau étant très haut avant l'éclusage, il faut quand même faire attention à quelque chose...
Et oui, le portant passe par dessus le quai. Si on ne pense pas s'écarter lorsque le niveau baisse, et il baisse vite, je n'ose pas imaginer le résultat. Un peu d'élan donné du pied suffit.
Et oui, le portant passe par dessus le quai. Si on ne pense pas s'écarter lorsque le niveau baisse, et il baisse vite, je n'ose pas imaginer le résultat. Un peu d'élan donné du pied suffit.
Pause de midi pour les éclusiers alors pour nous aussi. On boit une petite mousse avec Sami.
Pause de midi pour les éclusiers alors pour nous aussi. On boit une petite mousse avec Sami.
Ce n'est pas le gros beau temps, mais pas de pluie, ce qui nous rend déjà très guilleret.

Après la seconde écluse de l'après-midi, nous nous lançons dans un 75 m chrono : nous traversons le plus petit bief de France. Six coups d'avirons d'une écluse à l'autre !

Quand Sami voit un déchet sur l'eau, il sort son épuisette et fait le Mr Propre. Bravo mon gars !

Arrivée à Pontivy à 16h30, 30 éclusages.
10 km en une journée !
A l'arrivée, nous croisons un club de paddle coin coin.
A l'arrivée, nous croisons un club de paddle coin coin.
Photo de famille : l'éclusière et les trois éclusiers avec qui nous avons passé ces deux journées. Vraiment une super équipe.
Photo de famille : l'éclusière et les trois éclusiers avec qui nous avons passé ces deux journées. Vraiment une super équipe.
Nous allons boire un verre avec Sami, qui s'appelle en fait Laurent, Sami c'est le bateau, pour fêter ces 57 écluses passées ensemble. Vraiment un chouette gars. Il vit depuis 2 ans sur son bateau et ne veux plus entendre parler d'appartement. Il est en vacance et se balade. Il reprend le boulot, à Pontivy, lundi.

Et demain, c'est le Blavet !!
Commentaires
share posté le 08 juil.

Annabelle CG
18 messages
Jean-Pierre me dit que tu arrives ce week-end ? Donc ton périple a été plus court que prévu ? Y’a moyen d’avoir des précisions sur le jour et l’heure d’atterrissage ? Ce serait au CNL de Lorient, selon une source sûre ...
share posté le 09 juil.

Renan
25 messages
Coucou Annabelle.
Oui, périple plus court car je ne suis finalement pas rentré par la mer et je pense avoir bien fait. Je crois que pour demain ça va être juste, je compte plutôt arriver dimanche. Il faut que je vois avec la marée depuis Hennebont.
share posté le 09 juil.

Annabelle CG
18 messages
On n’en est plus à un jour près ! Apprécie ces derniers moments ... Au fait, la pêche à la cuillère, c’est hyper connu, tu n’as rien inventé ! Par contre, tu as revisité la technique, ça c’est sûr. 😉

Actuellement

Carnets d'Aventures N°65