La Loire à la rame

(en cours) share(partager)
Trop compliqué d'organiser quelque chose à l'étranger cette année, alors direction la Loire. Ca doit être chouette aussi ! Descente de ses 700 derniers km, à l'aviron depuis Roanne, en solo. Puis retour à Lorient par la côte si le rameur et son embarcation sont toujours d'attaque.
aviron
Quand : 08/06/21
Durée : 45 jours
Carnet créé par Renan le 24 mai
modifié le il y a 3 heures 34mn
377 lecteur(s) - 14
Vue d'ensemble

Le compte-rendu : Jour 4 12/06 (mise à jour : il y a 3 heures 34mn)

Lever tôt, départ 7h40 sous un beau soleil.
Ramer sans les sangles de cale-pied, c'était la bonne option, je continue.
Plusieurs familles de cygnes passent me souhaiter le bonjour.
Plusieurs familles de cygnes passent me souhaiter le bonjour.
Tiens, un ragondin aussi ! (Heu... Sûr que c'était une loutre ma bestiole l'autre jour ??)
Tiens, un ragondin aussi ! (Heu... Sûr que c'était une loutre ma bestiole l'autre jour ??)
Après ce début des plus sympathiques, ça se gâte. Un gros bruit que je n'aime pas trop et je me retourne pour voir arriver des grosses vagues d'eau toutes blanches. Je vais pour passer à côté mais me rends compte au dernier moment que cela fait comme un muret. Je réussis à stopper in extremis la yole avec un pied.
Bon ben me voilà bien !
Bon ben me voilà bien !
Je me démène pour tirer l'embarcation et vais accoster en amont. Bon, il n'y a pas à tortiller, c'est reparti : portant bloqué, aviron enlevés, gilet, pagaies en main et en avant face à la marche dans les gros remous !
La yole fait un 360 ° pendant la descente, va percuter la berge et repart. Rock n'Roll !! Mieux qu'à la fête foraine !
Ouf, c'est fait.
Je rééquipe la yole pour continuer.

Je quitte le cours principal pour m'enfoncer dans un petit chenal. Il y a à peine la place de ramer. Quel sérénité.
Ça passe tout juste.
Ça passe tout juste.
Rose pimprenelle.
Rose pimprenelle.
En chemin.
En chemin.
J'haboutie finalement à ce qui semble un cul de sac, mais quel cul de sac !
Jour 4 12/06
Je croise un homme qui me dit que la Loire n'est qu'à 200 m mais qu'il n'y a dans doute pas assez d'eau pour continuer. Allez, 200 m quoi ! En éternel optimiste j'essaie de me faufiler mais des troncs d'arbres interdisent rapidement toute progression. Demi-tour ! Quel beau pas de côté.

Pas refroidi pour un sous, je reprends un chemin de traverse juste après. Celui-ci me ramènera sans encombre jusqu'au cours principal.
Rhooo, que c'est joli !
Rhooo, que c'est joli !
Imposantes falaises de sable à la sortie.
Imposantes falaises de sable à la sortie.
Une petite pause pour piquer une tête, puis une autre, dans le fleuve.
Il fait beau, c'est samedi, les ligériens profitent de leur fleuve.
Il fait beau, c'est samedi, les ligériens profitent de leur fleuve.
Voici la cause des chutes de neige sur la Loire !
Voici la cause des chutes de neige sur la Loire !
Navigué une bonne partie de la journée avec falaises de sable d'un côté et plages de graviers ou sable de l'autre. Et inversement.
Donc (petites) falaises d'un côté.
Donc (petites) falaises d'un côté.
Plages de l'autre.
Plages de l'autre.
Planté sur un banc de sable. Va falloir tirer... ou pousser, je ne sais pas encore.
Planté sur un banc de sable. Va falloir tirer... ou pousser, je ne sais pas encore.
Je voulais continuer, mais pas pu résister à l'appel de l'endroit une nouvelle fois. Je dois être trop faible.
Je voulais continuer, mais pas pu résister à l'appel de l'endroit une nouvelle fois. Je dois être trop faible.
4 étoiles.
Plage privée.
4 étoiles.
Plage privée.
Et salle de bain individuelle.
Et salle de bain individuelle.
C'est l'heure de faire la popote.
C'est l'heure de faire la popote.
Selfie.
Selfie.
Je crois que je n'ai pas beaucoup avancé aujourd'hui mais c'était vraiment une belle balade.
Personne sur le fleuve tout du long, c'est assez hallucinant. L'immersion dans la nature en est d'autant plus profonde.
Commentaires
share posté le il y a 23 heures mis à jour le il y a 23 heures

Fannyetcaro
1 messages
Slt renan j espère que ton river trip se passe bien. Ça a l'air d être top comme expérience, paysages rencontres... Nous te suivons, et hâte de voir la suite. Je connais bien les bords de Loire, étant angevine😉.
Bonne glisse
Fanny et caroline

Actuellement

Carnets d'Aventures N°63