traversée des andes péruviennes

(en cours) share(partager)
La cordillère des andes, les incas, "le Qhapaq ñan" qui traverse les andes en restant parallèle à l'océan.. ça me fait rêver!! j'ai envie de savoir comment se passe la vie sur cette magnifique chaine de montagnes, l'une des plus haute du monde, rencontrer et essayer de vivre de beaux moments avec les peruviens, et marcher, marcher, marcher dans cette nature..
Je me lance du coup en solo sur un tracé, long de 1519 km, que j'espère pouvoir réaliser en 70 jours.
J'espère que cela pourra vous aider si vous souhaitez marcher au pérou.
randonnée/trek
Quand : 9/12/17
Durée : 70 jours
Distance totale : 1518.8km
Carnet créé par mehdi le 24 Aug 2017
modifié le 19 Jan
929 lecteur(s) - 21
Vue d'ensemble

Le topo : Jour 27 (mise à jour : 19 Jan)

Description :

Laguna Lauricocha

Le compte-rendu : Jour 27 (mise à jour : 19 Jan)

Laguna Lauricocha
L'heure du repos forcé a sonné !! Le premier matin qui a suivi la chute, je découvre la lagune magnifique auprès de laquelle je vais passer les prochains jours, en attendant que je puisse marcher et j'avoue... je suis chanceux!!
C'est à l'aide des bâtons de rando que je me déplace, et je peine vraiment. C'est simple, pour faire 200 m il me faut en moyenne une heure. La douleur est vive à chaque fois que mon pied touche le sol et je vous parle même pas de la douche .. galère mais j'ai la certitude que ca va aller mieux les jours suivants.
Je rencontre le pêcheur du coin, Joely, et sa famille. Ces gens, d'une gentillesse rare, deviendront ma famille de la laguna lauricocha.
Dès le premier jour, après quelques mots échangés, Joely me propose de venir pêcher avec lui sur sa barque. Ce gars est juste incroyable, on va nourrir les truites qu'il élève dans les bassins qu'il a monté lui même. Tout est parfaitement organisé, les truites de plus de 1 an, de 6 mois à 1 an..... On teste la pêche de la truite sauvage, apparemment très goutûe. Malheureusement, sans succès.
L'après midi, on s'occupe de son filet et vu que l'activité ne nécessite pas de marcher , ça me convient parfaitement. Je suis invité à manger matin, midi et soir.. je les connais depuis quelques heures et déjà j'ai l'impresssion d'être chez moi. Quel bonheur !!!
La truite est le menu quotidien, accompagné bien sûr des patates et de la soupe. On me fait aussi goûter le Tocosh, une sorte de gelée de pommes de terre à moitié pourris... Je découvre le pire plat du pérou ahahah.. c'est juste horrible, ça sent pas bon, mais vraiment pas bon.. je goûte.. et je m'excuse :D mais c'est pas possible. 
Cette journée me fait du bien au moral, l'accident de la veille est une chance finalement. Je passe sur un autre mode de voyage et je partage beaucoup avec les gens, je vis au plus près d'eux et j'y prend beaucoup de plaisir. 
Pour mon pied, je sais que la ville de Yanahuanca est pas loin. il y aurait un centre de santé assez grand mais, d'après le doc, pas moyen de faire une radio pour s'assurer que tout va bien. Je décide, que demain, je vais quand même faire le déplacement pour prendre un deuxième avis et j'en profiterais pour faire des courses et préparer à manger.

Jour 27
Jour 27
Jour 27
Jour 27
Jour 27
Jour 27
Jour 27
Commentaires

Now in shop

Carnets d'Aventures N°52