Vikings à la rame : grands fjords norvégiens en kayak de mer

(réalisé) share(partager)
Vikings à la rame est un projet de voyage en itinérance en kayak de mer qui consistait à parcourir les grands fjords norvégiens, entre le Sognefjorden et Alesund.
Nous avons pagayé sur 1600 km en l'espace de 75 jours.
Toutes les infos sur notre blog : https://vikingsalarame.wordpress.com/2019/05/21/norvege/
kayak de mer / randonnée/trek
Quand : 13/07/19
Durée : 75 jours
Distance totale : 1677.5km Dénivelées : +8024m / -8004m
Alti min/max : 0m/1805m
Carnet créé par Flovadrouille le 05 nov.
modifié le il y a 3 jours
Coup de coeur ! 345 lecteur(s) - 3
Vue d'ensemble

Le topo : J56 (mise à jour : 07 nov.)

Distance section : 27.6km Dénivelées section : +0m / -2m
Section Alti min/max : 3m/3m

Description :

Bien que riche en sommeil, la nuit a été entrecoupée de grosses averses et de bonnes bourrasques. Le matin, le temps est nuageux. Nous constatons que le sol de la tente est détrempé, un des matelas directement exposé est lui aussi mouillé. Malgré nos efforts, rien n’a séché cette nuit, bien au contraire ! Nous pagayons vers Maløy où un ravitaillement nous attend. L’arrivée est délicate. Il y a de nombreux quais à cargos et à bateaux de pêche, des chantiers navals  et des navettes maritimes. Par chance, rien ne se déplace sur l’eau lorsque nous parcourons la côte Est de la passe. A notre sortie, nous sommes moins exposés, le trafic maritime a amplifié dans la zone, coup de chance pour nous ! Nous prenons ensuite la direction du Nordfjord, vent et courant de face. Nous longeons l’île de Rugsundøya et nous arrivons à Rugsund. Nous pensions y trouver une bath-house comme à Davik. Mais visiblement, celle-ci n’est pas au bord de l’eau. Nous posons le camp 1 km plus loin. Après le montage de la tente, la pluie redouble. Nous constatons des fuites dans le double-toît… Le taux d’humidité est important, c’est une dure bataille pour rester au sec qui s’annonce. Le saucisson sec de Vallouise est entamé, ça entretient le moral des troupes ! Pour limiter les dégâts, le tarp est posé sur la tente pour l’isoler de la pluie battante. Cela est fait au prix d’une veste mouillée, mais le résultat est sans appel, l’intérieur de la tente et nos affaires peuvent sécher.

Télécharger traces et points de cette section au format GPX , KML
Télécharger traces et points pour l'ensemble du carnet (toutes les sections) GPX , KML

Le compte-rendu : J56 (mise à jour : 07 nov.)

J56
J56
Commentaires

Actuellement en kiosque

Carnets d'Aventures N°57