Vikings à la rame : grands fjords norvégiens en kayak de mer

(réalisé) share(partager)
Vikings à la rame est un projet de voyage en itinérance en kayak de mer qui consistait à parcourir les grands fjords norvégiens, entre le Sognefjorden et Alesund.
Nous avons pagayé sur 1600 km en l'espace de 75 jours.
Toutes les infos sur notre blog : https://vikingsalarame.wordpress.com/2019/05/21/norvege/
kayak de mer / randonnée/trek
Quand : 13/07/19
Durée : 75 jours
Distance totale : 1677.5km Dénivelées : +8024m / -8004m
Alti min/max : 0m/1805m
Carnet créé par Flovadrouille le 05 nov.
modifié le 12 nov.
Coup de coeur ! 433 lecteur(s) - 5
Vue d'ensemble

Le topo : J29 (mise à jour : 07 nov.)

Distance section : 22.7km Dénivelées section : +93m / -49m
Section Alti min/max : 28m/72m

Description :

Réveil sous la pluie ce matin. Rapidement, nous rangeons nos affaires. Une fois la dernière soute fermée, la pluie cesse… Nous quittons le camping, avec un vent de face bien établi. Pour éviter de nous retrouver sur le chemin des cargos et pétroliers allant où repartant de la plate-forme pétrolière offshore de Florø, nous contournons la ville par l’Est, via une petite passe située à 4 km du camping. Arrivés dans cette passe, le vent est toujours de face, c’est à rien n’y comprendre ! Une fois sortis, nous voguons d’îles en îles avant de rejoindre la côte et de filer vers le Nord ; vent et courant avec nous pour cette portion ! Vers 12h, ce que nous avons pris pour une île reliée au continent par un pont est en réalité une presqu’île reliée à la côte par un bras de terre. Deux solutions s’offrent à nous : faire demi-tour et contourner la presqu’île avec le vent de face sur la moitié du trajet, ou bien tirer les kayaks (posés sur les chariottes) et ré-embarquer de l’autre côté du bras de terre. Nous choisissons la deuxième option, plus économe en temps et en énergie. Après ce petit contretemps, c’est un cargo en plein chargement que nous devons contourner. En soi, rien de bien compliqué, mais nous sommes tout petit et assez lent face à lui… Nous le contournons donc rapidement et saluons un marin qui pêche à l’arrière pendant que le bateau se fait charger (à notre passage, il contenait déjà 1580 tonnes de sable et il ne semblait en être qu’a la moitié). Quelques kilomètres plus loin, nous établissons le camp, arrosés par des averses de temps à autre. Entre deux d’entre elles, nous aurons le temps de préparer le repas au feu de bois, puis de faire chauffer le thé et d’observer les nombreux cargos qui transitent devant nous. Pendant le repas, nous apercevons aussi une petite loutre de mer.

Télécharger traces et points de cette section au format GPX , KML
Télécharger traces et points pour l'ensemble du carnet (toutes les sections) GPX , KML

Le compte-rendu : J29 (mise à jour : 07 nov.)

J29
J29
Commentaires

Actuellement en kiosque

Carnets d'Aventures N°57