Vikings à la rame : grands fjords norvégiens en kayak de mer

(réalisé) share(partager)
Vikings à la rame est un projet de voyage en itinérance en kayak de mer qui consistait à parcourir les grands fjords norvégiens, entre le Sognefjorden et Alesund.
Nous avons pagayé sur 1600 km en l'espace de 75 jours.
Toutes les infos sur notre blog : https://vikingsalarame.wordpress.com/2019/05/21/norvege/
kayak de mer / randonnée/trek
Quand : 13/07/19
Durée : 75 jours
Distance totale : 1677.5km Dénivelées : +8024m / -8004m
Alti min/max : 0m/1805m
Carnet créé par Flovadrouille le 05 nov.
modifié le 12 nov.
Coup de coeur ! 433 lecteur(s) - 5
Vue d'ensemble

Le topo : J13 (mise à jour : 07 nov.)

Distance section : 18.7km Dénivelées section : +78m / -65m
Section Alti min/max : 3m/61m

Description :

Après une bonne nuit au calme (pas de bruits de vagues, de cascades, de mouettes ni de gros bateaux), nous nous réveillons grâce au soleil qui chauffe la tente. Nous rangeons les affaires et préparons les kayaks pour les mettre à l’eau. A marée basse, et pour ne pas trop abîmer les kayaks, l’opération consiste à placer de grands bouts de bois flottés entre les pierres de la berge pour faire glisser les kayaks dessus, jusqu’à l’eau. Les algues et les rochers découverts étant très glissants et les kayaks lourdement chargés, la mise à l’eau et l’embarquement sont assez délicats.

Une fois partis, nous passons le cap qui nous sépare du quai de Mannheller où une navette est amarrée toutes les 30 minutes pendant 15 minutes. Nous nous approchons au plus près et laissons la navette repartir avant de passer au plus vite devant le quai d’embarquement qui nous parait immense du haut de nos kayaks. Nous faisons à présent cap à l’Ouest. Nous passons tout proche d’un phoque et de son petit. Un peu plus loin, nous croisons six kayakistes venus d’Oslo pour parcourir le Sognefjorden de la mer jusqu’à Skjoden. Ce sont les premières personnes que nous croisons à faire le même type de voyage que nous, en un peu plus court. Nous arrivons ensuite à Amla où nous faisons le plein d’eau au camping. Nous poursuivons notre route jusqu’à une pente herbeuse où nous mangeons. Nous testerons notamment l’association riz avec du maquereau à la tomate en tube (un truc bien Scandinave !). Bonne nouvelle, nous trouvons ça plutôt bon (attention, les goûts changent lorsque l’on est en voyage sportif et quand on est en voyage tout court… notre tolérance aux goûts est largement accrue !).

Bien que nous aurions pu bivouaquer sur cette partie herbeuse, l’instinct de Florine dit que notre emplacement de bivouac n’est pas ici. 30 min de pagayage plus tard, en arrivant au cap avant Haukås, nous trouvons notre bivouac pour la nuit : accès facile pour les kayaks, terrain plat et coin pour le feu avec un banc ; c’est parfait ! Une partie de pêche commence, d’abord avec des moules comme appât puis avec des crevettes attrapées avec les moyens du bord, mais sans résultat, même pas une touche… Vient l’heure de la douche, au soleil, ça fait du bien ! Puis Florine allume du premier coup son premier feu de camp norvégien pendant que Jean installe la tente. Nous passons quelques instants assis sur le cap, dominant le Sognefjorden qui a revêtu ses couleurs du soir ; splendides ! Un peu plus tard, en fin de soirée, quelques marsouins passent devant le camp.

Télécharger traces et points de cette section au format GPX , KML
Télécharger traces et points pour l'ensemble du carnet (toutes les sections) GPX , KML

Le compte-rendu : J13 (mise à jour : 07 nov.)

J13
J13
J13
Commentaires

Actuellement en kiosque

Carnets d'Aventures N°57