Traversée des Alpes à Vélo : De Ljubjlana au Valais

(réalisé) share(partager)
Adeptes du vélo au quotidien, on avait envie d'un beau voyage à vélo cette année... Après quelques essais sur un week-end prolongé ou en multi activité vélo-ski ou vélo-grimpe, l'envie d'une belle traversée se faisait sentir. Et quoi de plus beau que les lacets d'un grand col des Alpes, les paysages de montagne au plus près des coups de pédales !! C'est tout naturellement qu'on se décide pour une traversée des Alpes et nous irons de son point de départ en Slovénie jusqu'au sources du Rhône... Enfin, si on y arrive !
Ce récit retranscrit nos notes prises au jour le jour lors ce superbe circuit à travers nos belles montagnes des Alpes. Bonne lecture ! ;)
vélo de randonnée / randonnée/trek
Quand : 29/07/19
Durée : 18 jours
Carnet créé par Geoff le 29 août 2019
modifié le 04 janv.
S'y rendre de manière douce : C'est possible en train bus
Précisions : Voyage réalisé en mobilité douce ! Pour l'aller, nous sommes passé par Flixbus avec deux trajets : Chambéry - Genève et Genève Ljubljana. Compter 18h de trajet environ... Attention toutefois, le tarif des vélos et tout sauf réglementé dès que vous...
570 lecteur(s) - 7
Vue d'ensemble

Le topo : J19 - 16/08 (mise à jour : 04 janv.)

Description :

Andermatt -> Furkapass -> Fietsch

Le compte-rendu : J19 - 16/08 (mise à jour : 04 janv.)

Ca y est, nous y voilà ! Aujourd'hui nous passerons le Furkapass, dernier col du voyage ! Un sentiment étrange nous habite, à mi-chemin entre l'excitation et la mélancolie, alors que nous plions la tente (qui pour une fois est presque sèche). Nous discutons avec un couple de Français en tandem, qui apparemment n'est pas l'engin le plus adapté pour mouliner dans les cols Alpins...
On commence par pédaler en fond de vallée, parfait pour se chauffer. C'est agréable et ce matin il n'y pas absolument aucune circulation. On aura même la plus longue ligne droite du du voyage avant d'atteindre Realp où démarre réellement l'ascension ! Et là ça fait pas dans la dentelle ! Les première épingles sont sacrément raides et on maintient tout juste le 6 km/h... Mais maintenant il en faut bien plus pour nous décourager, cette belle vallée d'Andermatt derrière nous est si belle, il fait grand beau. Au dessus s'élèvent des flèches de granit, plutôt appétissantes pour le regard du grimpeur. Tout là haut enfin, la calotte de glace du Galenstock resplendit au soleil du matin !
La vallée du Furkapass est longue, une voie de chemin de fer la remonte en contrebas, empruntée par un antique train à vapeur. Derrière nous, les sources du Rhin, devant, celles du Rhône ! C'est assez incroyable quand on y pense : quelques km seulement à vol d'oiseau séparent ces deux grands fleuves d'Europe qui iront pas la suite se jeter dans des directions latéralement opposées...

Après une rampe nous paraissant interminable, amplifiant le bruit des motards qui nous doublent en vrombissant, nous en finissons avec les deux dernières épingles donnant accès au Furkapass et ses 2436m. Et voilà ! Plus rien à monter dorénavant ! On reste un peu abasourdis à l'idée que nous avons atteint l'objectif que nous nous étions fixé il y a quelques mois : rallier les sources du Rhône à vélo en ayant traversée l'est de cette magnifique chaîne alpine ! Devant nous s'étend la grande vallée du Valais Suisse et sa triplette de 4000 : Finsteraarhorn, Aletshorn, Dom, Weisshorn, Mont Rose et j'en passe ! Quel spectacle ! Sur le parking, nous nous faisons alpaguer par un couple de retraités Alsaciens qui se proposent de nous prendre en photo. Très gentils, on reste discuter avec eux pendant une demie heure et ils nous proposerons même de l'eau ou du chocolat suisse avant de nous laisser repartir :
"_ Vous êtes sûrs que vous ne manquez de rien pour continuer votre voyage ?
_ Bah vous savez, demain on sera à la maison chez nous ! Alors bon..." :)
Yeah, c'est la dernière montée !!!
Yeah, c'est la dernière montée !!!
En route vers le Furkapass
En route vers le Furkapass
La belle flore des alpes : ici du Lupin
La belle flore des alpes : ici du Lupin
Derniers lacets avant le col !
Derniers lacets avant le col !
Tadam !!!
Tadam !!!
Les vélos prennent la pause !
Les vélos prennent la pause !
Les portes du Valais !
Les portes du Valais !
Je crois qu'on peut le dire : Contents !
Je crois qu'on peut le dire : Contents !
Pause pique-nique à l'épingle du Belvédère du glacier du Rhône... Mais qui n'a de belvédère plus que le nom. Il a tellement reculé qu'on ne le distingue presque plus... Quelle tristesse ! Et le comble quand on découvre, après avoir traversée l'allée des "goodies" suisses (enfin, made in China) que le sentier d'accès au front du glacier est payant ! La folie des hommes les poussent à creuser tous les ans une grotte de glace sous le glacier pour les pour touristes. C'est révoltant ! Je sors dégoûté par tant de mercantilisme, par cette pensée consumériste et individualiste dominante qui cherche à faire du profit d'un glacier qui se meurt... Partout autour de nous, des motards, des voitures de sport, des 4x4 nous assaillent et relarguent leur flot de touristes mainstream. Un selfie et on repart en vrombissant, et en cramant le plus de pétrole possible au passage ! Je ne me sens tellement pas à ma place à cet instant, comme à contre courant. Je me dis que dans quelques décennies, les Montagnes retrouverons leur calme originel... Quel tristesse qu'entre temps nous ayons tout gâché !

La descente reprend et le plaisir des lacets efface les mauvaises pensées. Nous trouvons la Via Rhona à Oberwald, qui prend ici son km 0. C'est une simple piste de graviers, parfois accompagnée d'un peu de bitume et voir même un single de VTT. Bien ludique dans le sens de la descente ! Moment comique, on passe la ligne d'arrivée de l'Ultra du Valais, tout un symbole pour nous qui terminons notre périple à travers les Alpes ! Pause photo de "finshers" obligatoire. Nous terminons cette superbe dernière journée de montagne par une bonne pinte Valaisanne au camping de Fietsch, trinquant à la réussite de cette folle traversée ! :)
Le glacier du Rhône, ou bien ce qu'il est reste...
Le glacier du Rhône, ou bien ce qu'il est reste...
Finishers !
Finishers !
Sur la viarhona, avec en fond le Weisshorn.
Sur la viarhona, avec en fond le Weisshorn.
Apéro à Fietsch pour fêter ça !
Apéro à Fietsch pour fêter ça !
Commentaires

Actuellement

Carnets d'Aventures N°60