Traversée des Alpes à Vélo : De Ljubjlana au Valais

(réalisé) share(partager)
Adeptes du vélo au quotidien, on avait envie d'un beau voyage à vélo cette année... Après quelques essais sur un week-end prolongé ou en multi activité vélo-ski ou vélo-grimpe, l'envie d'une belle traversée se faisait sentir. Et quoi de plus beau que les lacets d'un grand col des Alpes, les paysages de montagne au plus près des coups de pédales !! C'est tout naturellement qu'on se décide pour une traversée des Alpes et nous irons de son point de départ en Slovénie jusqu'au sources du Rhône... Enfin, si on y arrive !
Ce récit retranscrit nos notes prises au jour le jour lors ce superbe circuit à travers nos belles montagnes des Alpes. Bonne lecture ! ;)
vélo de randonnée / randonnée/trek
Quand : 29/07/19
Durée : 18 jours
Carnet créé par Geoff le 29 août
modifié le 04 janv.
S'y rendre de manière douce : C'est possible en train bus
Précisions : Voyage réalisé en mobilité douce ! Pour l'aller, nous sommes passé par Flixbus avec deux trajets : Chambéry - Genève et Genève Ljubljana. Compter 18h de trajet environ... Attention toutefois, le tarif des vélos et tout sauf réglementé dès que vous...
482 lecteur(s) - 4
Vue d'ensemble

Le compte-rendu : J15 - 12/08 (mise à jour : 25 déc.)

Aujourd'hui, c'est repos ! Comprenez "journée sans vélo" car c'est surtout l'occasion d'aller voir les glaciers d'un peu plus près. Nous prévoyons une balade vers le refuge de Boval, voire même un peu au dessus. Il n'y a personne sur le chemin à cette heure matinale, et le beau ciel bleu du réveil est déjà en train de se couvrir petit à petit... Les glaciers sont beaux, mais en souffrance. Le chemin en contrebas indique la position de la langue terminale au cours des dernières décennies... Effrayant !
La randonnée en balcon monte en pente douce, ce qui convient bien à nos cuisses après les efforts des derniers jours. Le mauvais s'installe en altitude, les sommets se bâchent et un gros vent se met en place. L'arrivée au refuge se fait sous des bourrasques glaciales. La gardienne nous invite à rentrer, ce que nous acceptons avec plaisir pour nous réchauffer en profitant d'un bon café au lait (à 4€ le café, tarif suisse !!). Puis les randonneurs arrivent pour la pause de midi et le vent ne mollissant pas, nous décidons de commencer à redescendre avant le gros de la tempête. Pause pique-nique sur la moraine, nous observons des groupes en initiation sur le glacier. Cela nous donne envie d'aller toucher ce grand géant de glace en contrebas. Alors que nous approchons de la langue terminale, une grosse averse de pluie aura raison de nos envies et on se prendra une sacrée rincée jusqu'au camping où cela se calmera enfin. Tant mieux, nous pouvons installer à nouveau le hamac (nous avons bien fait de l'emporter dans nos sacoches finalement) ! :) Je tombe dans une sieste réparatrice et émerge 1h30 plus tard, avec la pluie qui revient. Le reste de la journée s'effectuera malheureusement sous la tente... ça c'est une journée de repos !
Une touffe d'Edelweiss.
Une touffe d'Edelweiss.
Le torrent de fonte du glacier, là où il était encore il y a une trentaine d'années...
Le torrent de fonte du glacier, là où il était encore il y a une trentaine d'années...
Les rides du mouvement des glaces.
Les rides du mouvement des glaces.
Traces sur la moraine, quel contraste avec le niveau actuel !!!
Traces sur la moraine, quel contraste avec le niveau actuel !!!
L'ancien bassin glaciaire...
L'ancien bassin glaciaire...
Commentaires

Actuellement

Carnets d'Aventures N°59