4 invités en ligne

La traversée des Alpes au fil des années : 2022 le Tirol Autrichien !

La traversée des Alpes au fil des années : 2022 le Tirol Autrichien !

(réalisé)
Après la traversée des Pyrénées par la H.R.P. en 2006 et 2008 (deux fois 24 jours), les Alpes nous ont appelés !

- 2009 : 20 jours de Sospel à Modane (J 1 à J 20)

- 2012 : 17 jours de Modane à St Maurice en Suisse (J21 à J 37)

- 2016 : 17 jours en Suisse de St Maurice à Engelberg (J 38 à J 54)

- 2018 : 20 jours d'Engelberg à Imst dans le Tirol Autrichien (J 55 à J 74)

- 2022 : 15 jours d'Imst à St Johann in Tirol. Fin de la traversée du Tirol en suivant plus ou moins la Voie de l'Aigle (J 75 à J 89)

Au nombre de jours, on note le vieillissement des participants ! En effet, c'est de plus en plus difficile d'assurer du portage sur de grandes distances et sur du terrain parfois compliqué. Le Tyrol n'est pas franchement prévu pour le bivouac (interdiction, terrain pentu ou alpage clôturé.

Au fur et à mesure que nous avançons, les temps d'accès et de retour allongent notre voyage ! Mais c'est avec plaisir que nous retrouvons l'endroit laissé des années plus tôt. Le voyage en train nous permet de traverser d'autres pays comme cette année : trajet aller par la Suisse et le Liechtenstein et trajet retour par l'Allemagne.
randonnée/trek
Quand : 21/07/22
Durée : 89 jours
Distance globale : 1176km
Dénivelées : +77955m / -79910m
Alti min/max : 347m/2891m
Carnet publié par Luciole17 le 27 sept.
modifié le 29 sept.
S'y rendre de manière douce : C'est possible en train
Précisions : Sans commentaires sur le réseau ferroviaire français.... mais en Suisse et en Autriche : c'est parfait !
1281 lecteur(s) -
Vue d'ensemble

Le topo : J 68 (mise à jour : 06 déc. 2018)

Distance section : 21.6km
Dénivelées section : +1396m / -980m
Section Alti min/max : 1086m/2398m

Télécharger traces et points de cette section au format GPX , KML
Télécharger traces et points pour l'ensemble du carnet (toutes les sections) GPX , KML

Le compte-rendu : J 68 (mise à jour : 06 déc. 2018)

Après un dernier bout de piste, nous bifurquons à gauche vers la vallée de Gaflunabach. Elle est très sauvage et sans troupeaux. Le sentier nous mène au refuge Reütlinger, tenu par le Club alpin Allemand mais fermé. C'est un endroit très minéral qui donne accès à quelques sommets aux alentours de 2800 m d'altitude.
Après la pause de midi, nous prenons un sentier en balcon jusqu'au col. Nous quittons la région du Voralberg pour descendre vers le Tyrol dans la vallée de Pflunbach.
Nous rejoignons le refuge Konstanzer puis descendons la vallée de Rosanna à la recherche d'un coin où se poser. Comme d'habitude, nous ne le trouverons qu'en bas, à la fin de la piste mais le coin est tranquille.
Commentaires