4 invités en ligne

Une marche à travers l'Europe

(en cours)
Récit d'une traversée d'Europe à pieds en solitaire et par les montagnes, du détroit de Gibraltar à Istanbul.
randonnée/trek
Quand : 19/02/23
Durée : 400 jours
Distance globale : 5090km
Dénivelées : +155083m / -153788m
Alti min/max : 2m/3013m
Carnet publié par SamuelK le 08 oct. 2023
modifié le hier
Mobilité douce
Réalisé en utilisant transports en commun (train, bus, bateau...)
Précisions : Pour me rendre au départ : bus de Bordeaux à Tarifa. Pour le retour : en voilier par la méditerranée ?
Coup de coeur ! 1000 lecteur(s) -
Vue d'ensemble

Le compte-rendu : Présentation du projet (mise à jour : 08 oct. 2023)

Travers l'Europe d'une extrémité à une autre à pieds, voilà une idée, un projet, un rêve, que j'ai dans ma tête depuis longtemps et dans lequel je me suis lancé cette année. Je suis parti fin février de Tarifa, ville située à l'extrémité Sud de l'Espagne, et souhaite marcher jusqu'à Istanbul en Turquie, selon un itinéraire qui traverse le continent au maximum par des massifs montagneux. Je prends enfin le temps d'ouvrir cette page après une quarantaine de jours de marche, à présent lancé physiquement et intérieurement dans cette aventure. Incité par des personnes que je rencontre qui souhaitent suivre l'évolution de cette traversée, ainsi que par le désir de partager cette expérience à mes proches et d'autres, je partagerai de temps en temps l'évolution de mon aventure. De plus, j'ai été inspiré et encouragé par la lecture de récits de marcheurs et marcheuses longue distance. Alors si cette page peut à son échelle contribuer à promouvoir le voyage au long cours à pieds auquel je crois, j'en suis ravi !

Marcher et randonner en montagne est depuis longtemps une passion que j'ai toujours souhaité approfondir sur de plus longues périodes et de plus longues distances. Se déplacer à pieds est en décalage avec notre époque et peut sembler laborieux, mais permet de prendre le temps de traverser des territoires dans leur entièreté en passant par les endroits les plus inaccessibles, avec la liberté de déplacer simplement son corps et son sac à dos. Je suis persuadé qu'il n'est pas nécessaire d'aller à l'autre bout du monde pour vivre un sentiment d'aventure et d'exotisme, mais qu'il est possible de voyager chez soi et à proximité, en vivant un dépaysement enrichissant dès lors que l'on est attentif et disponible. Il y a déjà tant à découvrir et à s'émerveiller autour de chez soi ! J'ai l'habitude de voyager et marcher en France, alors pour un an je choisis l'Europe ! Un itinéraire étant à mon sens symbolique, j'ai choisi de relier une porte à l'autre du continent. De Tarifa, ville la plus au sud de l'Espagne et de l'Europe, à Istanbul, ville historique entre deux continents. Du détroit de Gibraltar face à l'Afrique au détroit du Bosphore face à l'Asie.

L'itinéraire traverse de nombreux pays (Espagne, France, Suisse, Italie, Autriche, Slovénie, Croatie, Bosnie-Herzégovine, Monténégro, Albanie, Macedoine du Nord, Grèce, Bulgarie et Turquie), en parcourant autant que possible les massifs montagneux. Le tout fait environ 7000 km et 250 km de dénivelé. J'ai tracé moi-même cet itinéraire à partir de la super base de donnée participative et libre d'accès openstreetmap, utilisée par la plupart des applications d'orientation. Pour choisir où aller parmi l'infinité des possibles, j'ai avant tout suivi l'intuition, en reliant les zones montagneuses et/ou attrayantes d'après la cartographie. Je me suis aussi inspiré d'itinéraires officiels ainsi que des tracés disponibles parcourus par d'autres marcheurs et marcheuses longue distance. J'ai également fait en sorte de passer par quelques endroits précis qui attirent ma curiosité ou afin de rendre visite à des proches. Même en passant du temps à rêver sur les cartes et à y dessiner des itinéraires, la réalité sur place est toujours une surprise totale ! Cet itinéraire reste prévisionnel et est amené à être modifié selon mon humeur, mes envies, les imprévus, les rencontres, la météo etc.
Je marche avec un matériel léger et polyvalent que j'ai longuement eu le temps de tester et paufiner les dernières années. Le poids de mon sac à dos oscille entre 8 et 13kg eau et nourriture comprises. La randonnée légère ou ultra-légère permet de se déplacer avec plus de confort et de sécurité, ainsi qu'avec moins de douleur et d'encombrement. C'est une démarche de réflechir au superflus plus qu'au nécessaire, et de voir qu'il est finalement plus agréable de faire avec moins ! Cela amène à réfléchir à ce dont on a besoin et ce qui est adapté à soi, sa pratique et son environnement, pour trouver un optimum propre à chacun•e. Cette philosophie peut s'étendre bien au-delà de la randonnée... En clair, plus de plaisir et de liberté !

Depuis mon téléphone, je publierai l'avancement de ce parcours par sections, et partagerai quelques photos, lieux, moments, découvertes, informations pratiques, réflexions, etc. Ce récit est publié en parallèle sur Mytrip et sur une page facebook dediée : https://www.facebook.com/profile.php?id=100091732214080
Je me lance dans l'expérience de partager autant une aventure personnelle que les multiples facettes d'un mode de voyage et bien plus encore, que je souhaite promouvoir à mon échelle et qui, je pense, peut intéresser et résonner chez beaucoup d'entre nous.
Présentation du projet
Commentaires