La aventura mexicana: kayak sur la mer de Cortés

(réalisé) share(partager)
Hola!


En congés sabbatique et entre 2 trips vélo en Europe, j’avais envie de changer complètement d’environnement et d’activités. Mon choix s’est arrêté sur la péninsule mexicaine de la Basse Californie du Sud. J’ai pêché cette idée dans le CA20 « Voyager sur l’eau ». C’est un grand désert entre deux mers où  la nature est préservée.

C’est aussi un paradis du kayak de mer car les eaux du Golfe de Californie sont calmes, transparentes, chaudes et avec un des écosystèmes les plus riche de la planète. Les nombreuses îles de la Mer de Cortès offrent de multiples possibilités d'itinéraires.


J'ai réalisé ce trip d'une vingtaine de jours en kayak gonflable (Seawave de Gumotex) et en autonomie entre Loreto et La Paz.


C'était une aventure fantastique. Je ne m'attendais pas à autant de diversité des paysages et de rencontres nature! Quelle chance et quel bonheur d'avoir pu découvrir cette merveille de la planète :)
kayak gonflable / randonnée/trek apnée
Quand : 26/02/19
Durée : 20 jours
Distance totale : 372.2km Dénivelées : +298m / -299m
Alti min/max : 2m/111m
Carnet créé par Gaiako73 le 28 nov.
modifié le 01 mai
957 lecteur(s) - 8
Coup de coeur !
Vue d'ensemble

Le compte-rendu : Jour 14 : Un peu de randonnée sur terre (mise à jour : 01 mai)

Jour 14 : Un peu de randonnée sur terre

Après la journée éprouvante d'hier, ce matin, je prends mon temps. A priori, les conditions n'ont pas changé alors si c'est le cas, je n'irai pas bien loin.

J'approche de la sortie de la crique, la mer est toujours aussi agitée. Les vagues viennent s'écraser lourdement sur les rochers avec le vrombissement inhospitalier du ressac. Hors de question de partir vers le cap Nord de l'île, à contre vent, de toute façon c'est impossible !

Je vais donc vers les prochaines criques au Sud. Comme hier il faut être vigilant car ça balance un peu de tout les côtés et il ne faut pas s'approcher trop près des falaises et récifs. Après 6 km et avoir lutter contre les rafales pour aller au fond d'une crique, je me pose sur une plage légèrement abritée.




Le festival de beautés géologiques continu!
Le festival de beautés géologiques continu!
Ça invite à l'escalade au dessus de l'eau!
Ça invite à l'escalade au dessus de l'eau!
Un panneau informe du classement des lieux pour la préservation de sa richesse faunistique et floristique. Il y a des sentiers de randonnée balisés dont un qui part de cette plage. Cool! L'activité de l'après midi est toute trouvée.

Sur cette plage avec du sable blanc et l'eau d'un beau bleu turquoise, il y a un mini camping version grand confort, avec navette en bateau, 8 grandes tentes et un service de restauration et d'activités nautiques. Un groupe d'américains (oui, vous auriez deviné !) en profite.


Je suis à Ensenada Grande
Je suis à Ensenada Grande
Départ de la rando
Départ de la rando
La randonnée est très sympathique. Le chemin, enfin y en a pas vraiment, suit le fond du vallon. Le balisage est bien fait donc pas de tâtonnement.

La roche est marron rosée, en pente douce avec quelques micro-falaises à droite et à gauche. J'avance surtout sur des amas de rochers. Pas d'ombre sauf un peu sous quelques arbustes.

Il y a des oiseaux qui chantent et des "écureuils" qui sifflent. J'en vois plusieurs car ils sont peu farouches.
Je fais aussi fuir un lapin aux très grandes oreilles.


Il prend la pose!
Il prend la pose!
Balisage nickel
Balisage nickel
L'art du camouflage!
L'art du camouflage!
Je ne pensais pas voir autant de fleurs dans le désert.
Je ne pensais pas voir autant de fleurs dans le désert.
Et puis, il y a des papillons, des abeilles, des genres de guêpes, des libellules, ...et des fleurs sur des arbustes et cactus! Bref, ça ne manque pas de vie.

Le chemin se termine à 150m d'altitude, au sommet d'une falaise qui surplombe la côte opposée. D'ici, on voit très bien les grosses vagues qui filent vers le Sud. Espérons que ça se calme demain.
Au bout du sentier, on surplombe la côte opposée.
Au bout du sentier, on surplombe la côte opposée.
Avec les vêtements long, il fait chaud mais, au moins, je suis bien protégé du soleil.
Avec les vêtements long, il fait chaud mais, au moins, je suis bien protégé du soleil.
17h, le vent s'arrête enfin, c'est bon signe.

Un groupe de kayakistes accompagné d'un guide profitent du retour au calme pour visiter la crique. Le guide vient à ma rencontre et me demande, en anglais, si c'est moi qui a fait la traversée depuis l'isle de San Jose hier. 
-"Oui!" 
-"Wahou, félicitations! Pas évident avec ces grosses vagues.  Nous étions en randonnée à un point de vue en hauteur. On voyait un petit point rouge se rapprocher tout doucement". 

Ça fait plaisir :) Je crois que je peux ne plus me considérer comme débutant maintenant !


Jour 14 : Un peu de randonnée sur terre
Jour 14 : Un peu de randonnée sur terre
Jour 14 : Un peu de randonnée sur terre
Petit aperçu de mon chez moi mobile!
Petit aperçu de mon chez moi mobile!
La visite du soir
La visite du soir
Commentaires

Actuellement en kiosque

Carnets d'Aventures N°55