La aventura mexicana: kayak sur la mer de Cortés

(réalisé) share(partager)
Hola!


En congés sabbatique et entre 2 trips vélo en Europe, j’avais envie de changer complètement d’environnement et d’activités. Mon choix s’est arrêté sur la péninsule mexicaine de la Basse Californie du Sud. J’ai pêché cette idée dans le CA20 « Voyager sur l’eau ». C’est un grand désert entre deux mers où  la nature est préservée.

C’est aussi un paradis du kayak de mer car les eaux du Golfe de Californie sont calmes, transparentes, chaudes et avec un des écosystèmes les plus riche de la planète. Les nombreuses îles de la Mer de Cortès offrent de multiples possibilités d'itinéraires.


J'ai réalisé ce trip d'une vingtaine de jours en kayak gonflable (Seawave de Gumotex) et en autonomie entre Loreto et La Paz.


C'était une aventure fantastique. Je ne m'attendais pas à autant de diversité des paysages et de rencontres nature! Quelle chance et quel bonheur d'avoir pu découvrir cette merveille de la planète :)
kayak gonflable / apnée randonnée/trek
Quand : 26/02/19
Durée : 20 jours
Distance totale : 372.2km Dénivelées : +298m / -299m
Alti min/max : 2m/111m
Carnet créé par Gaiako73 le 28 nov.
modifié le 01 mai
1037 lecteur(s) - 8
Coup de coeur !
Vue d'ensemble

Le compte-rendu : Jour 10 : San Jose et sa première surprise! (mise à jour : 22 avr.)

Jour 10 : San Jose et sa première surprise!

Cette nuit, j'ai utilisé le double toit de la tente comme couverture. Ça m'a amené le petit plus de confort thermique qu'il me manquait.
Le ciel est gris ce matin. La mer est calme avec de larges ondulations venant du Nord Est. J'attaque la traversée de 15km. Personne à l'horizon. Je dois un peu forcer le pagayage côté droit pour garder le cap.
Et puis un petit vent du sud de lève ! Au bout d'un moment des petites vaguelettes bien rapprochées se forment avec ce vent. C'est un peu défavorable tout ça mais pas méchant. Globalement, la résultante de la houle du Nord Est et du flux de Sud me permet de ne plus forcer d'un côté car le bateau s'oriente tout seul dans la bonne direction.


Petit déj face à l'isla San Jose
Petit déj face à l'isla San Jose
Traversée en nuances de gris!
Traversée en nuances de gris!
Encore une bonne demie-heure de pagayage.
Encore une bonne demie-heure de pagayage.
Arrivé au cap Nord de l'isla San Jose, le relief est important et la roche homogène avec beaucoup de petites cavités à sa base. Il y a foule de petites embarcations de pêcheurs autour du cap. Ça doit être un endroit très poissonneux et/ou privilégié par une espèce.


Le Cap Nord
Le Cap Nord
Vue au loin sur l'isla Santa Cruz ...à découvrir peut être par les prochains aventuriers kayakistes.
Vue au loin sur l'isla Santa Cruz ...à découvrir peut être par les prochains aventuriers kayakistes.
Pendant ce temps, il y en a qui bossent!
Pendant ce temps, il y en a qui bossent!
Je bascule dans la direction sud sud est. Ce côté de la pointe Nord est truffé d'arches et de cavités, avec des plages de galets et de sable. San Jose à donc aussi ses particularités. Comme au niveau de mon stop bivouac au pied d'une haute falaise dans un style tout autre que ce que j'ai vu depuis le début du trip.

Au début motivé pour du snorkeling, j'abandonne tellement l'eau me paraît froide. Je me rabats sur la pêche. Un truc gros m'embarque presque toute ma bobine de fil. Impossible de l'arrêter. Et puis d'un seul coup, ça casse net. Encore un leurre de perdu. Il n'en reste plus que deux!


Jour 10 : San Jose et sa première surprise!
Jour 10 : San Jose et sa première surprise!
Jour 10 : San Jose et sa première surprise!
Jour 10 : San Jose et sa première surprise!
Ce soir, avec la couverture nuageuse partielle, le ciel s'embrase au coucher du soleil. Magnifique.



Pouding de "coquilles saint jacques"
Pouding de "coquilles saint jacques"
Les dents de la Mer de Cortès!!
Les dents de la Mer de Cortès!!
Encore un beau spot bivouac
Encore un beau spot bivouac
Échantillon de belles trouvailles sur la plage (+ un déchet en arrière plan).
Échantillon de belles trouvailles sur la plage (+ un déchet en arrière plan).
Wahou!
Wahou!
Comme presque tous les soir je dors uniquement sous la tente intérieure en moustiquaire pour une nuit à la belle étoile. Soudain, alors que j'écris mon carnet de bord, je me prends de l'eau sur la tête ! Mais qu'est ce qu'il se passe ? Une averse ! M____! Je me précipite dehors pour mettre le double toit de la tente. Dans la panique, je tire trop fort sur la fermeture Éclair qui devait être coincée et ça arrache un bout de moustiquaire. Ça tombe à grosse gouttes... Pendant 3mn! Bon bé, il peut pleuvoir en mars en mer de Cortés. C'était la première surprise!


Commentaires

Actuellement en kiosque

Carnets d'Aventures N°56