La aventura mexicana: kayak sur la mer de Cortés

(réalisé) share(partager)
Hola!


En congés sabbatique et entre 2 trips vélo en Europe, j’avais envie de changer complètement d’environnement et d’activités. Mon choix s’est arrêté sur la péninsule mexicaine de la Basse Californie du Sud. J’ai pêché cette idée dans le CA20 « Voyager sur l’eau ». C’est un grand désert entre deux mers où  la nature est préservée.

C’est aussi un paradis du kayak de mer car les eaux du Golfe de Californie sont calmes, transparentes, chaudes et avec un des écosystèmes les plus riche de la planète. Les nombreuses îles de la Mer de Cortès offrent de multiples possibilités d'itinéraires.


J'ai réalisé ce trip d'une vingtaine de jours en kayak gonflable (Seawave de Gumotex) et en autonomie entre Loreto et La Paz.


C'était une aventure fantastique. Je ne m'attendais pas à autant de diversité des paysages et de rencontres nature! Quelle chance et quel bonheur d'avoir pu découvrir cette merveille de la planète :)
kayak gonflable / apnée randonnée/trek
Quand : 26/02/19
Durée : 20 jours
Distance totale : 372.2km Dénivelées : +298m / -299m
Alti min/max : 2m/111m
Carnet créé par Gaiako73 le 28 nov.
modifié le 01 mai
1037 lecteur(s) - 8
Coup de coeur !
Vue d'ensemble

Le compte-rendu : Jour 9 : La recette d'aventurier (mise à jour : 22 avr.)

Jour 9 : La recette d'aventurier

La nuit a été fraîche. C'était un peu limite avec mon équipement mais j'ai réussi à dormir.
Aujourd'hui, c'est retour au calme, la mer est d'huile. Ça change radicalement l'ambiance. Les pélicans peuvent à nouveau faire du rase motte en file indienne. Quasiment aucun bruit lorsque j'arrête de pagayer.
En quittant la baie je croise un dauphin solitaire. Mais pourquoi donc est-il seul?


Encore une bonne raison de se lever juste avant le soleil :)
Encore une bonne raison de se lever juste avant le soleil :)
Jour 9 : La recette d'aventurier
Beaucoup moins de reliefs sur cette étape.
Beaucoup moins de reliefs sur cette étape.
La côte a maintenant beaucoup moins de reliefs avec même des grandes zones quasi plates.

Vers midi un petit vent et une houle d'Est s'installent, c'est normalement plutôt rare alors j'espère que les conditions seront différentes pour la traversée prévue demain. Je continue donc de longer la côte ce qui réduira la distance pour atteindre l'isla San Jose.

L'étape de 24km s'arrête sur une plage de sable grossier bordée de petites falaises qui offrent des coins à l'ombre.

La pêche est plus compliquée avec la houle et le profil de fond pas favorable. Mais je réussis quand même à prendre une belle orphie.
Jour 9 : La recette d'aventurier
Jour 9 : La recette d'aventurier
Ce soir, je teste la cuisson sous vide à basse température. L'idée me vient du bouquin de cuisine spécial voyage nature "cuis'in situ". Il faut préparer le poisson de manière à ce qu'il rentre dans un sac de congélation et largement dans votre plus grande popote. Je fais donc des filets, les places dans le sac Zip de 1L avec un citron vert coupé en deux et un peu écrasé. Pour faire le vide il faut plonger le sac dans l'eau jusqu'à la limite du Zip et le fermer.
Ensuite placer la popote dans le sable pour qu'elle en soit bien entouré. Faire bouillir de l'eau de mer. Mettre le sachet dans la popote avec environ 1/6eme d'eau à température ambiante et le reste d'eau bouillante. Mettre le couvercle plus un vêtement par dessus ou autre chose qui permet de mieux garder la chaleur. Attendre au minimum 20mn.
Et voilà, le poisson est bien cuit, fondant et garde toute ses saveurs.


Filets d'orphie et citron vert
Filets d'orphie et citron vert
On fait le vide d'air
On fait le vide d'air
Cuisson basse température dans la popote ensablée et recouverte d'un vêtement.
Cuisson basse température dans la popote ensablée et recouverte d'un vêtement.
Super bon et super sain!
Super bon et super sain!
Commentaires

Actuellement en kiosque

Carnets d'Aventures N°56