Traversée de l'Espagne à vélo de Naveces (Asturies) à Séville (Andalousie

(réalisé) share(partager)
Nous sommes deux femmes, amoureuses des voyages à vélo en autonomie.Nous allons emprunter pendant deux semaines la Ruta de la Plata, une ancienne voie romaine, construite au départ pour faciliter le commerce de l’or. Les armées d’Hannibal et leurs éléphants auraient sans doute emprunté cette voie longée aujourd’hui par l’autoroute A66 et la N 630. Cet axe est aussi un itinéraire secondaire emprunté par les pèlerins qui se rendent à St jacques de Compostelle. Contrairement aux pèlerins qui viennent du sud de l’Espagne, nous roulerons du nord au sud en traversant successivement 4 régions : Asturies, Léon et Castille, Estrémadure et Andalousie.
Pour préparer notre voyage nous utilisons les informations du site « Ruta en Bici » Via de la Plata. Nous suivrons majoritairement leur itinéraire avec quelques variantes. Comme nous faisons le parcours dans le sens inverse cela nous a réservé quelques surprises dans les villes car nous arrivions assez souvent vers des sens interdits. Mis à part ça, leur trace permettait à chaque fois d’entrer et sortir facilement des villes et nous conduisait systématiquement au centre- ville près des lieux à visiter.
Nous sommes équipées de deux VTC avec dynamo et donc éclairage et possibilité de charger nos GPS en roulant.
vélo de randonnée
Quand : 25/09/18
Durée : 15 jours
Distance totale : 1072.4km Dénivelées : +8824m / -8672m
Alti min/max : -20m/1381m
Carnet créé par la Creuzette le 30 oct.
modifié le 02 nov.
141 lecteur(s) - 17
Vue d'ensemble

Le topo : Section 1 (mise à jour : 02 nov.)

Distance section : 45.5km Dénivelées section : +603m / -385m
Section Alti min/max : 35m/271m

Description :

Naveces - Oviedo
Distance parcourue : 45 km, D+ : 700 m
Visite d'Oviedo
carte

Télécharger traces et points de cette section au format GPX , KML
Télécharger traces et points pour l'ensemble du carnet (toutes les sections) GPX , KML

Le compte-rendu : Section 1 (mise à jour : 02 nov.)

 
Dimanche 09 septembre :
Nous prenons l’avion au départ de Lyon pour l’aéroport des Asturies (Santiago del Monte). Escale à Lisbonne qui se prolonge un peu car l’avion pour les Asturies a du retard. Nous arriverons à notre destination avec 2 heures de retard. Il est 22h30, nous partons à la recherche d’un taxi pouvant nous transporter jusqu’à l’hôtel que nous avons réservé mais surtout qui ne refuse pas nos 2 cartons vélo. Après plusieurs essais, nous embarquons pour Naveces et l’hôtel « Los Aires del Mar ». Pas facile à trouver surtout de nuit. Nous avons tout de suite une idée de la géographie du coin : ça monte et ça descend.

Lundi 10 septembre :
Le petit-déjeuner avait été annoncé pour 09h00. Nous pensions pouvoir déballer nos vélos avant. Pas de chance : nos cartons ont été rangés dans la salle de restaurant et tout est fermé à clef. Personne pour nous ouvrir. Nous commençons donc notre journée par une balade à pied au bord de l’océan. Le montage des vélos se fera après le petit déjeuner. Quelques difficultés pour remonter un porte-bagage récalcitrant et régler les freins. C’est avec un grand sourire que nous voyons des cyclos qui débarquent leurs vélos d’une voiture et … ils ont une pompe à pied qu’ils acceptent volontiers de nous prêter.

En fin de matinée, nous sommes enfin prêtes. Nous partons en direction d’Oviedo par de petites routes bien vallonnées. Beaucoup de petites villes sur notre parcours. Nous trouvons très facilement la précieuse cartouche de gaz pour notre réchaud dans une « fereteria » et surtout une terrasse de café accueillante pour notre premier « bocadillo – cerveza ». L’après-midi il faudra ruser pour éviter les grands axes (2 autoroutes et une nationale !) et nous nous retrouvons à plusieurs reprises sur des chemins bien pentus où il faut pousser les vélos. 


Nous emprunterons finalement l’AS 17 qui va à Oviedo. Passage à l’alto de la Miranda, notre premier col (altitude : 245 m). Il fait chaud mais la route est un peu ombragée et monte régulièrement sans gros pourcentages.
Arrivée à Oviedo en fin d’après -midi. C’est une ville importante, capitale de la principauté des Asturies, communauté  autonome d’Espagne. 

Visite de la vieille ville qui ne manque pas de charme : sa cathédrale gothique (San Salvador) avec sa tour impressionnante (la plus importante d’Europe), son université, ses statuts en bronze, ses terrasses de bars et de restaurants qui se remplissent à la tombée de la nuit. Nous partons à la recherche de « l’albergue municipal del pelegrino ». Celle-ci est très bien située près du quartier historique. Nous avions pris la précaution d’acheter une « credencial » avant de partir (le sésame qui permet l’accès aux auberges pour pèlerins et qu’il faut faire tamponner à chaque étape). Après un questionnaire en règle sur notre parcours, nous pouvons nous installer moyennant 5 €, par personne, pour la nuit, dans un petit dortoir où nous serons seules.

L’auberge est très confortable avec douches, une cuisine équipée de vaisselle, micro- onde, frigo, tables, bancs, l’essentiel pour notre petit déjeuner. Deux cyclos arrivent du sud et ont l’air bien fatigués. Un marcheur soigne ses ampoules… nous découvrons l’ambiance des pèlerins qui se rendent à ST Jacques de Compostelle.
La soirée nous permet de découvrir un autre quartier d’Oviedo, très animé. Nous commençons notre série de « raciones » et « tapas » pour accompagner la bière. Sur notre chemin de retour, nous profitons de l’ouverture tardive des commerces pour faire nos courses dans une épicerie.

Distance parcourue : 45 km, D+ : 700 m





L'océan à Naveces
L'océan à Naveces
Petites routes bien cabossées
Petites routes bien cabossées
Arrivée à Oviedo
Arrivée à Oviedo
Cathédrale d'Oviedo
Cathédrale d'Oviedo
La vielle ville
La vielle ville
Section 1
Terrasses bondées après 20h00
Terrasses bondées après 20h00
Commentaires

Actuellement en kiosque

Carnets d'Aventures N°53