Traversée de l'Espagne à vélo de Naveces (Asturies) à Séville (Andalousie

(réalisé) share(partager)
Nous sommes deux femmes, amoureuses des voyages à vélo en autonomie.Nous allons emprunter pendant deux semaines la Ruta de la Plata, une ancienne voie romaine, construite au départ pour faciliter le commerce de l’or. Les armées d’Hannibal et leurs éléphants auraient sans doute emprunté cette voie longée aujourd’hui par l’autoroute A66 et la N 630. Cet axe est aussi un itinéraire secondaire emprunté par les pèlerins qui se rendent à St jacques de Compostelle. Contrairement aux pèlerins qui viennent du sud de l’Espagne, nous roulerons du nord au sud en traversant successivement 4 régions : Asturies, Léon et Castille, Estrémadure et Andalousie.
Pour préparer notre voyage nous utilisons les informations du site « Ruta en Bici » Via de la Plata. Nous suivrons majoritairement leur itinéraire avec quelques variantes. Comme nous faisons le parcours dans le sens inverse cela nous a réservé quelques surprises dans les villes car nous arrivions assez souvent vers des sens interdits. Mis à part ça, leur trace permettait à chaque fois d’entrer et sortir facilement des villes et nous conduisait systématiquement au centre- ville près des lieux à visiter.
Nous sommes équipées de deux VTC avec dynamo et donc éclairage et possibilité de charger nos GPS en roulant.
vélo de randonnée
Quand : 25/09/18
Durée : 15 jours
Distance totale : 1072.4km Dénivelées : +8824m / -8672m
Alti min/max : -20m/1381m
Carnet créé par la Creuzette le 30 oct.
modifié le 02 nov.
143 lecteur(s) - 17
Vue d'ensemble

Le topo : Section 9 (mise à jour : 02 nov.)

Distance section : 78.3km Dénivelées section : +352m / -577m
Section Alti min/max : 598m/598m

Description :

Hertas-Canaveral
Distance parcourue : 79 km, D+ : 500 m
Visite de Plasencia.
carte

Télécharger traces et points de cette section au format GPX , KML
Télécharger traces et points pour l'ensemble du carnet (toutes les sections) GPX , KML

Le compte-rendu : Section 9 (mise à jour : 02 nov.)

Mardi 18 septembre :

Départ du camping de nuit vers 07h30. Nous reprenons la N 630. Il n’y a pratiquement pas de circulation et cela descend. Nous traversons des zones de pâturages (bovins et ovins).

En fin de matinée, visite de Plasencia et de son centre historique fortifié. (Cathédrale, Casa de los Torres, remparts). Pause- café, pâtisserie locale sur la place Mayor, ce qui nous permet de profiter du marché. Le rio Jerte traverse la ville avant d’alimenter l’embalse de Plasencia. Nous découvrons encore une belle ville où il est agréable de déambuler même avec des vélos.

Arrêt pique-nique dans un bar situé près d’une station- service. Ambiance western. Après 2 bières et le thermomètre qui grimpe, la reprise est toujours un peu difficile. Rencontre avec 3 cyclos espagnols qui font le camino dans le bon sens. Montée régulière mais pas trop difficile jusqu’au au col de los Castaños (486 m). Ensuite, j’ai droit à une petite pause, à l’ombre sous les pins pendant que Josiane fait un petit col en aller-retour : collada de las Canteras (508 m).

Passage au village de Cañaveral où nous décidons de nous arrêter. L’hôtel est en chantier mais fonctionne.

Pendant que Josiane part faire un col en aller-retour à la sortie du village (puerto del Aire à 419m), je fais les courses. Difficile de trouver un bar ouvert et une épicerie, avant 18h. L’église du village est une vraie forteresse. Les cheminées traditionnelles rappellent celles de la Bresse. Personne dans les rues, on dirait que le village est abandonné.

Repas spécial pèlerins au restaurant situé près de l’hôtel mais qui n’ouvre qu’à 20h30. Nous retrouvons 2 pèlerins espagnols, marcheurs qui viennent de Santiago et vont à Séville.  Ils ont l’air beaucoup plus fatigués que nous mais ne manquent pas de courage pour terminer ce qu’ils considèrent comme un défi : 800 km à pied !

Distance parcourue : 79km, D+ 500 m





Elevage le long de la nationale.
Elevage le long de la nationale.
Chênes verts, seules tâches colorées dans le paysage.
Chênes verts, seules tâches colorées dans le paysage.
Murailles romaines et ruelles étroites à Plasencia
Murailles romaines et ruelles étroites à Plasencia
Et voilà ce que deviennent les cochons rencontrés le long de notre route.
Et voilà ce que deviennent les cochons rencontrés le long de notre route.
Place centrale de Plasencia
Place centrale de Plasencia
Section 9
C'est jour de marché à Plasencia
C'est jour de marché à Plasencia
La place centrale est animée
La place centrale est animée
Pas de doute, les romains sont passés à Plasencia
Pas de doute, les romains sont passés à Plasencia
cheminée imposante à Canaveral
cheminée imposante à Canaveral
Canaveral, village désert
Canaveral, village désert
Cheminée traditionnelle
Cheminée traditionnelle
Le bas du village de Canaveral
Le bas du village de Canaveral
Vue depuis le Puerto del Aire
Vue depuis le Puerto del Aire
Commentaires

Actuellement en kiosque

Carnets d'Aventures N°53