Traversée de l'Espagne à vélo de Naveces (Asturies) à Séville (Andalousie

(réalisé) share(partager)
Nous sommes deux femmes, amoureuses des voyages à vélo en autonomie.Nous allons emprunter pendant deux semaines la Ruta de la Plata, une ancienne voie romaine, construite au départ pour faciliter le commerce de l’or. Les armées d’Hannibal et leurs éléphants auraient sans doute emprunté cette voie longée aujourd’hui par l’autoroute A66 et la N 630. Cet axe est aussi un itinéraire secondaire emprunté par les pèlerins qui se rendent à St jacques de Compostelle. Contrairement aux pèlerins qui viennent du sud de l’Espagne, nous roulerons du nord au sud en traversant successivement 4 régions : Asturies, Léon et Castille, Estrémadure et Andalousie.
Pour préparer notre voyage nous utilisons les informations du site « Ruta en Bici » Via de la Plata. Nous suivrons majoritairement leur itinéraire avec quelques variantes. Comme nous faisons le parcours dans le sens inverse cela nous a réservé quelques surprises dans les villes car nous arrivions assez souvent vers des sens interdits. Mis à part ça, leur trace permettait à chaque fois d’entrer et sortir facilement des villes et nous conduisait systématiquement au centre- ville près des lieux à visiter.
Nous sommes équipées de deux VTC avec dynamo et donc éclairage et possibilité de charger nos GPS en roulant.
vélo de randonnée
Quand : 25/09/18
Durée : 15 jours
Distance totale : 1072.4km Dénivelées : +8824m / -8672m
Alti min/max : -20m/1381m
Carnet créé par la Creuzette le 30 oct.
modifié le 02 nov.
182 lecteur(s) - 18
Vue d'ensemble

Le topo : Section 13 (mise à jour : 02 nov.)

Distance section : 45.3km Dénivelées section : +837m / -833m
Section Alti min/max : 757m/1097m

Description :

Autour de Monesterio. Passage au monastère de Ten Tudia.
Distance parcourue : 46 km, D+ : 1000 m
carte

Télécharger traces et points de cette section au format GPX , KML
Télécharger traces et points pour l'ensemble du carnet (toutes les sections) GPX , KML

Le compte-rendu : Section 13 (mise à jour : 02 nov.)

Samedi 22 septembre :

Départ de l’auberge vers 08h30. C’est notre « jour de repos » mais comme il ne faut pas prendre le risque de s’ennuyer, Josiane a prévu une petite route de crête avec plusieurs cols.

Nous prenons la route qui mène au monastère de Ten Tudia. Surprise, des voitures de course nous doublent bruyamment. Passage à la retenue d’eau de Tentudia, belle montée au milieu des chênes verts. Nous admirons les beaux cochons noirs en liberté sous les arbres et … nous arrivons à des barrières avec un panneau indiquant la fermeture de la route en raison d’un rallye automobile.

Impossible de renoncer à notre programme de cols. Nous continuons jusqu’à ce que les organisateurs du rallye nous demandent de quitter la route. Petite étude de la carte, Josiane décide d’emprunter une piste qui devrait nous ramener vers la route un peu plus haut. Lorsque la piste se termine, on emprunte un sentier, on franchit plusieurs barrières, on pousse les vélos pour finalement arriver à l’entrée d’un chemin qui conduit à une cabane mais qui est bouché par les voitures des spectateurs du rallye. Pas de problème, les vélos sont portés au-dessus des voitures. On nous propose de l’eau fraîche et même du vin.

Nous reprenons une piste montante qui cette fois nous conduira au premier col de la journée : Puerto de las Cruces (836m).

Retour sur la route des crêtes direction Cabeza la Vaca d’où nous serons refoulées une nouvelle fois. Au carrefour proche, nous bifurquons donc sur la route qui conduit au monastère avec la ferme intention de descendre de l’autre côté par une piste pour reprendre la route des crêtes.

Très belle montée sans aucune voiture puisque la route en-dessous est coupée. Nous montons au milieu des chênes et des pins. Surprise, il y a un bar ouvert à côté du monastère. Nous serons les uniques clientes et ce sera parfait pour notre pause pique-nique. Très belle vue depuis le monastère.

L’après-midi, le chassé-croisé avec les organisateurs du rallye va continuer. Sur la route et avec un seul petit aller- retour sur piste, Josiane peut finalement ajouter 5 autres cols à sa collection : Puerto de los Ciegos (952 m), Collada de la Majada del Moral (998m), Puerto Romero (927m), Colla Arrido (893 m), Puerto de la Media  Legua (912 m).


Les spectateurs du rallye massés dans chaque virage et sur les talus sont amusés de voir débouler deux vélos en guise de bolides et nous applaudissent ! A noter, que tout était bien organisé car chaque fois que nous avons repris la route interdite, les bolides étaient à l’arrêt entre deux épreuves.

Arrivées au village de Cabeza la Vaca avant les voitures, nous pouvons même faire une pause tranquille au bar du village. Les villageois attendent devant leur porte le passage des voitures de course qui doivent redescendre sur Monesterio. C’est nous qui faisons le spectacle avant les voitures. Celles-ci nous rattraperons un peu plus loin et nous serons doublées par un long cortège de voitures de course mais aussi de voitures des spectateurs. Ils sont tous surexcités. Certains nous reconnaissent et nous font de grands signes par les portières.

Nous arrivons à nous échapper de cet enfer automobile en nous réfugiant près du lac de Tentudia pour une pause à l’ombre, au bord de l’eau, en attendant que cela se calme.

Après ces aventures, arrivée tranquille à Monesterio. Courses et repas en ville dans un restaurant recommandé par des pèlerins (excellent menu à 10 €, boisson comprise).

Distance parcourue : 46km, D+ 1000 m
 





Embalse de Tentudia
Embalse de Tentudia
Pas de chance, il y a un rallye automobile
Pas de chance, il y a un rallye automobile
Ici le cochon ibérique est en liberté sous les chênes
Ici le cochon ibérique est en liberté sous les chênes
Nous prenons des pistes pour éviter les voitures de course.
Nous prenons des pistes pour éviter les voitures de course.
Rencontre sympathique avec les spectateurs .
Rencontre sympathique avec les spectateurs .
Section 13
Premier col de la journée. Il y en aura d'autres.
Premier col de la journée. Il y en aura d'autres.
Monastère de Ten Tudia
Monastère de Ten Tudia
Vue depuis le monastère
Vue depuis le monastère
Pause pique-nique au bar, près du monastère
Pause pique-nique au bar, près du monastère
Même dans les bars, le cochon ibérique est roi.
Même dans les bars, le cochon ibérique est roi.
Commentaires
share posté le 10 nov. mis à jour le 10 nov.

jo4
Papillon monarque
(1 messages)
Inscription : 10/11/18

Message privé
de josiane : circuit dans la Sierra de Tudia riche en cols, dont certains accessibles facilement à partir du circuit effectué qui aurait pu être beaucoup plus agréable sans les adeptes de "sport " automobile. On est en Estramadure à la limite de l'Andalousie, et de son parc naturel de la Sierra de Aracena y Picos de Aroche favorable à la randonnée et également riche en cols.

Actuellement en kiosque

Carnets d'Aventures N°53