Traversée de l'Espagne à vélo de Naveces (Asturies) à Séville (Andalousie

(réalisé) share(partager)
Nous sommes deux femmes, amoureuses des voyages à vélo en autonomie.Nous allons emprunter pendant deux semaines la Ruta de la Plata, une ancienne voie romaine, construite au départ pour faciliter le commerce de l’or. Les armées d’Hannibal et leurs éléphants auraient sans doute emprunté cette voie longée aujourd’hui par l’autoroute A66 et la N 630. Cet axe est aussi un itinéraire secondaire emprunté par les pèlerins qui se rendent à St jacques de Compostelle. Contrairement aux pèlerins qui viennent du sud de l’Espagne, nous roulerons du nord au sud en traversant successivement 4 régions : Asturies, Léon et Castille, Estrémadure et Andalousie.
Pour préparer notre voyage nous utilisons les informations du site « Ruta en Bici » Via de la Plata. Nous suivrons majoritairement leur itinéraire avec quelques variantes. Comme nous faisons le parcours dans le sens inverse cela nous a réservé quelques surprises dans les villes car nous arrivions assez souvent vers des sens interdits. Mis à part ça, leur trace permettait à chaque fois d’entrer et sortir facilement des villes et nous conduisait systématiquement au centre- ville près des lieux à visiter.
Nous sommes équipées de deux VTC avec dynamo et donc éclairage et possibilité de charger nos GPS en roulant.
vélo de randonnée
Quand : 25/09/18
Durée : 15 jours
Distance totale : 1072.4km Dénivelées : +8824m / -8672m
Alti min/max : -20m/1381m
Carnet créé par la Creuzette le 30 oct.
modifié le 02 nov.
140 lecteur(s) - 17
Vue d'ensemble

Le topo : Section 12 (mise à jour : 02 nov.)

Distance section : 79.8km Dénivelées section : +829m / -483m
Section Alti min/max : 392m/776m

Description :

Villafranca de los Barros-Monesterio
Distance parcourue : 77 km, D+ 900 m
Visite de Zafra.
carte

Télécharger traces et points de cette section au format GPX , KML
Télécharger traces et points pour l'ensemble du carnet (toutes les sections) GPX , KML

Le compte-rendu : Section 12 (mise à jour : 02 nov.)

Vendredi 21 septembre :

Départ vers 07h30. Passage à Zafra en fin de matinée. Cette ville est surnommée à juste titre la petite Séville d’Estrémadure. Son essor est dû au passage de la « via de la Plata » de l’Hispanie romaine. Elle conserve un caractère très commerçant. Nous déambulons dans les ruelles de la ville médiévale située juste autour de l’imposant Alcazar et de ses murailles. Très belle place centrale entourée d’arcades, somptueuse église collégiale de la Candelaria, très belles maisons dont certaines datent du XVI ème siècle …

Nous reprenons la N630. Arrêt pique-nique dans un bar à Calzadilla de los Barros. Cette fois, nous avons de la chance car le bar vient d’ouvrir et nous pouvons assister à l’arrivée progressive des habitués. C’est manifestement l’heure de l’apéritif et les tapas accompagnent la bière.

L’après-midi, nous quittons la N630, à la hauteur de Fuentes de Cantos. Nous grimpons en direction de Montemolin. Nous retrouvons les moutons, les élevages des cochons. L’herbe est tellement grillée par le soleil qu’elle a des teintes rousses. Seuls les chênes mettent un peu de vert dans le paysage.

La dernière grimpée vers le château en ruine qui domine le village est un peu rude. Heureusement pour moi, Josiane a un col à faire en aller-retour juste au-dessus du village, le puerto de La Bejarana (657 mètres), et il y a un bar ouvert. Je peux lui garder ses sacoches tout en dégustant une « caña ».

Il y aura encore de belles bosses pour rejoindre la N630 et filer vers Monesterio. Courses à l’épicerie car nous avons l’intention d’aller nous installer pour la nuit au camping situé après Monesterio.

Comme nous ne sommes pas certaines qu’il soit ouvert nous cherchons l’office du tourisme, que nous trouvons au bout de la ville, après une belle descente, à côté du musée du cochon ibérique. Cela nous permet d’admirer le magnifique cochon situé à l’entrée mais aussi d’apprendre que le camping est fermé pour cause de travaux.

Nous devons remonter, traverser de nouveau la ville, pour trouver la seule auberge ouverte.

Nous nous installons pour 2 nuits dans cette auberge bien confortable et finalement bien située pour notre programme du lendemain. Il y a déjà pas mal de pèlerins mais nous aurons droit à deux chambres avec salle de bains et toilettes juste pour nous deux. Quel luxe pour 10 € la nuit !

Retour en ville (à pied cette fois) pour boire une bière et retour à l’auberge pour profiter de la cuisine et préparer notre repas.

Distance parcourue : 77km, D+ 900 m
 





Magnifiques oliviers le long de la route.
Magnifiques oliviers le long de la route.
Arrivée à zafra
Arrivée à zafra
zafra mérite bien son nom de "petite Séville"
zafra mérite bien son nom de "petite Séville"
Section 12
Le long de la place centrale de Zafra
Le long de la place centrale de Zafra
Une des portes de la ville.
Une des portes de la ville.
Décoration sur la façade d'une pharmacie
Décoration sur la façade d'une pharmacie
Les figues de Barbarie annoncent l'arrivée au sud de l'Espagne
Les figues de Barbarie annoncent l'arrivée au sud de l'Espagne
Route vallonnée pour Montemolin
Route vallonnée pour Montemolin
Château de Montemolin
Château de Montemolin
Belle descente avant de remonter vers la N 630
Belle descente avant de remonter vers la N 630
A Monesterio : le porc ibérique a son musée.
A Monesterio : le porc ibérique a son musée.
Commentaires

Actuellement en kiosque

Carnets d'Aventures N°53