Voyage à vélo dans les Highlands (Ecosse)

(réalisé) (partager)
Avant le voyage, nous consultons les blogs des cyclos voyageurs, nous construisons un itinéraire à l’aide du logiciel basecamp et nous vérifions le dénivelé avec openrunner. Notre choix va se porter sur les Highlands, en privilégiant la côte ouest pour son côté sauvage et sa grande variété de paysages. Nous utilisons deux GPS garmin et nous avons reporté notre circuit sur une carte OSM, téléchargée gratuitement.
Nous suivrons une bonne partie de la mythique North Coast 500 à partir de l’île de Skye et jusqu’à Scourie, dans le sens des aiguilles d’une montre, ce qui nous permettra d’avoir globalement des vents favorables (sud Ouest). Cette route est classée parmi les six plus belles routes côtières du monde !
Nous serons 4 (2 femmes et 2 hommes). Ne pas être plus nombreux s’avèrera un bon choix car sur les « single tracks » écossais, nos 4 vélos vont déjà créer des embouteillages. Nos montures : 2 VTC et 2 VTT, équipés de sacoches, car nous voyageons en autonomie. Les 2 VTC, de marque Farrad sont équipés de dynamos dans le moyeu de la roue avant et d’un équipement permettant de recharger des batteries en roulant et notamment, les piles des GPS.
Lors de la préparation, la première belle découverte, c’est que nous pouvons prendre l’avion pour Inverness. Notre circuit va donc débuter et se terminer à Inverness, ce qui nous évite de devoir prendre le train et nous laisse plus de temps pour pédaler.

Distance totale parcourue : 1 009 km
Dénivelé : 13 200 m
vélo de randonnée
Quand : 12/07/17
Durée : 15 jours
Carnet créé par la Creuzette le 02 août
modifié le 27 août
357 lecteur(s) - 33
Vue d'ensemble

Le compte-rendu : Section 7 (mise à jour : 03 août)

Lundi 03 juillet :
Départ pour Shieldaig vers 08h15. Une grosse journée s’annonce pour rejoindre Applecross en passant par le terrible Bealach Na Ba avec ses dénivelés impressionnants. Il ne pleut pas à l’embranchement pour Apple Cross, alors, on se lance dans l’aventure. Ce col ne culmine qu’à 600 m mais nous allons nous retrouver dans une ambiance digne d’un col à 2 500 m. La route est étroite (une seule voie). Il faut parfois descendre du vélo pour laisser passer les camping-cars et les grosses voitures mais en général, les conducteurs se garent et attendent que nous atteignons le prochain passing place (à peu près tous les 200 ou 300 m).  De temps en temps, la météo s’en mêle avec de petites giboulées. Vers la fin du parcours les dénivelés déjà souvent supérieurs à 10, voire 15 % atteignent plus de 20 %. Pas d’autre solution que de pousser les vélos. Les automobilistes nous encouragent et nous applaudissent. Nous ne serons doublés que par 4 vélos, sans sacoche.
Photo souvenir en haut du col. Bien contents d’y être arrivés et en plus, nous l’avons gravi par le côté le plus difficile. La descente sur Applecross n’est qu’une formalité. Il faut juste rester bien à gauche pour éviter les motos qui montent. Juste avant Applecross, nous apercevons un troupeau de fameuses vaches aux longs poils.
Pause casse-croute, bière, frites sur une terrasse, au soleil, face à l’océan. Détail original : nous avons droit à un drapeau français pour mettre sur notre table. Impossible de faire des courses à Applecross, nous décidons donc de rallier Shieldaig par la petite route qui longe la côte. Très belle route, bien cabossée avec des grimpées à plus de 10% (bizarre ces routes écossaises !). De beaux coups d’œil sur de petits ports comme Kenmore.
A partir de Bearmore, nous longeons le très beau Loch Torridon. Arrivée à Shieldaig à 17h45. L’unique épicerie vient de fermer. Ouf, l’épicier ouvre son commerce pour nous. Petite pause obligée au pub, face au Loch, avant de nous installer au « free camping » au-dessus du village. La vue est superbe, il y a de l’eau, des toilettes (en dessous du camping, accessibles par un petit sentier), une table avec des bancs. Pour nous, c’est parfait. Les midges veulent s’inviter à notre repas mais nous allumons des serpentins anti-midges qui s’avèrent efficaces.
Beau coucher de soleil sur le Loch Torridon.
Ce sera notre journée avec le dénivelé le plus important.


Distance parcourue : 72,2 km, dénivelé : 1602 m




A l'assaut du Bealach Na Ba
A l'assaut du Bealach Na Ba
Josiane est en tête
Josiane est en tête
Les lacets et rampes de la route
Les lacets et rampes de la route
Merci Jean Paul pour le coup de main final !
Merci Jean Paul pour le coup de main final !
Nous ne sommes qu'à 600 m d'altitude, mais... on en a bien bavé !
Nous ne sommes qu'à 600 m d'altitude, mais... on en a bien bavé !
Sourire au sommet
Sourire au sommet
Pause à Applecross
Pause à Applecross
Route vers Shieldaig
Route vers Shieldaig
Le long du Loch Torridon
Le long du Loch Torridon
Moustiquaires de tête indispensables pour se protéger des midges
Moustiquaires de tête indispensables pour se protéger des midges
Coucher de soleil sur notre minuscule "free camping"
Coucher de soleil sur notre minuscule "free camping"
Coucher de soleil sur le Loch Torridon
Coucher de soleil sur le Loch Torridon
Section précédente Section suivante
Commentaires

Actuellement en kiosque

Carnets d'Aventures N°49

Sommaire détaillé

COMMANDER, S'ABONNER

Points de vente

Prochain numéro
(CA #50) :
fin décembre 2017