Voyage à vélo dans les Highlands (Ecosse)

(réalisé) (partager)
Avant le voyage, nous consultons les blogs des cyclos voyageurs, nous construisons un itinéraire à l’aide du logiciel basecamp et nous vérifions le dénivelé avec openrunner. Notre choix va se porter sur les Highlands, en privilégiant la côte ouest pour son côté sauvage et sa grande variété de paysages. Nous utilisons deux GPS garmin et nous avons reporté notre circuit sur une carte OSM, téléchargée gratuitement.
Nous suivrons une bonne partie de la mythique North Coast 500 à partir de l’île de Skye et jusqu’à Scourie, dans le sens des aiguilles d’une montre, ce qui nous permettra d’avoir globalement des vents favorables (sud Ouest). Cette route est classée parmi les six plus belles routes côtières du monde !
Nous serons 4 (2 femmes et 2 hommes). Ne pas être plus nombreux s’avèrera un bon choix car sur les « single tracks » écossais, nos 4 vélos vont déjà créer des embouteillages. Nos montures : 2 VTC et 2 VTT, équipés de sacoches, car nous voyageons en autonomie. Les 2 VTC, de marque Farrad sont équipés de dynamos dans le moyeu de la roue avant et d’un équipement permettant de recharger des batteries en roulant et notamment, les piles des GPS.
Lors de la préparation, la première belle découverte, c’est que nous pouvons prendre l’avion pour Inverness. Notre circuit va donc débuter et se terminer à Inverness, ce qui nous évite de devoir prendre le train et nous laisse plus de temps pour pédaler.

Distance totale parcourue : 1 009 km
Dénivelé : 13 200 m
vélo de randonnée
Quand : 12/07/17
Durée : 15 jours
Carnet créé par la Creuzette le 02 août
modifié le 03 août
198 lecteur(s)
(31 personnes aiment ce carnet)
Vue d'ensemble

Le compte-rendu : Section 1 (mise à jour : 02 août)

Mardi 27 juin :
Départ matinal à 06h50 de l’aéroport de Lyon Saint Exupéry. Nos vélos sont soigneusement emballés dans des cartons trouvés chez des vélocistes. Nous avons pris soin de démonter les axes des roues et de protéger les parties fragiles.
Arrivée à Inverness en fin de matinée après une escale et changement d’avion à Londres. A peine nos bagages récupérés, nous nous installons dans un coin du hall de l’aéroport pour le déballage des 4 montures et leur remise sur roues. Le personnel de l’aéroport nous regarde un peu étonné mais personne ne nous chasse du hall. Heureusement car une belle pluie fine salue notre arrivée en Ecosse.
Après avoir, en vain, cherché une solution pour stocker nos cartons à l’aéroport, nous les abandonnons dans une benne. Nous ne gardons au fond de nos sacoches que le nécessaire (gros scotch, mousse, film étirable) pour une protection minimale au retour.
Nous décidons d’attendre sagement que la pluie se calme, en déjeunant à l’aéroport. Départ vers 15h00, pour Inverness. La pluie s’est calmée et grâce aux GPS, nous n’avons pas de difficulté pour rejoindre Inverness. Nous traversons même le champ de bataille de Culloden, sous l’œil réprobateur des touristes qui visitent le site. Nous serons tout de même obligés d’emprunter un bout de grande route avant l’entrée de la ville, mais heureusement, il y a des emplacements cyclables. Notre première mission est réussie (trouver du gaz pour nos réchauds), grâce à l’adresse donnée par le Guide du Routard. Nous partons ensuite à la recherche d’une épicerie. Petit coup d’œil au centre-ville, son château, pour rejoindre les bords de la rivière Ness et notre premier camping.
Le terrain de camping est en bordure d’un stade. Plutôt agréable pour un camping presque en ville
Distance parcourue : 25km, dénivelé : 235m




Notre circuit global. C'est juste pour vous donner une idée...
Notre circuit global. C'est juste pour vous donner une idée...
Joyeux bazar à l'aéroport d'Inverness pour déballer nos vélos
Joyeux bazar à l'aéroport d'Inverness pour déballer nos vélos
Traversée d'Inverness
Traversée d'Inverness
Bord de la Ness et château d'Inverness
Bord de la Ness et château d'Inverness
Section suivante
Commentaires
posté le 03 août

patbab
Hirondelle
(14 messages)
Inscription : 11/11/07

Message privé
merci de m'avoir fait revivre une partie du voyage que j'avais fait en écosse en cyclo-camping. pour vous rassurer, c'était tout aussi humide !
je suis intéressé par un point de votre équipement : pouvez vous en dire plus sur :"dynamos dans le moyeu de la roue avant et d’un équipement permettant de recharger des batteries en roulant " car je dois changer les roues de mon vélo et j'envisage de passer à un moyeu dynamo justement pour recharger les batteries.
merci et bravo
posté le 03 août

la Creuzette
Papillon monarque
(4 messages)
Inscription : 31/03/16

Message privé
Bonjour,
Il s'agit d'un chargeur vélo pour appareils électroniques de marque USB-Werk (matériel allemand), qui peut se fixer à n'importe quel endroit du cadre (en dessous du cintre, c'est pas mal) . Il faut le raccorder à la dynamo. Sur mon vélo, il est branché au boitier éclairage avant (raccordement prévu). Pour la sortie : câble avec port USB. Par ce port USB, on peut recharger un tél ou brancher le GPS.
Le dispositif fournit une alimentation suffisante, dès lors que nous roulons à plus de 10 km /heure. Lorsqu'il ne fournit pas assez d'électricité, les piles prennent le relais. Pour nos 2 semaines de voyage en Ecosse, 2 piles ont suffit et nous n'avons jamais éteint le GPS en roulant. Il est préférable de ne pas utiliser l'éclairage lorsqu'on branche un appareil électronique.
posté le 04 août mis à jour le 04 août

marie31
Sterne arctique
(229 messages)
Inscription : 09/07/12

Message privé
perso pour notre voyage en Norvège mon mari avait ce système
il ne l a pas beaucoup utilisé car son iPhone ne chargeait pas (débit insuffisant peut être)
quand il pleut il faut tout remballer ...
il a aussi un problème d interférence ??? avec le compteur vélo
quand il charge plus de compteur
bref
nous avions aussi 2 bonnes batteries tampons anker que nous rechargions si besoins des qu on trouvait une prise : camping ferry , café etc ....

en Norvège le cheminement étant quasi évident le GPS est resté quasi éteint tout le temps
un bout de carte papier ou une carte récupérée dans les offices de tourisme suffisait grandement
posté le 04 août

patbab
Hirondelle
(14 messages)
Inscription : 11/11/07

Message privé
merci pour vos réponses. effectivement moyeu dynamo ou batterie rechargeable sur secteur c'était les deux solutions envisagées. je vais étudier la chose en fonction des appareils que j'ai à recharger et de l'investissement.
posté le 04 août mis à jour le 04 août

marie31
Sterne arctique
(229 messages)
Inscription : 09/07/12

Message privé
cote appareil c'est vrai qu on a pas grand chose
2 telephones (surtout l iphone de boulot de mon mari qui lui doit dispo H24)
sinon la batterie de mon appareil photo tient 15 jours
nos kindles pareil
reste le gps qui si je l utilise toute la journée doit être rechargé tous les jours
comme je suis de la vielle ecole (du temps ou les gps n existaient pas pour le grand public) je ne l allume que quand je suis perdue ou que je dois traverser une grande ville par ex


une grosse batterie anker (2 ports usb) comme https://www.amazon.fr/gp/product/B00VJSGT2A/ref=oh_aui_detailpage_o01_s00?ie=UTF8&psc=1
permet au moins 7 charges
donc à moins d etre au fin fond de la mongolie on a bien acces à une prise de courant en une semaine

de plus dans les camping mieux vaut laissé une batterie en charge au toilettes que son iphone