Voyage à vélo dans les Highlands (Ecosse)

(réalisé) (partager)
Avant le voyage, nous consultons les blogs des cyclos voyageurs, nous construisons un itinéraire à l’aide du logiciel basecamp et nous vérifions le dénivelé avec openrunner. Notre choix va se porter sur les Highlands, en privilégiant la côte ouest pour son côté sauvage et sa grande variété de paysages. Nous utilisons deux GPS garmin et nous avons reporté notre circuit sur une carte OSM, téléchargée gratuitement.
Nous suivrons une bonne partie de la mythique North Coast 500 à partir de l’île de Skye et jusqu’à Scourie, dans le sens des aiguilles d’une montre, ce qui nous permettra d’avoir globalement des vents favorables (sud Ouest). Cette route est classée parmi les six plus belles routes côtières du monde !
Nous serons 4 (2 femmes et 2 hommes). Ne pas être plus nombreux s’avèrera un bon choix car sur les « single tracks » écossais, nos 4 vélos vont déjà créer des embouteillages. Nos montures : 2 VTC et 2 VTT, équipés de sacoches, car nous voyageons en autonomie. Les 2 VTC, de marque Farrad sont équipés de dynamos dans le moyeu de la roue avant et d’un équipement permettant de recharger des batteries en roulant et notamment, les piles des GPS.
Lors de la préparation, la première belle découverte, c’est que nous pouvons prendre l’avion pour Inverness. Notre circuit va donc débuter et se terminer à Inverness, ce qui nous évite de devoir prendre le train et nous laisse plus de temps pour pédaler.

Distance totale parcourue : 1 009 km
Dénivelé : 13 200 m
vélo de randonnée
Quand : 12/07/17
Durée : 15 jours
Carnet créé par la Creuzette le 02 août
modifié le 27 août
357 lecteur(s) - 33
Vue d'ensemble

Le compte-rendu : Section 3 (mise à jour : 03 août)

Jeudi 29 juin :
Nous reprenons notre piste, un peu vallonnée, sur une dizaine de km. Nous retrouvons ensuite une petite route qui nous conduit à Gairlochy où nous retrouvons le Caledonian Canal. Traversée d’écluse pour passer de l’autre côté du canal puis nous suivons des voies cyclables pour rejoindre Fort William sous la pluie. Déjeuner à l’abri dans un bar. Nous reprenons nos vélos, toujours sous la pluie pour rejoindre Glencoe. Compte tenu de l’absence de visibilité, nous renonçons à l’aller-retour prévu pour nous approcher du Ben Nevis. La circulation est intense et nous devons parfois rouler sur les trottoirs pour nous éloigner un peu des voitures. Même si les automobilistes écossais sont assez prudents et attendent patiemment derrière nous pour pouvoir doubler, nous sommes frôlés à plusieurs reprises par des cars de touristes. Ce sera notre plus mauvais souvenir de notre séjour en Ecosse !
Nous sommes soulagés de quitter cet axe qui circule beaucoup pour bifurquer vers Glencoe en fin d’après-midi. Courses au village de Glencoe. Comme il pleut toujours, nous décidons de rechercher un abri en dur pour la nuit. Nous prenons la direction de l’auberge de jeunesse par une petite route qui traverse la forêt.
Nous choisissons finalement une petite auberge de jeunesse privée, situé juste avant l’auberge de jeunesse. Nuit en dortoir de 6 places. Confort d’une dry-room pour faire sécher toutes nos affaires. Nous ne regrettons pas le camping, car le coin regorge de midges. Nous disposons aussi de tout le matériel nécessaire pour nettoyer nos vélos.


Distance parcourue : 60,7 km, dénivelé : 470 m




Départ sur la piste forestière pour rejoindre Fort William
Départ sur la piste forestière pour rejoindre Fort William
Fort William, sous la pluie
Fort William, sous la pluie
Courses au petit village de Glencoe
Courses au petit village de Glencoe
Section précédente Section suivante
Commentaires

Actuellement en kiosque

Carnets d'Aventures N°49

Sommaire détaillé

COMMANDER, S'ABONNER

Points de vente

Prochain numéro
(CA #50) :
fin décembre 2017