Traversée de la France à pied d'Ouest en Est

(réalisé) share(partager)
De Hendaye à Menton
entre mi-juillet et début octobre 2020

Par les parcs nationaux des Pyrénées, des Cévennes et du Mercantour
Par les parcs naturels régionaux des Pyrénées Ariégeoises, du Haut-Languedoc, des Grands Causses et des Baronnies provençales

Pour relier les frontières Atlantique-Espagne et Méditerranée-Italie, nous allons privilégier les zones rurales et les parcs naturels propices à la marche, en sillonnant les massifs du Sud du pays.
Pics et canyons des Pyrénées, steppes et gorges des causses du Massif Central, crêtes et forêts des Préalpes, pâturages et cols des Alpes du Sud... peu de régions dans le monde rivalisent avec la diversité, la densité et la beauté des paysages du quart Sud de notre petit hexagone.

Capables d’être autonomes pendant une semaine et l’appli Géoportail nous mettant à disposition toutes les cartes de randonnée françaises, notre itinéraire n’est pas calibré « à un sentier près ». Il s’adaptera aux conditions météorologiques, aux conseils glanés en chemin... ainsi qu’aux éventuels coups de mou !
Néanmoins, la ligne directrice demeure dans l’envie de suivre essentiellement les voies susceptibles de nous immerger pleinement dans les environnements ruraux et sauvages les plus variés et les plus inspirants possibles.

Juju et Max
randonnée/trek
Quand : 12/07/20
Durée : 100 jours
Carnet créé par maxdenature le 17 juin
modifié le il y a 2 jours
S'y rendre de manière douce : C'est possible en train stop
Coup de coeur ! 617 lecteur(s) - 18
Vue d'ensemble

Le topo : Partie 9 : Le Caylar à Florac (mise à jour : il y a 2 jours)

Description :

Partie 9
Le Caylar à Florac

Du 30 août au 3 septembre 2020

Nous sommes rejoints par 2 amis sur cette partie, amis qui n’ont encore jamais fait d'itinérance, alors on ralentit un peu le pas ce qui nous fait de longues étapes.
Le paysage sur cette traversée des Causses est d’une grande variété entre les plateaux jaunis par les graminées, les gorges calcaires et les forêts de Chênes. Encore un jolie périple que je vous conseille si vous avez 4 ou 5 jours devant vous. L’accès en transport en commun au Caylar et à Florac est facile depuis Montpellier. Le logement peut se faire en tente ou en dure (hôtel, gîte). Par contre pensez à porter votre eau pour la journée, en dehors des villages, c’est bien sec !

Le blog :
https://www.max-de-nature.fr/2020/09/22/travers%C3%A9e-de-la-france-9%C3%A8me-partie-du-caylar-%C3%A0-florac/
 
 

 
J50 : Le Caylar, camping des 4 templiers (740 m)
15 min ; 1 km ; + 10 m ; - 0 m


J51 : Le Caylar à Nant, camping les 2 vallées (500 m)
5h45 ; 23 km ; + 150 m ; - 390 m


J52 : Nant à Lanuéjols, domaine des Pradines (870 m)
6h15 ; 22 km ; + 950 m ; - 580 m


J53 : Lanuéjols à l'Hom, ferme-auberge (1080 m)
6h30 ; 24 km ; + 650 m ; - 440 m


J54 : L'Hom à Florac, camping du Pont du Tarn (550 m)
5h44 ; 24 km ; + 200 m ; -730 m
Ma position

Télécharger traces et points de cette section au format GPX , KML
Télécharger traces et points pour l'ensemble du carnet (toutes les sections) GPX , KML

Le compte-rendu : Partie 9 : Le Caylar à Florac (mise à jour : il y a 2 jours)

J50 : Le Caylar, camping des 4 templiers (740 m)
15 min ; 1 km ; + 10 m ; - 0 m

Non non, ce n’est pas une erreur, 15 minutes de marche pour aujourd’hui pour relier le village du Caylar au camping, 1 km au nord. Il y a des jours où il faut savoir se préserver.
 

J51 : Le Caylar à Nant, camping les 2 vallées (500 m)
5h45 ; 23 km ; + 150 m ; - 390 m

Il fait frais, pour ne pas dire froid au départ ce matin !
Nous partons sur le GR 71 par un joli sentier entre chênes, pierres calcaires et champs de graminées. Une pause café au magnifique village préservé de La Convertoirade et c’est reparti sur le plateau du Causse du Larzac.
Nous passons la journée à le traverser via le GR 71 jusqu’à descendre au paisible et pittoresque village de Nant.

J51 : la Convertoirade, village des templiers
J51 : la Convertoirade, village des templiers
 
J52 : Nant à Lanuéjols, domaine des Pradines (870 m)
6h15 ; 22 km ; + 950 m ; - 580 m

Aujourd’hui nous nous attaquons au Causse Noir.  
A Nant, nous prenons le pont de la Prade, puis suivons le PR du Tombeau de Géant qui nous mène sur le Causse Begon (petit causse entre Dourbie et Trevezel, souvent rattaché au Causse Noir). Nouvelle ambiance, plus pierreuse, plus calcaire. Nous traversons le hameau des Ubertariès d’où un petit sentier non marqué descend au village de Trève au porte des gorges du Trevezel.
Il nous faut ensuite remonter sur le Causse Noir via le PR d'Espinassous. En bord de causse, il offre de belles vues sur la Trevezel. Nous continuons ensuite jusqu’à Lanuéjols.
Attention le camping est à 4 km du village, ce que je n’avais pas vu et justifiera un petit transfert en voiture pour ne pas perdre mes compagnons de route, dépités par ce détour.
J51 : le Larzac dans toute sa splendeur
J51 : le Larzac dans toute sa splendeur
J52 : descente sur les gorges de Trevezel
J52 : descente sur les gorges de Trevezel
J52 : arrivée à Trêve
J52 : arrivée à Trêve
J53 : Lanuéjols à l'Hom, ferme-auberge (1080 m)
6h30 ; 24 km ; + 650 m ; - 440 m

Départ sous les magnifiques lumières rasantes qui subliment le Causse Noir. Nous suivons une piste à la sortie du domaine. Elle rejoint la D43, que nous empruntons quelques kilomètres avant de tourner pour le lieu-dit La Marjoab. Là, nous empruntons un PR qui descend doucement sur Meyruis.
Le temps de faire des courses et nous voilà repartis pleine pente sur le GR 6 pour atteindre le Causse Mégean. Une fois en haut, nous suivons le GRP Tour du Causse Mégean via Pouparelle, Gally, Nîmes le vieux et l'Hom notre terminus pour la journée. La journée est splendide, toute la magie du causse est présente et nous finissons en apothéose à Nîmes le vieux alors que le soleil embrase le site.
J53 : rencontre du autre monde
J53 : rencontre du autre monde
J53 : depuis le causse Mégean
J53 : depuis le causse Mégean
J53 : Nîmes le vieux
J53 : Nîmes le vieux
J54 : L'Hom à Florac, camping du Pont du Tarn (550 m)
5h44 ; 24 km ; + 200 m ; -730 m

Nous voilà repartis sur le GRP Tour du Causse Mégean, mais nous souhaitons atteindre Florac. Nous lui faisons donc quelques infidélités. Le paysage reste toujours aussi merveilleux, difficile de se penser en France tant il est unique.
A Villeneuv,  nous bifurquons, toujours sur le GRP, pour Cros Garnon, puis empruntons une piste pour Valbelle jusqu’à la route D16. Nous suivons cette dernière jusqu’au col de Pierre Plate. Un PR permet alors de descendre sur Florac centre, en évitant les zigzags de la route. Nous laissons là nos 2 compagnons et dans un dernier élan de courage, traçons par la route jusqu’au Camping du Pont du Tarn, fort proche de la route à mon gout.
J55 : l'immensité du causse Mégean
J55 : l'immensité du causse Mégean
J55 : dans la descente pour Florac
J55 : dans la descente pour Florac
Commentaires

Actuellement

Carnets d'Aventures N°61