Traversée de la France à pied d'Ouest en Est

(réalisé) share(partager)
De Hendaye à Menton
entre mi-juillet et début octobre 2020

Par les parcs nationaux des Pyrénées, des Cévennes et du Mercantour
Par les parcs naturels régionaux des Pyrénées Ariégeoises, du Haut-Languedoc, des Grands Causses et des Baronnies provençales

Pour relier les frontières Atlantique-Espagne et Méditerranée-Italie, nous allons privilégier les zones rurales et les parcs naturels propices à la marche, en sillonnant les massifs du Sud du pays.
Pics et canyons des Pyrénées, steppes et gorges des causses du Massif Central, crêtes et forêts des Préalpes, pâturages et cols des Alpes du Sud... peu de régions dans le monde rivalisent avec la diversité, la densité et la beauté des paysages du quart Sud de notre petit hexagone.

Capables d’être autonomes pendant une semaine et l’appli Géoportail nous mettant à disposition toutes les cartes de randonnée françaises, notre itinéraire n’est pas calibré « à un sentier près ». Il s’adaptera aux conditions météorologiques, aux conseils glanés en chemin... ainsi qu’aux éventuels coups de mou !
Néanmoins, la ligne directrice demeure dans l’envie de suivre essentiellement les voies susceptibles de nous immerger pleinement dans les environnements ruraux et sauvages les plus variés et les plus inspirants possibles.

Juju et Max
randonnée/trek
Quand : 12/07/20
Durée : 100 jours
Carnet créé par maxdenature le 17 juin
modifié le il y a 11 heures
S'y rendre de manière douce : C'est possible en train stop
Coup de coeur ! 581 lecteur(s) - 18
Vue d'ensemble

Le topo : Partie 2 : St Jean-Pied-d.. (mise à jour : il y a 11 heures)

Description :

Partie 2
St Jean Pied de Port à Borce
Du 18 au 24 juillet 2020

Sur cette partie, nous nous permettons des variantes au GR 10 pour tracer notre route et répondre à nos envies de montagne. Le GR 10 part plutôt dans des gorges et en fond de vallée.

Nous quittons le pays basque et ces petits villages typiques, mais la diversité des paysages et de magnifiques bivouacs réconforteront amplement cette peine.

J’ai précisé un peu plus les étapes dans la suite du texte, avec les points remarquables afin de nous suivre à la trace.
Vous pouvez retrouver le récit de notre aventure sur notre site :

https://www.max-de-nature.fr/2020/07/31/travers%C3%A9e-de-la-france-2%C3%A8me-partie-de-saint-jean-pied-de-port-%C3%A0-borce/




J7 : Bord de la rivière après Caro a celle d'Intzarazki (670 m)
4h45 ; 15 km ; + 1100 m ; - 660 m


J8 : Bord la rivière Intzarazki à la crête de Millagate (1470 m)
6h ; 20 km ; + 1410 m ; - 610 m


J9 : Crête de Millagate au vallon d'Ardane (1370 m)
5h30 ; 15 km ; + 800 m ; - 900 m


J10 : Vallon d'Ardane à la source de Marmitou (1840 m)
8h ; 22km ; trop de up and down pour calculer le dénivelé


J11 : Source de Marmitou au plateau de Lhers (1010 m)
4h30 ; 14 km ; + 200 m ; - 1030 m


J12 : Plateau de Lhers à Borce (660 m)
3h ; 9 km ; + 600 m ; - 950 m


J13 : repos
Ma position

Milieu traversé :

Environnement : [montagne] Biotope : [forêt]

Télécharger traces et points de cette section au format GPX , KML
Télécharger traces et points pour l'ensemble du carnet (toutes les sections) GPX , KML

Le compte-rendu : Partie 2 : St Jean-Pied-d.. (mise à jour : il y a 11 heures)

J7 : rencontre avec les vautours fauves
J7 : rencontre avec les vautours fauves
J7 : Bord de la rivière après Caro à celle d'Intzarazki (670 m)
4h45 ; 15 km ; + 1100 m ; - 660 m 

Nous suivons le GR10 sur toute cette étape. Après un col qui nous rapproche des vautours, nous descendons sur le village d'Esterençuby, notre dernier village basque. S’en suit une longue portion de route pastorale jusqu’au col d’Intzarazki puis une descente en balcon jusqu’à la rivière du même nom. Nous y bivouaquons après une petite douche à l’eau fraiche de la rivière.

J7: Esterencuby
J7: Esterencuby
J8 : Bord rivière Intzarazki à la crête de Millagate (1470 m)
6h ; 20 km ; + 1410 m ; - 610 m

Nous suivons le GR 10 jusqu’à Iraty. Il monte à travers des graminées pour arriver sur le plateau herbeux d'Irau, au pied du sommet d'Okabe, pour redescendre jusqu’à Iraty. L’épicerie a tout ce qu’il faut pour remplir nos sacs pour les 4 jours d’autonomie suivants. Nous partons ensuite sur l’itinéraire de la HRP, qui monte à Laphatignagagne par la route puis dessine un joli sentier en balcon qui regarde les Hautes-Pyrénées au loin. Petite pause à la source pour remplir toutes nos réserves, car rien n’est noté avant la rivière du vallon d'Ardane demain soir. Nous nous arrêtons sur la crête de Millagate pour une nuit à la belle étoile, avec une vue splendide !

J8: la crête de Millagate pour une nuit à la belle étoile
J8: la crête de Millagate pour une nuit à la belle étoile
J9 : Crête de Millagate au vallon d'Ardane (1370 m)
 5h30 ; 15 km ; + 800 m ; - 900 m

Le réveil par le lever de soleil sur la crête nous donne un sacré courage !
L’étape continue sur la crête de Zazpigain jusqu’au pic d'Orhy (2017m). Nous passons la route à Port de Larrau, puis reprenons la crête en longeant la frontière. Nous retrouvons rapidement les marques du GR12 espagnol, que nous quittons pour descendre à la cabane d'Ardane où nous retrouvons enfin de l’eau (rien depuis la veille au soir) ! En réalité, nous ne descendons pas à la cabane, préférant une petite place entre les chardons, non loin de la piste et de la rivière.

J9: chemin de crête
J9: chemin de crête
J9 : la belle vallée d'Ardane comme vous pouvez le voir...
J9 : la belle vallée d'Ardane comme vous pouvez le voir...
J9 : une journée pleine de fleurs (Chardon bleu ou Panicot)
J9 : une journée pleine de fleurs (Chardon bleu ou Panicot)
J9 : descente sur le GR12 espagnol
J9 : descente sur le GR12 espagnol
J9 : la magnifique découverte de la réserve de Larra, un plateau calcaire semblant infini
J9 : la magnifique découverte de la réserve de Larra, un plateau calcaire semblant infini
J10 : Vallon d'Ardane à la source de Marmitou (1840 m)
8h ; 22 km ; trop de up and down pour calculer le dénivelé

Tout a commencé tranquillement, hors sentier, dans le rentrant du vallon d’Ardane pour rejoindre le GR12 espagnol.
La descente coté espagnol (GR12 toujours) est dépaysante, plus aride mais pleine de fleurs. Elle rejoint le refuge de Belagua, en restauration (attention source un peu avant la route, essentielle pour la suite).
Puis après un pique-nique à l’ombre du panneau d’information du refuge de Belagua, nous partons vers l’inconnu sur un tracé indiqué comme le sentier de l'Insole qui traverse la réserve naturelle de Larra. Nous traversons alors un plateau calcaire dantesque. Le chemin serpente on ne sait comment pour arriver jusqu’à un col qui bascule coté français (marquage jaune puis un chemin cairné). Aucune source, très peu de place plate sur cette longue partie de plus de 4h de marche. Nous poussons donc jusqu’à la source de Marmitou, 200 m de dénivelé sous le col, où le bivouac bien que tardif est magnifique.




J10 : réveil a côté de la source de Marmitou
J10 : réveil a côté de la source de Marmitou
J10 : l'emblématique Iris des Pyrénées
J10 : l'emblématique Iris des Pyrénées
J11 : Source de Marmitou au plateau de Lhers (1010  m)
4h30 ; 14 km ; + 200 m ; - 1030 m

Magnifique descente en douceur marquée de cairn, en suivant le ruisseau d’Anaye qui devient une cascade avant le plateau de Sanchèse.
La suite se corse un peu, nous tentons un chemin inexistant dans les fougères puis atterrissons sur de petites routes jusqu’à retrouver le GR10 au Sud de Lescun. Un petit col permet de basculer sur le plateau de Lhers (en suivant le GR10). Plateau paisible et camping accueillant, à l’abri de l’orage le soir et de la mer de nuage le matin.

J11 : une rivière découverte alors que nous perdons le chemin et traçons hors sentier.
J11 : une rivière découverte alors que nous perdons le chemin et traçons hors sentier.
J12 : Plateau de Lhers à Borce (660 m)
3h ; 9 km ; + 600 m ; - 950 m
Demi étape qui suit le GR10 : passage du col boisé de Barrancq puis descente dans les alpages et les fougères jusqu’à Borce.
 


J13 : Repos,
dans le tout petit village sympathique de Borce !


J12 : Borce, petit village endormi et son bar aux 40 bières !
J12 : Borce, petit village endormi et son bar aux 40 bières !
Commentaires

Actuellement

Carnets d'Aventures N°61