Traversée de la France à pied d'Ouest en Est

(réalisé) share(partager)
De Hendaye à Menton
entre mi-juillet et début octobre 2020

Par les parcs nationaux des Pyrénées, des Cévennes et du Mercantour
Par les parcs naturels régionaux des Pyrénées Ariégeoises, du Haut-Languedoc, des Grands Causses et des Baronnies provençales

Pour relier les frontières Atlantique-Espagne et Méditerranée-Italie, nous allons privilégier les zones rurales et les parcs naturels propices à la marche, en sillonnant les massifs du Sud du pays.
Pics et canyons des Pyrénées, steppes et gorges des causses du Massif Central, crêtes et forêts des Préalpes, pâturages et cols des Alpes du Sud... peu de régions dans le monde rivalisent avec la diversité, la densité et la beauté des paysages du quart Sud de notre petit hexagone.

Capables d’être autonomes pendant une semaine et l’appli Géoportail nous mettant à disposition toutes les cartes de randonnée françaises, notre itinéraire n’est pas calibré « à un sentier près ». Il s’adaptera aux conditions météorologiques, aux conseils glanés en chemin... ainsi qu’aux éventuels coups de mou !
Néanmoins, la ligne directrice demeure dans l’envie de suivre essentiellement les voies susceptibles de nous immerger pleinement dans les environnements ruraux et sauvages les plus variés et les plus inspirants possibles.

Juju et Max
randonnée/trek
Quand : 12/07/20
Durée : 100 jours
Carnet créé par maxdenature le 17 juin
modifié le il y a 2 jours
S'y rendre de manière douce : C'est possible en train stop
Coup de coeur ! 617 lecteur(s) - 18
Vue d'ensemble

Le topo : Partie 12 : Ribiers à Villars-Colmars (mise à jour : 15 oct.)

Description :

Du 18 au 23 septembre 2020

Après Sisteron vient les premiers reliefs alpins.
Une entrée dans les alpes, sauvages, loin des sentiers touristiques. Un itinéraire que je ne peux que vous recommander si vous aimez les sentiers oubliés.

N'hésitez pas à aller vous balader sur notre site :
Www.max-de-nature.fr


 

J69 : Ribiers à Chabert (1140 m)
6h45 ; 26 km ; + 950 m ; - 330 m

Départ fort peu passionnant sur la D948. Nous la quittons pour une plus petite route qui nous mène aux hameaux le Tour du Puy ; Eymarron ; puis les Combes pour arriver en 1h30 à Sisteron.
Après avoir rechargés nos réserves alimentaires, nous voilà repartis sur le GR 6 pour le col de Mézian, puis St Genièz, par un mélange de chemins et de petites routes fort sympathiques. Enfin, un PR nous mène à Chabert, où nous nous arrêterons dans un champ juste avant le hameau.
 

 
J70 : Chabert au Refuge du Seignas (1580 m)
6h ; 17 km ; + 1000 m ; - 560 m

Départ magique ce matin grâce à la rencontre avec un chamois. Nous rejoignons la route D3 jusqu’au hameau de Briançon pour y attaquer une belle montée, afin de prendre pied sur la crête de Dormeilleuse, via un PR. La montée se fait pleine de doutes face au temps qui menace au loin. A peine sur la crête et c’est le déluge !
Par chance,  après 15 minutes de fortes pluies, tout s’arrête et le chemin sur les 5 km de crête (Dormeilleuse, Clot des Martre, Rous) s’ouvre à nous. Elle offre des panoramas sur les Alpes du Sud, avec arc en ciel en prime !
Nous descendons ensuite hors sentier, à vue, à la cabane du Clapouse, afin d’éviter le long détour du PR. Enfin, nous passons le col de Clapouse pour descendre rapidement sur le l'abri du Seignas, cabane non gardée de luxe.


 
J71 : Abri du Seignas au Vernet, hôtel L’Inattendu(1200 m)
5h ; 20km ; + 250m ; - 630 m

Étape de descente aujourd’hui en espérant arriver avant la pluie.  
Nous suivons d’abord un PR pour Barles. Ensuite le PR continue dans les gorges, mais nous optons pour la route D900 qui suit la rivière en fond de gorge. Peu de passage, une route splendide, nous ne regrettons pas notre choix !
A Verdaches, la pluie arrive. Un sentier relie peut-être le Vernet, mais vu le temps et le flou du début du sentier, nous continuons sur la route et sous la pluie pour les 4 derniers kilomètres
 
 

J72 : repos  
 

 
J73 : Le Vernet à la Favière, chambre d’hôtes Le Bout de la Route (1200 m)
4h15 ; 18km ; + 750 m ; - 750 m

Montée sous les nuages, bien bas, jusqu’au col de Mariaud. Peu de vue donc sur cette partie. Au col, nous suivons la direction de Pié Fourcha, passant à côté de la stèle érigée en souvenir du crash aérien de la GermanWings. Le sentier redescend sur les ruines de Pié Fourcha, où des bénévoles ont restauré les lieux. Une ancienne chapelle peut faire refuge pour une nuit. Là, nous suivons le sentier de l’instituteur qui traverse le Galebre, remonte à la Baisse de Bordette pour basculer, en balcon, à Saume Longe. Il pleut, mais le chemin à travers la marne noire est féerique.
Après Saume Longe, nous suivons la piste qui descend aux eaux chaudes puis la petite route allant au hameau de la Favière. Nous sommes trempés.  
La douche et l’après-midi lecture dans la petite chambre d’hôtes Le Bout de la Route nous fait un bien fou !
 


J74 : La Favière à Villars-Colmars, hôtel le Martagon (1200 m)
8h ; 26 km ; + 1400m ; - 1400 m

Longue journée aujourd’hui, mais en vue du grand ciel bleu ce matin et du mauvais temps annoncé pour la nuit, nous décidons de tracer sur cette magnifique étape.
D’abord, montée à la Baisse de Vachière par un PR bien tracé ; ensuite, atteindre le col de Vachière, pas beaucoup plus haut, mais par un itinéraire hors sentier qui descend passer la rivière et remonte à coup de nombreux talwegs dans les roubines. Quelques cairns aident à trouver son chemin.
Au col, nous retrouvons un sentier : un PR pour la plaine de Jassaud. Il progresse aussi à coup de up and down dans un paysage de marne claire assez féérique. Les vues sur les montagnes depuis la plaine sont majestueuses. Il faut descendre ensuite par le GRP Tour du Haut Verdon, puis un PR pour la chapelle Notre Dame, puis retrouver le GRP et finir sur la D2 pour arriver au plus vite à Villars-Colmars, alors que la pluie arrive.
Ma position

Télécharger traces et points de cette section au format GPX , KML
Télécharger traces et points pour l'ensemble du carnet (toutes les sections) GPX , KML

Le compte-rendu : Partie 12 : Ribiers à Villars-Colmars (mise à jour : 15 oct.)

J69 : mâtinée dans les "champs" de pommiers
J69 : mâtinée dans les "champs" de pommiers
J69 : les routes oublier pour St Genièz
J69 : les routes oublier pour St Genièz
J70 : on prend pied sur les crêtes des Monges
J70 : on prend pied sur les crêtes des Monges
J70 : 5 km de crête en crête !
J70 : 5 km de crête en crête !
J70 : le refuge de Seignas
J70 : le refuge de Seignas
J71 : les gorges par la route
J71 : les gorges par la route
J73 : traversée du Galebre, le temps se gâte
J73 : traversée du Galebre, le temps se gâte
J74 : l'incroyable parcours de Vachière à la plaine de Jassaud
J74 : l'incroyable parcours de Vachière à la plaine de Jassaud
J74 : de la roubine à foison
J74 : de la roubine à foison
J74 : en basculant vers la vallée du Verdon
J74 : en basculant vers la vallée du Verdon
Commentaires

Actuellement

Carnets d'Aventures N°61