Tour péninsule du Yucatan, Mexique

(réalisé) (partager)
Tour improvisé de la péninsule du Yucatan au Mexique, pas de loin de 1500 kilomètres en 25 jours (on a bien sur débranché le gps et rangé la montre, c'est approximatif !).
De très belles portions à faire absolument à vélo, d'autres à faire en bus (liaison sur de grosses routes), et encore d'autres incursions à pied s’imprégner de la magie des lieux et des locaux !
Tout ça dans la jungle, la chaleur, les singes (serpents araignés jaguars et consorts), on y parle espagnol et maya !!!
S'y rendre de manière douce : C'est possible en bus
Précisions : Depuis Mexico DF, pas de problème pour mettre les vélo dans le bus (parfois avec supplément). De france, à la rame ?
vélo de randonnée
Quand : 01/09/14
Durée : 25 jours
Distance totale : 1638.6km
(dont 1532.9km réalisés)
Carnet créé par YvesB le 05 oct. 2015
modifié le 09 oct. 2015
3703 lecteur(s)
(4 personnes aiment ce carnet)
Vue d'ensemble

Le topo : De balancan a Candelaria (mise à jour : 05 oct. 2015)

Distance section : 91.2km

Télécharger traces et points de cette section au format GPX , KML
Télécharger traces et points pour l'ensemble du carnet (toutes les sections) GPX , KML

Le compte-rendu : De balancan a Candelaria (mise à jour : 05 oct. 2015)

L etape du jour c est decide la veille au soir : on esperait passer par de petites routes qui n existaient pas sur nos cartes, mais nous sommes tombes sur LA personne qui savait. Cette personne est ne la ou la route disparait : El triumfo !

Nous nous y arretons pour le repas de midi (a 10h, ici on commence tot vu la chaleur). Apres avoir tres bien mage et discute de nouveau avec les locaux, on repart sur la route qui n existe pas mais qui s avere excellente !!!

Par contre les nuages persistent et deviennent d une noirceur inquietante, aujourd hui c est pour nous ! Apres une premiere averse, on enfile les ponchos, et c est le deluge, pas d abris. On attend sous la pluie, mais au vu du ciel, on se decide a continuer quelques kilometres pour rouver un abris : On la trouvera a la tolva, la croisee des chemins, sous un arret de bus, avec quelques autres mexicains !

Le deluge prend fin, bapteme de pluie tropicale, et on avale les derniers kilometres jusqu a la calanderia, ville sans charme ou nous passons la nuit. On se decide pour aller vers chetumal, rejoindre la cote Est !
Section précédente Section suivante
Commentaires